AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

* * * * * * * * * * * *
Invité


MessageSujet: Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré] Mar 14 Sep - 10:25

Aux yeux de tous, Emyria était, après Viktor et Sara, la personne la plus douce et gentille de l'hôtel, sinon de San Francisco. Elle souriait à tout le monde, même aux clients enrageants. Elle faisait bien son travail et, si nécessaire, celui des autres. Emy voulait toujours faire plaisir à tout le monde.

Le monde de la jeune génie semblait spécialement ensoleillé, agréable, doux...sauf si on s'en prenait à son maître. Et ce connard de James Harris avait OSÉ lui faire de la peine. Oh, Jason n'avait pas ordonné à sa génie de le venger, ce qui aurait été beaucoup plus simple, mais il lui avait fait comprendre à quel point le Harris avait ce don de le blesser. Emyria ne pouvait pas désobéir à son maître... et, justement, celui-ci ne lui avait pas interdit de s'en prendre à James Harris. La jeune femme pouvait donc lui faire du mal à souhait, même avec ses pouvoirs limités lorsqu'il ne s'agissait pas d'un souhait.

La génie avait donc profité d'un moment d'absence de James pour entrer dans sa chambre et y installer toutes sortes de pièges des plus joyeux. Elle avait modifié son apparence pour qu'il ne la reconnaisse pas - si elle le laissait survivre- et elle s'était assise sur son lit avec un sourire innocent sur le visage.

On verrait bien si James Harris jouait toujours au con au bord de l'évanouissement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

* * * * * * * * * * * *
Invité


MessageSujet: Re: Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré] Mar 14 Sep - 12:19

James ne connaissait pas vraiment Emyria. Il fallait dire qu'il ne passait que très peu à la réception de l'hôtel et que, quand il y allait, Sara venait s'occuper de lui. La jeune femme était une bonne amie et il était normal que ce soit elle qui vienne le voir et non une parfaite inconnue, même si celle-ci passait pour extrêmement gentille. De toute manière, même s'il l'avait rencontrée personnellement, James n'aurait pas su qu'Emyria était la génie de Jason Badley.

Ce jour-là, James Harris ne se doutait donc pas de la surprise qui l'attendait dans sa chambre. Il était près de dix-huit heures et le jeune homme revenait de la terrasse de l'hôtel où il était allé perdre un peu de temps. Les journées sont longues quand on est tout seul, surtout quand on ne veut voir personne.

James ne remarqua pas tout de suite la femme sur son lit. Son attention fut d'abord attirée par une douleur, sur son flanc, après qu'il eut refermé la porte. Cette dernière était reliée à une corde qui avait fait tomber un objet coupant qui venait de déchirer sa belle chemise...et sa peau.


-Mais qu'est-ce que...?

Le sang coulait, sans trop se soucier du regard interrogateur de James qui se posa ensuite sur la porte. Le jeune homme était assez intelligent pour comprendre que sa chambre ne représentait plus un lieu sûr. Malheur à toi, James Harris: la porte était verrouillée, probablement magiquement, d'une manière qui l'empêchait de même songer à l'ouvrir. C'est à ce moment qu'il vit Emyria.

-T'es qui?

Son ton était assuré, mais sa concentration était plus sur une recherche de solution que sur la jeune femme sur son lit. Il n'avait pas besoin de réfléchir longtemps pour comprendre que celle-ci lui voulait du mal. Peut-être par la fenêtre? Il la dévisagea avant de s'élancer...pour se prendre les pieds dans une corde invisible et tomber sur le sol. Une douleur assez intense se fit sentir dans son épaule et James remarqua le gros clou qui la transperçait. Il aurait peut-être dû rester un peu plus longtemps sur la terrasse.

-Qu'est-ce que tu me veux?

Devait-il enlever le clou? Il n'aurait pas le choix, s'il voulait se lever: le clou était aussi planté dans le plancher. Bonne chance, James.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

* * * * * * * * * * * *
Invité


MessageSujet: Re: Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré] Mar 14 Sep - 13:23

En voyant la lame trancher le flanc de James, Emyria fut désolée. Pour la chemise, bien entendu. Le Harris ne méritait que de souffrir longuement.

-Mais qu'est-ce que...?

Réaction typique de l'inconscient qui se pense inatteignable. James ne croyait donc pas avoir d'ennemis? Pourtant, il en avait bien une, et elle lui ferait regretter d'avoir fait du mal à Jason. Emy laissa échapper un petit rire clair.

-T'es qui?

Emyria battit des cils quelques fois avec un air innocent qui contrastait durement avec son regard noir.

-Pas une amie.

Les yeux de James trahirent son idée de sortir par la fenêtre, comme si c'était sécuritaire, d'ailleurs, et Emy comprit tout de suite ce qu'il était sur le point de faire. Elle se contenta de l'observer. Comme prévu, la corde invisible fit son travail en le faisant trébucher et en actionnant un immense clou qui vint fixer le pauvre petit insecte au sol.

-Qu'est-ce que tu me veux?

Pensait-il l'avoir en parlementant? Il n'avait aucune chance. D'ailleurs, d'il essayait de gagner du temps, ce serait du sang qu'il perdrait, car celui-ci ne se lassait pas de couler.

-Te regarder mourir lentement et ramener ta tête à mon maître. C'est simple, non?

Le tout avait été dit d'une voix chantante et faussement chaleureuse. Emyria irradiait de bonheur en vengeant son maître.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

* * * * * * * * * * * *
Invité


MessageSujet: Re: Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré] Mar 14 Sep - 15:57

En effet, puisque la chemise de James était fort jolie, il était triste qu'elle soit brisée à cause d'Emyria. Toutefois, ce n'était pas précisément ce qui préoccupait le jeune homme à ce moment-là. Il était beaucoup plus intéressé par ces nouvelles ouvertures dans son corps. Elles étaient assez désagréables, d'ailleurs.

-Pas une amie.

Ça, il commençait à s'en douter. Seulement, ça ne lui répondait pas vraiment. Qui était cette folle qui semblait prête à le regarder se vider de son sang sans bouger de sur le lit?

-Ça me dit pas grand chose.

Peut-être qu'en savoir plus sur elle lui permettrait de trouver une solution. Il l'espérait, même s'il se doutait qu'il n'avait aucune chance contre quelqu'un qui avait verrouillé magiquement la porte.

-Te regarder mourir lentement et ramener ta tête à mon maître. C'est simple, non?

Son maître? Cela signifiait donc que quelqu'un de plus puissant encore que cette femme voulait la mort de James. Cette personne ne devait tout de même pas l'estimer beaucoup pour envoyer quelqu'un plutôt que venir elle-même.

-Assez. Et qu'est-ce que j'ai fait pour mériter autant d'attention?

S'il devait mourir aussi stupidement, il voulait au moins savoir pourquoi. D'une main, James attrapa le clou dans son épaule, mais celui-ci ne voulait pas se déloger. Il dut donc le bouger dans tous les sens avant qu'il commence enfin à se montrer plus coopérant. James perdait de plus en plus de sang. Il envisagea de retourner vers la porte et d'essayer de la défoncer, mais sa logique lui soufflait que c'était inutile: la magie maintiendrait la porte contre la force de son corps. D'ailleurs, même s'il parvenait à s'enfuir, ce soir-là, la fille reviendrait achever ce qu'elle avait commencé. N'y avait-il aucune solution?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

* * * * * * * * * * * *
Invité


MessageSujet: Re: Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré] Jeu 23 Sep - 9:50

-Ça me dit pas grand chose.

Emyria s'étira lentement en riant doucement, toujours sans quitter le lit de James.

-Ça ne change rien. Tu vas mourir de toute manière.


La jeune génie ne comprenait pas pourquoi, mais s'en prendre ainsi à celui qui avait fait du mal à son maître la grisait. Elle n'avait jamais aimé blesser les autres. Emy était même plutôt gentille, même avec les étrangers. Elle réalisait leurs souhaits du mieux qu'elle le pouvait, elle était toujours prête à rendre service... Alors quelle était cette joie inexplicable qui l'envahissait alors qu'elle fixait le liquide rouge qui coulait du corps de sa victime?

-Assez. Et qu'est-ce que j'ai fait pour mériter autant d'attention?

Emyria soupira en regardant James se débattre avec le gros clou. Ne comprenait-il pas qu'il n'avait aucune chance de s'en sortir? À moins d'avoir un pouvoir magique plus fort que ceux de la jeune femme... Ce qui était assez difficile, puisque les talents magiques de la génie étaient décuplés par sa conviction de servir son maître. D'ailleurs, si l'autre connard avait eu un pouvoir utile, il s'en serait déjà servi.

-Tu es un être méchant, tout simplement. Tu ne mérites pas plus d'explications. Pense par toi-même, pour une fois.

Tout en parlant, la génie s'était levée. Doucement, elle déposa un pied sur le clou dans l'épaule de James et elle appuya dessus avec une force surhumaine, ce qui le fit s'enfoncer à nouveau dans le sol. En une seconde, elle fut de retour sur le lit.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

* * * * * * * * * * * *
Invité


MessageSujet: Re: Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré] Mar 28 Sep - 16:40

-Ça ne change rien. Tu vas mourir de toute manière.

James en doutait de moins en moins. Il perdait du sang et de l'énergie à la fois. S'il ne trouvait pas de solution, il mourrait dans la prochaine heure. Se débattre avec le clou qui le retenait au sol en était peut-être une...ou pas. La pièce devait être truffée de pièges et, dans le cas contraire, d'autres instruments meurtriers allaient apparaître dès que l'espèce de folle qui avait pour dessein de le tuer le déciderait. Et la tête commençait à lui tourner de plus en plus, ce qui ne facilitait pas la réflexion.

-Tu es un être méchant, tout simplement. Tu ne mérites pas plus d'explications. Pense par toi-même, pour une fois.

Le beau travail de James, avec le clou, fut anéanti en un seul mouvement: l'objet métallique retraversa son épaule jusqu'au sol. Le jeune homme étouffa un gémissement de douleur alors que le tapis sous lui s'imbibait encore plus de sang. À moins d'un miracle, James Harris allait mourir stupidement allongé dans son sang sans comprendre qui avait souhaité qu'on l'assassine et pourquoi. Il en déduisit que quelqu'un devait lu en vouloir de ne pas avoir pu sauver une personne qu'il aimait...et il n'avait pas envie de faire l'inventaire des personnes qu'il n'avait pas pu aider.

Même persuadé qu'il n'avait aucune chance de s'en sortir, James n'acceptait pas de mourir, lui qui était pourtant si lâche. Son esprit engourdi par la douleur et l'épuisement cherchait encore une solution.


-Et...je présume que je ne peux rien faire pour te dissuader de me tuer?

Le jeune homme se remit à essayer d'enlever le clou de son épaule, mais le seul fait de lever son bras lui demandait un tel effort qu'il dut le laisser retomber après seulement quelques secondes. Il ferma les yeux en soupirant. Peut-être allait-il effectivement mourir. Sans s'expliquer comment, James en vint à penser à Jason. C'était si stupide de mourir alors que tout était encore si compliqué avec lui. Il lui restait encore tellement de choses à lui dire... Au bord de la mort, ses pensées se tournaient encore vers lui et, étrangement, pour une rare fois, James n'essayait pas de les chasser.

Il avait besoin de Jason, même si c'était seulement une présence imaginaire, pour avoir moins peur de mourir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

* * * * * * * * * * * *
Invité


MessageSujet: Re: Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré] Sam 9 Oct - 2:21

La journée avait été aussi stone que toutes les autres. Le tremblement de terre, la page de l'histoire romantique qui s'y était passée n'aidait en rien. Leur relation était le vrai problème, ils arrivaient à être si mignons ensemble et à la fois si pervers, ignobles, voire dégueulasses. C'était stupide de continuer de se voir à nouveau, mais ils étaient, tous les deux, incapable de se faire une vie sans l'autre. Ils avaient passé trop de temps ensemble, dans le passé surtout, pour maintenant vivre sans aucune nouvelle de l'autre. Peut-être facebook suffirait-il un jour? Un petit message de temps en temps, une visite sur le profil de l'autre, un lien partagé et un jour, une supression d'amitié qui rétablirait un malaise entre eux, malaise qu'ils seraient incapable d'ignorer. L'un se metterait aussitôt à la recherche de l'autre et cela très rapidement.

Ils ne s'étaient pas revus, même pas au restaurant, là où James saurait très bien où le trouver en cas d'envie de le voir, ni même dans les couloirs. Il fallait dire que Jason adoptait le mode cocooning depuis l'accident, il ne refusait pas de voir les gens mais ne sortait pas non plus. Il prit la plus longue douche depuis plus d'un mois, au moins 40 minutes, assez pour que ses doigts se rident. Puis il s'était longuement préparé avec lâcheté. Ses cheveux étaient parfaits, même si plutôt longs. Il avait bonne mine, il était légèrement parfumé, le même qu'avant. Il ne devait montrer aucune perte d'identité car, même s'il l'avait sauvé, même si Jason avait été méchant avec lui, il arrivait toujours à vouloir lui mentir de cette façon. La fierté humaine probablement. Bien habillé, chaussé, mignon et sexy comme il avait la réputation de l'être, il sortit de sa chambre. Sa marche dans les couloirs et l'ascenseur furent suffisant pour lui donner sérieusement envie de rebrousser chemin, mais il était courageux d'une certaine façon. Devant la porte, il hésita longuement, espérant qu'il ne soit pas là et un son parvint à ses oreilles. Il hésita à nouveau puis, curieux, approcha son oreille. Des gémissements de douleur suffirent à le faire réagir. Il tenta d'ouvrir la porte, sans succès. Il la poussa fortement, même résulta.


-Emyria, j'ai besoin de toi ici! Rapidement, ça presse!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

* * * * * * * * * * * *
Invité


MessageSujet: Re: Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré] Ven 15 Oct - 1:23

[Oh nooon!!! Mon maître qui se pointe...]

-Et...je présume que je ne peux rien faire pour te dissuader de me tuer?

-Ni pour enlever le clou, j'en ai bien peur.


Le ton avait été d'une douceur et d'une chaleur ridicules. Emyria se moquait de sa victime assez ouvertement. D'ailleurs, la génie était plutôt fière d'elle. Après avoir vainement essayé de faire directement mal à James, elle avait compris qu'il était étrangement immunisé contre ses pouvoirs et elle avait dû user de plus de créativité. Elle s'en était donc pris au jeune homme en utilisant sa magie sur des objets autour de lui...et OUPS, il s'était avéré que James avait été dans le chemin à toutes les fois.

Emy sursauta légèrement quand on frappa à la porte, mais elle ne perdit sa contenance que lorsqu'elle comprit qu'il s'agissait de son maître. Rapidement, elle s'approcha de James pour lui glisser quelques mots alors qu'elle sentait plus qu'elle n'entendait son maître l'appeler.


-Je reviens tout de suite. Meurs lentement, je t'en prie. J'aimerais que ça ne soit pas terminé à mon retour.

Puis, juste avant de disparaître, la génie déposa un léger baiser sur le front de James en lui envoyant une onde glaciale et déchirante, histoire qu'il ne s'ennuie pas trop.

-Bonjour maître.

Emy avait repris son apparence habituelle et, sans que son maître n'ait besoin de le formuler clairement, elle lui ouvrit la porte...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

* * * * * * * * * * * *
Invité


MessageSujet: Re: Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré] Ven 22 Oct - 0:56

Il n'était pas question qu'il attende deux secondes, elle se devait d'être là et vraiment très rapidement. N'entendant pas vraiment ce qui se passait l'autre côté, il ne put entendre la voix de sa douce génie sinon il l'aurait simplement trucidé sur le champ. Il l'appella et la força à venir question que, de ce qu'il pouvait entendre, James ne souffre pas trop.

Mais qu'est-ce qui pouvait bien bloquer cette porte? C'est à se demander si le Harris ne s'y était pas enfermé de lui-même. Peut-être se suicidait-il? Cette idée était à la fois méchante puisque, d'un côté, ça plaisait à Jason. Pas de voir James partir, non, de savoir qu'il allait si mal à l'idée d'être loin de lui. Il ne tenait pas à avoir d'importance à ses yeux, simplement à ce que, d'après Jason, James puisse enfin s'avouer.
S'il avait peur de la vérité, il avait encore plus peur de celle qui l'entourait lui, et encore plus de celle qui l'entourait avec Jason.

Elle arriva enfin suite aux quelques secondes d'attente alors qu'il allait lui ordonner d'ouvrir la porte de façon très pressante, mais il remarqua qu'elle le fit avant. Décidément, elle devenait efficace, peut-être ne s'en débarasserait-il jamais?
Ne perdant pas de temps, il ouvrit la porte.
Un James couché, beaucoup de sang, un clou, etc.
Sa chambre avait été piégée, c'était évident. Ou alors il se suicidait de façon originale.

-Emyria, viens ici, viens le soigner vite!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

* * * * * * * * * * * *



MessageSujet: Re: Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré]

Revenir en haut Aller en bas

Tu crois que tu peux faire du mal à mon maître? [The Evil Twin et mon maître adoré]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union Life :: Hors-Jeu! :: Les Archives :: Minis-RP-