AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Jeremy Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Jeremy Anderson

* * * * * * * * * * * *
L'artiste de l'ombre

Messages : 84
Date d'inscription : 02/12/2009


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Jeremy Anderson Jeu 3 Déc - 10:57

Nom: Jeremy Anderson
Âge: 20 ans
Pouvoir: Il entend la conscience des gens. Si une personne a quelque chose à se reprocher, Jeremy peut entendre une espèce de voix lui murmurer tout ce qui lui fait du mal.
Statut (prof/élève): Élève
Faculté: Arts (plastiques)

Caractère : Jeremy est gentil et serviable. (Un vrai élève modèle...) Il est, généralement, un peu perdu: il cherche ses affaires, il oublie l'heure, il ne se rappelle plus ce qu'il allait faire, etc. Jeremy n'est ni timide ni trop extraverti. Il passe le plus clair de son temps libre à dessiner ou peindre et il donne volontiers ses oeuvres lorsque l'occasion se présente. Il passe aussi beaucoup de temps à lire sur tout et n'importe quoi. Jeremy aime aider les autres et, lorsqu'il *entend* ce qui leur fait du mal, il ne peut pas s'empêcher d'essayer d'améliorer leur situation. Souvent, il peut sembler passablement ailleurs et c'est le cas: entendre constamment des voix dans sa tête peut perturber considérablement une personne.
Physique : Jeremy est de poids, de musculature et de carrure moyens. Il est assez grand. Son teint est assez clair sans être vraiment pale. Le cheveux de Jeremy sont bruns, raides et un peu longs. Ils lui retombent dans le visage. Ses yeux sont d'un gris très clair et le tour de ses iris est plus foncé, ce qui donne un effet assez hypnotique à son regard. Le jeune homme a un look très artiste (certains disent très gay). Il affectionne particulièrement les foulards mais, tout comme pour le reste de ses vêtements, il ne les prend pas de couleurs trop voyantes. Il est toujours habillé avec goût mais, parfois, il se retrouve avec des taches de peinture sur les vêtements. Depuis trois ans, il se rachète toujours le même modèle de souliers noirs. Jeremy ne porte jamais de blanc, car il était vêtu de blanc lors de son séjour au centre spécialisé.
Famille : Jeremy est enfant unique. Sa mère est très stricte et toujours inquiète pour lui. Elle l'appelle et lui écrit sans arrêt. Elle lui pose toujours plein de questions, car elle a peur pour lui. Elle ne s'est pas remise des problèmes qu'il a eu lorsqu'il était plus jeune. Le père de Jeremy est un grand homme d'affaires qui apprécie particulièrement les oeuvres d'arts. Il a étudié à l'Union University. Il accepte bien que son fils étudie en arts, mais il est persuadé qu'il va finir par s'intéresser à quelque chose de plus sérieux.

Histoire : Jeremy est le fils d'une demi-esprit du mal qui avait pour mari un homme très violent. Pour protéger son fils du comportement destructeur de son mari et, surtout, parce qu'elle se doutait que l'Union ne pourrait rien apporter de bon à son enfant, elle est allée l'échanger contre un bébé mort-né, dans un hôpital, et elle a hypnotisé les médecins présents pour qu'ils ne s'aperçoivent pas de l'échange. Elle a choisi rapidement, sans évaluer la famille où elle laissait son fils, pour que son mari ne le retrouve pas, et elle a feint que son enfant était mort. Plus tard, avant qu'elle n'ait le temps de vérifier comment son enfant était traité par la famille qui ne se doutait pas qu'il ne s'agissait pas de leur propre bébé, la mère du garçon a été tuée par une membre de l'autre clan de l'Union.

Jeremy a inquiété ses parents adoptifs dès qu'il a su parler, car il disait qu'il entendait des voix lui dire des choses méchantes. Au début, ils ont crû que c'était passager mais, comme cette fabulation ne passait pas à l'enfant, ils ont dû essayer de comprendre ce qui lui arrivait. Au bout de plusieurs consultations, médicaments et conseils, les parents du garçon ont décidé de le placer dans un centre spécialisé pour les gens qui ont des troubles mentaux graves. À six ans, Jeremy est donc devenu l'un des plus jeunes patients d'une clinique très dispendieuse et très discrète. Il y a rencontré une petite fille d'un an de moins que lui qui venait rendre visite à sa mère, elle aussi, à ce centre. Leah Carere est devenue, au fil du temps, son amie. Jeremy lui a, tout naturellement, parlé des voix dans sa tête et Leah l'a convaincu qu'il n'était pas fou. Pas normal, mais pas fou. C'est elle qui lui a proposé de faire semblant de ne plus entendre de voix pour pouvoir sortir et essayer de vivre normalement. Elle-même avait un pouvoir magique, mais elle était assez rusée pour avoir décidé de le cacher à tout le monde. Jeremy l'a donc prise pour modèle.

À 14 ans, le garçon a donc pu sortir de la clinique de troubles mentaux, au grand bonheur de ses parents adoptifs, lesquels l'ont envoyé étudier dans une école intensive pour qu'il rattrape son retard sur les autres jeunes de son âge. Leah lui a écrit et l'a appelé plusieurs fois, mais la mère de Jeremy a tout fait pour qu'il ne l'apprenne jamais. Pour elle, la jeune fille n'était pas une bonne fréquentation pour son fils déjà fragile, puisque sa mère était folle. Elle voulait couper son enfant de tout ce qui pouvait le ramener à cette période qu'elle souhaitait effacer de leur vie. Jeremy a donc été très triste que Leah ne lui reparle jamais et sa mère ne lui a certainement pas avoué son rôle dans cette histoire.

Une fois son retard scolaire rattrapé, Jeremy a été admis à l'Union University grâce aux bons contacts de son père. Durant sa jeunesse au centre, le garçon dessinait beaucoup pour chasser ses mauvaises émotions. Généralement, il ne montrait pas ses oeuvres, préférant les garder pour lui-même. L'art est resté, pour lui, le seul moyen de se sentir bien. De plus, il a beaucoup de talent. Il a donc décidé d'étudier en arts plastiques à l'université pour se perfectionner et se trouver des contacts dans le milieu.

La vie amoureuse de Jeremy est assez proche du désastre total. Ses premiers mignons sentiments pour Leah ont été tués dans l'oeuf par sa propre mère. Ensuite, il n'y a pas eu une grande amélioration. Les filles qui ont suivi et avec lesquelles il aurait pu vivre un vrai amour se sont éloignées en apprenant son enfance dans un centre pour fous. Eh non, les déséquilibrés mentaux n'ont pas la cote auprès des dames...

Avec le temps, Jeremy a compris qu'il avait l'étrange faculté d'entendre la conscience des gens, ce qui leur faisait du mal. Comme il est très gentil, ou du moins qu'il essaie de l'être, son envie d'aider lui a parfois attiré des problèmes, mais il ne semble pas avoir appris à toujours se mêler de ce qui le regarde...

Amour: Jeremy est tombé amoureux de Leah Carere à 12 ans, mais il ne lui a pas dit et, à partir de ses 14 ans, il ne l'a plus revue. En dehors de ce doux amour de jeunesse, Jeremy est sorti avec quelques filles qui l'ont laissé tomber en apprenant son passé.
Amis: Le jeune homme attire beaucoup l'affection des gens par son sourire et sa gentillesse et sa présence est toujours agréable. Cependant, il se garde de trop se confier, car il ne veut pas tout perdre en avouant son séjour dans un centre spécialisé.
Ennemis: Il n'en a pas encore.

Autres particularités: Les oeuvres (dessins et peintures) de Jeremy sont presque toujours sombres.

Avatar: Gaspard Ulliel
Code du règlement: Validé par Chris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeremy Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union Life :: Présentations validées-