AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mise au point demandée [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Mise au point demandée [Terminé] Jeu 15 Avr - 17:45

[HJ: Ceci se passe à la mi-novembre environ...]

Christopher attendait l’ascenseur qui le monterait jusqu’à sa destination finale. Même s’il savait qu’il devrait le faire pour finir par être en paix avec lui-même, l’autre jeune homme, ses sentiments et la situation présente, il redoutait encore ce moment et ne savait pas s’il devait le faire ou non. Christo avait décidé de mettre des choses au clair avec la personne qui semblait être de plus en plus la plus importante à ses yeux. Après la soirée d’Halloween, il ne lui en avait pas reparlé, par contre, il en avait besoin. Il ne cessait de revoir mentalement la scène avec le super-héros qui lui caressait le dos et tout le reste de la scène également. D’ailleurs, il faut noter que Christopher remercie le ciel tous les jours, depuis cette soirée, d’avoir fait en sorte que l’agrès de service ait été accaparée par une jeune femme blonde qui l’avait amené danser. Cela lui avait en effet permis de pouvoir continuer la soirée seul avec lui, mais cela lui avait surtout permis de l’embrasser encore une fois. Il avait ressenti les mêmes choses que sur la terrasse, mais encore plus intensément, même si le baiser avait été plus court. Il ne savait plus où il en était. Ce qui l’avait perturbé assez intensément également, c’était le «Oups…» de l’autre jeune homme. Normalement, c’était Christopher qui réagissait de la sorte. Cela avait donc quelque peu déstabilisé encore plus le réceptionniste. Il ne savait pas quoi en penser, si c’était positif ou négatif. Il ne savait pas si l’autre homme avait apprécié autant que lui, si ce n’était qu’un jeu pour lui ou bien si…

Christopher interrompit ses pensées parce que l’ascenseur venait d’arriver. Il y entra, appuya sur le bouton indiquant le troisième étage et ne pensa à rien tout le temps qu’il était à l’intérieur de la cabine. C’était comme si celle-ci bloquait toutes les pensées négatives qui pourrait venir à la tête de Christopher. Lorsque le gong annonçant que Christopher était rendu au bon étage retentit, il sursauta. Soudain, il ne voulait plus y aller. Avant même que Christopher ne puisse réellement en prendre conscience, ses jambes avaient commencées à bouger. Dès que Christopher était sorti de la cage d’ascenseur, il se remit à penser. Il croyait de plus en plus pouvoir identifier ses sentiments pour Viktor et cela lui faisait peur. Il essayait de se convaincre qu’il était prêt à toute éventualité, à toutes explications, à toutes raisons que pourrait lui sortit L’autre jeune homme. Par contre, il se voyait déjà également entrain de le mettre en garde de ne pas lui faire de mal, car il pourrait ne pas s’en remettre et de l’embrasser à nouveau. Il savait qu’il ne devrait pas s’en imaginer autant, mais c’était plus fort que lui. Ses jambes marchaient dans le couloir menant à la chambre qu’il devait visiter aujourd’hui, selon ses plans. Une fois arrivé à la bonne porte, il le va le poing et cogna. Il avait peur de le déranger ou encore de le retrouver avec quelqu’un d’autre. S'il était seul, Christopher sourirait et entrerait sans attendre d'autorisation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: Mise au point demandée [Terminé] Jeu 15 Avr - 17:46

[HJ: Christo, amour de ma vie!!!]

Viktor avait passé une assez mauvaise journée. Tout avait commencé quand Cybelle s'était levée de mauvaise humeur et qu'elle avait décidé de se venger sur tout ce qui vivait. L'homme à tout faire vivait; il n'avait donc pas échappé à la fureur de sa patronne. Viktor avait eu beau faire de son mieux (comme toujours), rien n'avait été assez bien au goût de sa tyrannique patronne. Dès qu'il terminait quelque chose, elle sortait d'on ne sait où pour lui ordonner rageusement de recommencer *et, cette fois, avec application.* Pour une personne normale, ce type d'acharnement aurait été insupportable mais, pour Viktor, il n'y avait rien de grave. L'homme à tout faire était trop patient et trop gentil pour être animé de la même haine envers Cybelle que tous les autres employés. Il ne remarquait même pas qu'il était sa victime préférée. En effet, sa patronne était plus méchante avec lui qu'avec les autres pour plusieurs raisons. Sa gentillesse en était une. Toutefois, ce que Cybelle détestait le plus, c'était certainement l'espèce de douceur au fond des yeux de Viktor, comme un appel au bonheur, quelque chose qui était mort depuis longtemps chez elle.

L'homme à tout faire avait tout de même été content de se retrouver tranquille dans sa chambre. Depuis un certain temps, les congés lui plaisaient beaucoup plus. Avant, il travaillait très tard et cela ne le dérangeait pas, puisqu'il n'avait rien de vraiment mieux à faire. Ce soir-là, il n'avait rien de particulier à faire, mais il était heureux, malgré tout, de ne pas avoir à être dans une tension constante pour plaire à sa patronne. D'ailleurs, il avait essayé de croiser Christo pour lui demander s'il était libre, mais Cybelle l'avait accaparé toute la journée. Viktor s'était donc résolu à passer la soirée seul, car il était trop timide pour aller chercher l'autre beau jeune homme au dortoir des employés.

Viktor ne savait pas ce qu'il ferait de sa soirée libre, mais une petite voix lui soufflait que, comme toutes les fois où il était seul, il se repasserait mentalement le sourire de Christo, les yeux de Christo, les paroles de Christo... Le jeune réceptionniste commençait drôlement à l'obséder. Viktor ne pouvait pas s'empêcher de penser à lui presque en permanence et, à chaque fois, une douce chaleur se répandait en lui.

L'homme à tout faire (en congé!) avait pris une bonne douche juste assez brûlante et il n'en était sorti que lorsque son corps lui avait demandé grâce. Sans vraiment regarder où il allait, puisqu'il connaissait sa chambre par coeur, Viktor avait cheminé hors de la salle de bain totalement envahie de vapeur et il avait machinalement pris un pyjama dans un tiroir. Trop paresseux, en cette fin de journée, pour prendre le temps de se servir correctement d'une serviette, Viktor dut se battre un peu avec le pantalon de son pyjama qui collait à sa peau humide. Il venait justement de perdre équilibre en tombant sur son lit quand on frappa à la porte. Avec peine, il termina son combat contre le vêtement et il alla ouvrir.

Viktor ne put retenir un sourire un peu nias mais tellement mignon en voyant que son visiteur était le joli Christo. Il n'y avait personne au monde que l'homme à tout faire avait plus envie de voir à ce moment-là. À vrai dire, à n'importe quel moment. Il n'y avait personne avec qui Viktor se sentait mieux. Avec Christopher, c'était comme si la gravité était moins forte: il flottait. Dès que le jeune homme était dans la même pièce que lui, les yeux de Viktor brillaient plus fort. On aurait pu les croire parsemés de petites fibres optiques brumeuses.


-Salut...

Christo avait souri, avec sa beauté habituelle, et il était entré sans attendre la permission de son ami (proche :P). Viktor referma la porte en espérant que l'autre jeune homme allait rester un peu. Il aimait tellement l'avoir avec lui.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Mise au point demandée [Terminé] Jeu 15 Avr - 17:48

Christopher avait perdu connaissance lorsque l’homme à tout faire était venu lui ouvrir la porte de sa chambre. Il avait littéralement perdu la carte. Le corps humide de Viktor était si beau et désirable. Christopher n’en aurait fait qu’une bouchée. Il aurait voulu étendre sa main pour le caresser, s’accrocher à lui et l’embrasser, mais ne le fit pas. Il avait vu une série de points blancs devant ses yeux, puis que du noir. Ceci dit, il était tombé vers l’avant, donc dans les bras musclés de Viktor, qui l’avait rattrapé. Du moins, c’était l’impression qu’il avait eu en le voyant. Il n’avait pas réellement perdu conscience, mais il se sentait tout comme. Il avait alors baissé les yeux et était entré sans attendre d’invitation. Il devait tenter de se calmer, il avait l’air trop nerveux, ça ne paraissait pas bien. Il avait donc commencé à faire les cents pas, mais une voix merveilleuse le tira de sa torpeur.

-Salut...

Christopher se retourna vers l’homme à tout faire et déglutit avec difficulté lorsqu’il le regarda à nouveau. Il peinait à croire que cette scène était vraiment entrain de se passer, mais peinait encore plus à croire que le corps de Viktor puisse être aussi beau pour qu’il soit réel. Lorsque Viktor referma la porte, Christopher rougit. Il venait de remarquer qu’il était dans la chambre du plus bel homme de l’hôtel, alors que celui-ci était à moitié nu et que Christo n’avait qu’une envie c’était de l’embrasser et d’assouvir ses désirs secrets. Avec Viktor, les sentiments qui emplissaient Christo à chaque fois qu’ils se voyaient étaient tellement intenses que parfois Christo avait peur. Viktor était si beau, Christopher était même presque entrain d’oublier ce qu’il était venu faire ici. Le réceptionniste pris donc son courage à deux mains et commença à parler.

-Salut Viktor. Je suis content de te voir… comme ça… Disons que j’étais venu pour te parler de choses sérieuses, mais que j’ai de plus en plus envie de tout sauf de parler… Alors, je vais tenter de me concentrer et je vais aller directement au but, parce que sinon je vais me tracasser avec ça et je n’en reviendrai pas. Il faut que je mette les choses au clair tout de suite avec toi, sinon je ne le pourrais peut-être plus…

Christopher avait parlé vite, en regardant plus souvent qu’autrement le sol sur lequel il marchait de long en large. Il avait de la difficulté à cacher son trouble et son désir pour l’autre jeune homme. *Le tapis est vraiment génial ici, la couleur est superbe…* Il devait se concentrer sur ce qu’il devait lui dire, pour ne pas que ses paroles sortent tout croche. Pour mieux le faire, il s’était assis sur le bout du lit de Viktor, étant donné que c’était le *siège* le plus près de lui en ce moment. Il n’avait pas réalisé tout ce que ça impliquait, il était concentré sur ce qu’il voulait dire à Viktor.

-Je voudrais avoir plus d’informations, en fait des explications, sur la relation entre Jason et toi. Je voudrais savoir ce qu’il représente pour toi et ce que voulait dire les sous-entendus que vous avez eu à l’Halloween…

*Voilà, c’est dit!* Christopher se sentait déchargé d’un poids énorme. Il avait hâte de savoir toute la vérité à ce sujet. Il leva son regard implorant, mais en même temps empli de désir vers Viktor et attendit une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: Mise au point demandée [Terminé] Jeu 15 Avr - 17:48

Viktor sentit quelque chose se serrer désagréablement en lui quand il vit que Christo était nerveux. Il le laissa entrer en cherchant les mots pour le rassurer, bien qu’il ne sache pas sur quel sujet il devait le faire. L’homme à tout faire, avec son intuition et sa sensibilité plus développées que la moyenne, devinait facilement comment les gens se sentaient. La plupart du temps, il arrivait même à trouver pourquoi, sans même leur poser de questions. Toutefois, avec Christo, cette faculté semblait réduite. Était-ce parce que, pour la première fois, Viktor ressentait quelque chose de fort pour une autre personne? Le jeune homme ne comprenait pas comment il arrivait à si bien connaître les autres sans même leur parler alors qu’il peinait à savoir comment agir avec Christopher qu’il côtoyait plus que quiconque.

Pris d’un malaise étrange, Viktor entreprit de chercher le haut de son pyjama, histoire d’avoir quelque chose à faire d’autre que rester planté devant Christo à attendre que sa sentence tombe. C’était triste à admettre mais, souvent, quand l’autre jeune homme parlait, l’homme à tout faire se sentait pris au piège. Il voulait tellement le rendre heureux, mais c’était si difficile. Il avait l’impression de ne jamais trouver la bonne chose à dire ou à faire. Viktor ne lui en voulait pas. Il comprenait qu’il était habité d’un mal étrange et qu’il ne pouvait chasser sa peur des autres. Tout ce qu’il voulait, c’était l’aider… Il l’aimait tellement.


-Salut Viktor. Je suis content de te voir… comme ça… Disons que j’étais venu pour te parler de choses sérieuses, mais que j’ai de plus en plus envie de tout sauf de parler…

Viktor regarda à nouveau Christo, délaissant sa recherche infructueuse de deuxième moitié de pyjama. Il essayait de garder un air gentil, mais l’angoisse se lisait dans ses yeux. (On ne peut pas tous être hypocrites comme Marek d’Alembert!) Que pouvait-il avoir fait de mal, cette fois-ci? L’homme à tout faire avait la constante certitude qu’il ne faisait rien comme il le fallait, sauf en ce qui concernait l’hôtel. Elle était la seule chose qui allait toujours bien, depuis toujours, pour toujours, dans sa vie… Avec les gens, c’était le contraire. Même quand il les devinait, Viktor ne savait jamais comment leur parler ou quoi faire pour les aider. Et même quand il le savait, il n’arrivait pas à concrétiser convenablement son idée.

-Alors, je vais tenter de me concentrer et je vais aller directement au but, parce que sinon je vais me tracasser avec ça et je n’en reviendrai pas. Il faut que je mette les choses au clair tout de suite avec toi, sinon je ne le pourrais peut-être plus…

L’homme à tout faire se demandait ce qu’il pouvait avoir de si terrorisant pour que le joli Christopher hésite tant à lui parler de quelque chose. Il faisait pourtant tout ce qu’il pouvait pour lui montrer qu’il était prêt à tout pour le rendre heureux. Encore cette fois-ci, il acceptait déjà ce que l’autre jeune homme allait lui dire, avant même de savoir de quoi il s’agirait. Il aspirait déjà à le rassurer et, peu importe de quoi il s’agirait, il s’engageait à lui dire la vérité, car il savait que rien ne faisait plus de peine à Christo que les mensonges.

Le pauvre Viktor n’avait, une fois de plus, pas remarqué le désir assez flagrant de Christopher. D’ailleurs, lui-même avait une forte envie de l’embrasser, mais c’était une envie tellement habituelle, lorsque l’autre jeune homme était avec lui, que l’homme à tout faire n’en faisait pas tellement de cas. Il avait appris à se contrôler, car il n’était pas stupide au point d’ignorer qu’on ne se jette pas sur les gens pour les embrasser sans y avoir été invité. De plus, il ne voulait pas en arriver à une scène comme celle de la piscine, avec Jason Badley. Il ne voulait pas tout gâcher avec Christo. Il était beaucoup trop important pour qu’il risque de le perdre.


-Je voudrais avoir plus d’informations, en fait des explications, sur la relation entre Jason et toi. Je voudrais savoir ce qu’il représente pour toi et ce que voulaient dire les sous-entendus que vous avez eu à l’Halloween…

L’angoisse quitta les yeux de Viktor pour laisser la place à un mélange d’incompréhension et de contrariété. Pourquoi Christopher voulait-il entendre parler de Jason? Il n’en valait tellement pas la peine… De plus, Viktor voulait vraiment oublier toute cette histoire. Il ne voulait plus ressentir l’étrange colère glaciale que le séducteur avait soulevée chez lui. Il avait fini par comprendre que ce n’était pas seulement l’attitude de Jason qui lui faisait si aisément serrer les dents de rage, c’était Jason lui-même. C’était ce que l’homme à tout faire avait deviné en lui. Il était exactement ce que Viktor détestait. Son égocentrisme, sa manière de faire du mal aux autres sans se soucier vraiment d’eux, son absence totale de valeurs et de conscience…tout en Jason Badley le répugnait totalement.

Même si Viktor ne savait pas ce qui motivait le questionnement de son Christo adoré, il comprenait que c’était important pour lui d’obtenir une réponse satisfaisante. Il ferait donc de son mieux pour tout lui dire, même si cela signifiait qu’il devrait probablement revivre sa colère et la sentir s’insinuer en lui. Il n’en avait pas du tout envie mais, pour Christopher, tout effort en valait la peine. L’homme à tout faire alla donc s’asseoir à côté de celui qui hantait chaque jour un peu plus ses pensées. En fixant devant lui pour mieux se concentrer, car la beauté de Christo arrivait trop facilement à le déconcentrer, il commença ses explications.


-Je…j’ai rencontré Jason à la piscine et…Il a des pouvoirs magiques. Il s’en est servi pour que je l’embrasse, ce que j’ai fait sans comprendre, sur le moment, que je me faisais contrôler… Ensuite…Je ne comprends pas vraiment ce qui s’est passé, mais j’ai fini par comprendre et j’ai senti une grande rage m’envahir. Elle revient souvent quand je pense à lui ou, pire, quand je le vois. Ça me fait peur… Ce mec est la seule personne que je déteste vraiment et je crois qu’il le sait…À l’Halloween, je présume qu’il est venu juste pour me faire enrager…Ce qui a plutôt bien fonctionné… C’est tout, je crois…

Il était exceptionnel que Viktor Graham parle aussi longtemps. Étonnamment, son explication n’avait pas été trop confuse. Parler de Jason avait un peu terni son regard, mais il avait réussi à contenir le froid qui remontait en lui la plupart des fois que l’exécrable séducteur se glissait dans ses réflexions.

-Pourquoi tu voulais savoir ça?…

Il avait répondu à Christo. Maintenant, il avait le droit de lui poser une question lui aussi. L’homme à tout faire espérait que son explication conviendrait à Christopher et que celui-ci lui fournirait une réponse à la sienne. Pour Viktor, il n’était nullement évident que l’autre jeune homme pouvait avoir peur qu’il ait des sentiments positifs envers Jason.

Viktor ne réalisait pas à quel point il était anxieux. Le regard désormais fixé sur le sol, l’homme à tout faire se mordillait doucement la lèvre inférieure en attendant la réaction de Christo ainsi que sa réponse à sa propre question. On aurait dit que son univers était suspendu à ses lèvres…

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Mise au point demandée [Terminé] Jeu 15 Avr - 17:50

Christopher regrettait son choix de poser la question à l'homme à tout faire. Il ne voulait plus le savoir, il ne voulait que retourner se coucher et se cacher sous ses couvertures. Il avait peur, terriblement peur. Il en tremblait même. Par contre, Viktor ne s'en rendrait pas compte parce que le réceptionniste avait caché ses mains sous ses cuisses et qu'il avait croisé ses pieds. Il fixait le sol, ne pouvant pas supporter le regard de l'autre jeune homme de peur d'y voir quelque chose qui pourrait le blesser. Il ne savait toujours pas ou il avait déniché ce petit bout de courage qui lui était venu subitement et qui l'avait poussé à venir jusqu'à la chambre de Viktor. Il se repassait ce moment dans sa tête et ne trouvait toujours pas l'élément déclencheur. En ce moment, il se sentait petit dans ses pantalons, mais pas encore assez. Il aurait aimé rapetisser jusqu'à disparaître plutôt que d'affronter la réalité.

Il ne comprenait pas non plus pourquoi il était aussi certain que toute cette histoire se terminerait dans les larmes et la douleur. Peut-être était-ce parce que c'était ce à quoi il avait été habitué. Ou alors c'était parce qu'il avait peur du bonheur. En effet, Christopher était ce genre de personnes qui croyait que lorsque l'on a un grand bonheur, la vie nous le fera payer au moins en double avec une décharge de malheurs, dans un délai plus ou moins long. Ce délai se comptant en dépendant des évènements et la portion du bonheur reçu. Il avait eu tellement mal depuis quelques années et encore plus depuis quelques mois qu'il ne savait plus comment être heureux. Il devrait retrouver son livret d'instructions pour savoir quoi faire pour tenter de laisser une chance aux gens et à la vie, mais il y avait longtemps qu'il l'avait égaré. Il cherchait désormais quelqu'un qui puisse lui prêter le sien, pour qu'ils puissent suivre ensemble...


-Je…j’ai rencontré Jason à la piscine et…Il a des pouvoirs magiques. Il s’en est servi pour que je l’embrasse, ce que j’ai fait sans comprendre, sur le moment, que je me faisais contrôler…

*T'es pas le seul à ressentir une vague de rage t'envahir on dirait...* Christopher sentait en lui comme une immense tempête. Il avait resserrer ses mâchoires et empoigné furieusement la couverture du lit de l'homme à tout faire. Il ne savait pas ce qu'il lui prenait. Il était littéralement furieux d'apprendre que Jason et Viktor s'étaient embrassé. Il avait espéré être le seul ou du moins que cela aurait voulu dire quelque chose de plus. Il savait qu'il n'aurait pas dû en parler, qu'il n,aurait pas dû poser de questions. Il aimerait tant pouvoir remonter le temps et ne jamais apprendre cette nouvelle. Il savait qu'il y avait quelque chose entre Jason et Viktor, il n'aurait pas dû vouloir aller chercher en profondeur les réponses, Il avait l'impression d'être allé lui-même s'enfoncer le couteau dans le cœur et que c'était lui également qui le tournait et le retournait.

-Ensuite…Je ne comprends pas vraiment ce qui s’est passé, mais j’ai fini par comprendre et j’ai senti une grande rage m’envahir. Elle revient souvent quand je pense à lui ou, pire, quand je le vois. Ça me fait peur… Ce mec est la seule personne que je déteste vraiment et je crois qu’il le sait…À l’Halloween, je présume qu’il est venu juste pour me faire enrager…Ce qui a plutôt bien fonctionné… C’est tout, je crois…

Il ne comprenait pas trop bien cette partie. Il était parfaitement au courant de tous les phénomènes magiques qui pouvaient se produire dans le monde et encore plus ceux dans l'hôtel, mais jamais il n,avait été mis au courant des pouvoirs de Jason. Déjà qu'il ne l'aimait pas, il ne pouvait définitivement pas lui trouver de qualités. Agir de la sorte pour profiter des situations, mais surtout des gens, c'était selon Christo inadmissible. Si, il y a quelques instants à peine, Christo était furieux, il était maintenant empli d'une compassion et même d'une certaine tristesse envers Viktor, tout en ayant transféré toute sa rage vers Jason. Ce jeune homme avait beaucoup de coûtes à manger avant de pouvoir remonter ne serait-ce que d'une place dans l'estime de Christo. Le réceptionniste retira donc sa main de sous sa cuisse et alla la déposer sur celle de l'homme à tout faire, plus près du genou que de l'entre-jambe. Il ne savait pas quoi dire, ni quoi faire. Tout ce qu'il trouva, en fait, fut de planter son regard dans celui de l'homme à tout faire. Il eut l'impression que tout le reste était flou, mais ne put pas se perdre bien longtemps dans sa contemplation de Viktor parce que celui-ci parla à nouveau.

-Pourquoi tu voulais savoir ça?…

*Il est tellement mignon!* Le fait que Viktor ait baissé le regard, mais surtout, qu'il se mordille la lèvre avait fait craquer Christo. Il avait été fendillé au début par le fait de le découvrir en torse, mais ça y était, il ne pouvait plus rien faire. il se sentait glisser de plus en plus sur la pente douce et raide du désir et des sentiments qu'il éprouvait pour Viktor. Il avait inconsciemment ou non commencé à remonter presque imperceptiblement sa main vers le haut et cherchait une réponse pour Viktor.

-Ben... je t'en ai parlé rapidement en début de conversation... c'est que... je crois que... pour moi, notre relation est passé à... un autre stade...?

La pression de la main de Christo de fit un peu plus insistante et il se pencha tranquillement vers Viktor. À moins que celui-ce ne l'arrête, ils s'embrasseraient dans quelques instants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: Mise au point demandée [Terminé] Jeu 15 Avr - 17:51

[HJ: Je sais, pas mon meilleur...Je m'excuse.]

Viktor avait l'impression d'être en compagnie d'un animal traqué...et qu'il était le chasseur tellement craint. Christo fixait le sol et il semblait si apeuré que l'homme à tout faire sentait une sourde panique s'insinuer en lui. C'était plus fort que lui: son intuition lui faisait deviner cette peur et, tout sensible qu'il était, il était condamné à suffoquer mentalement sous la force de ce sentiment insupportable. Pourquoi finissait-il inmanquablement par se sentir mal en toute situation? D'accord, ce n'était peut-être pas exactement toujours, mais Viktor avait souvent l'impression de gâcher un moment qui aurait pu mieux tourner. Encore cette fois-ci, il savait que sa propre panique l'empêchait de trouver comment agir pour apaiser Christo.

L'homme à tout faire n'avait eu pour seule réelle blessure que la mort de sa mère et, puisqu'il est dans la nature que chaque créature survivre à celles qui l'ont précédée, il avait fini par s'en remettre. Bien sûr, elle lui manquait. Il n'avait pas arrêté d'avoir besoin d'elle. Parfois, il sentait un peu de sa présence dans les choses qui la lui rappelaient et il s'arrêtait pendant un instant pour mieux s'imprégner de ces illusions. Il aurait tellement donné pour qu'elle revienne, mais le temps lui avait fait réaliser qu'elle était partie pour toujours. Il vait cessé d'espérer vainement qu'elle le serre dans ses bras quand il se sentait plus triste, qu'elle apparaisse au détour d'un couloir, qu'elle sorte d'un coin d'ombre pour lui offrir un sourire complice... Le trou que son départ avait laissé dans son coeur ne disparaitrait pas, mais la blessure était de moins en moins vive. Le temps chassait les souvenirs et les espoirs. Les déceptions s'espaçaient. Viktor ne cherchait plus inconsciemment sa mère partout dans l'hôtel. Il était simplement incapable de se détacher de cet dernier, car il était tout ce qui lui restait.

Viktor ne bougea pas et il poursuivit son récit lorsqu'il remarqua la réaction de rage de Christopher. Il se força même à ne pas en tenir compte, car il devait terminer ce qu'il avait à dire. Il savait que le début de son histoire était un peu, beaucoup, étrange. Il était donc réaliste que ses paroles puissent soulever des réactions plus...extrêmes chez son interlocuteur. L'homme à tout faire, absorbé par son récit, ne pensa même pas que ladite réaction de Christo pouvait avoir pour cause une certaine jalousie envers ce Jason qui avait osé l'embrasser et une grande tristesse due à une désillusion qui, au fond, n'avait pas vraiment raison d'être.

Christo posa sa main sur la jambe de Viktor et celui-ci releva vers lui un regard à la fois craintif et empli d'espoir. Peut-être avait-il, pour une fois, réussi à arranger les choses. L'autre jeune homme ne semblait ni fâché ni triste. On aurait même dit qu'il ne lui en voulait pas du tout. Bien sûr, Christopher n'avait aucune raison de ne pas avoir une opinion positive de Viktor, mais ce n'était pas suffisant: il était arrivé plus d'une fois qu'il déteste l'homme à tout faire pour quelque chose qui s'avérait être faux. Viktor s'évertuait à rendre l'autre jeune homme heureux mais, quelques fois, les plus grands efforts ne suffisent pas. Certaines causes sont perdues, ou presque, et il faut bien plus que de l'endurance pour en venir à bout et sauver les victimes des horreurs qui, parfois, sont leur propres oeuvres.


-Ben... je t'en ai parlé rapidement en début de conversation... c'est que... je crois que... pour moi, notre relation est passé à... un autre stade...?

Viktor, peu familier avec les sous-entendus, ne comprenait pas vraiment ce que Christo venait de lui dire. Toutefois, l'insistance de la main du jeune homme sur sa cuisse lui fit comprendre que son ami désirait un titre plus signficatif. Christo approcha son visage du sien et, subitement, une vague odeur de chlore parcourut Viktor. En une seconde, il revécut la scène de la piscine avec Jason. Elle avait commencé différemment, mais tout avait dégénéré à partir du moment où les lèvres de l'homme à tout faire avaient touché celles du séducteur. Il ne voulait pas d'un moment semblable avec Christo. Viktor devait faire quelque chose pour ne pas tout gâcher avec lui. Il l'aimait beaucoup trop pour risquer de le perdre.

Doucement, l'homme à tout faire posa une main contre la poitrine de Christo pour l'empêcher de s'avancer plus. Leurs visages n'étaient qu'à quelques centimètres et l'envie de Viktor d'embrasser l'autre jeune homme grandissait un peu plus à chaque instant. Pendant un court moment, le jeune homme regarda Christo en cherchant les mots exacts pour exprimer ce qu'il ressentait. Il comprit alors qu'il ne répéterait pas l'erreur qui s'était passée avec Jason. C'était totalement différent. Personne ne jouait. Tout était vrai et tellement plus profond, tellement plus beau. Christo était son ange aux ailes brisées et il voulait tout faire pour l'aider à les réparer. À aucun prix il ne lui ferait du mal. À ces pensées, les yeux de Viktor étaient devenus plus brillants de fines larmes qui ne couleraient pas.


-Christo je...je t'aime.

Puis, libéré de sa peur de faire renaître la partie de lui qui lui avait fait peur à la piscine et ne pouvant plus se retenir, Viktor joignit avidement ses lèvres à celles de Christo tout en glissant un bras derrière lui pour mieux rapprocher leurs corps.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Mise au point demandée [Terminé] Jeu 15 Avr - 17:51

[Moi je l’aime comme ça, bon E!!! :P]

Christo avait l’impression que sa vie était entre les mains de Viktor. Il venait carrément de lui donner le pouvoir de vie ou de mort sur sa personne. Il crut un instant qu’il était dans un cirque, sous le regard brillant de milliers de paires d’yeux qui étaient tous, au fond, des Viktor. *C’est une sensation si merveilleuse; voir autant de Viktor qui n’ont d’yeux que pour moi…* Le réceptionniste n’osait pas regarder en bas, puisqu’il était convaincu que le vide attirait les corps dans l’espace. Il osait encore moins regarder vers les gradins illuminés de verts, de peur d’y voir une lueur de doute ou un soupçon de pitié dans cette mer de yeux. Il y avait, en fait, une quantité incalculable de Viktor, tous réunis sous le chapiteau que Christo venait de monter. Ils étaient tous présents pour une seule raison : voir sa réaction. Le voir s’écrouler lamentablement sur le sol s’il devait essuyer une réaction négative ou alors le voir se donner la poussée nécessaire pour se rendre à la prochaine étape. Il se sentait sur un fil de funambule. Il était en équilibre précaire dans la réalité, dans un état second également. Il ne savait plus s’il voulait vraiment avoir la réponse de Viktor. *Oui… non… oui… non… oui… non…* Ses pensées oscillaient d’un extrême à l’autre, avec un rythme rapide, mais un résultat assez redondant. En fait, c’était un peu de la même manière que peut le faire des essuie-glaces, Christopher avait des essuie-pensées. Pour être franc avec lui-même, il y avait, dans son for intérieur, une partie de lui-même s’en voulait atrocement d’avoir osé prononcer ses paroles. Il savait que s’il ne prenait aucun risque, il n’aurait jamais rien, mais il ne voulait pas tomber et se blesser d’avantage. Il savait qu’il ne suffirait pas de grand-chose pour le faire basculer et ainsi rompre son cou contre le sol, plus bas. Le temps qui s’écoulait avant que l’homme à tout faire ne réagisse, faisait encore plus augmenter sa paranoïa.

Lorsqu’il sentit la main de Viktor contre sa poitrine, il crut d’abord que c’était un signe positif, qui l’incitait à continuer. Il avança donc encore un peu plus sa bouche de celle de l’autre jeune homme. Par contre, quand la main exerça une poussée dans le sens inverse de celui que venait de prendre les lèvres de Christo, celui-ci comprit que ses plans n'allaient encore une fois pas fonctionner comme il le souhaitait. Au même rythme que Viktor repoussait le corps de Christo, celui-ci amorçait la chute mortelle du haute de son fil de fer. Il sentait son corps en apesanteur, il était bien. Il savait que ce bien-être précédait toujours la douleur, il avait vécu cette sensation trop souvent. Il ne put empêcher une larme de traverser la barrière de cils de son œil gauche et de couler le long de sa joue. *Les dernières larmes d’un condamné à mort…* Il se sentait amer. Il aurait préféré ne jamais revivre cette sensation, mais il semblait bien que le vide aimait beaucoup Christopher. Il allait s’écraser dans quelques instants contre le sol, mais la suite des évènements fit en sorte que miraculeusement, un grand matelas gonflable vint interrompre sa course. Christopher, tout ébahi et ne comprenant rien, finit par rouvrir les yeux. Il eut de la difficulté à discerner les contours, considérant que ses yeux étaient pleins de larmes. Il cligna donc des yeux à plusieurs reprises, ce qui fit couler plusieurs larmes, mais il finit par être en mesure de voir Viktor. Son image lui fit mal, il était si beau et si inaccessible. *Il est définitivement trop bien pour toi, moucheron…* Ce surnom il ne se l’était pas donné depuis le secondaire, mais il ne s’était plus senti aussi naze depuis cette époque. Aujourd’hui était un jour particulier… Les yeux luisants de larmes de Viktor contribuèrent à l’achever. Il aurait voulu lui hurler au visage des injures et des questions, mais sa gorge était nouée. Il avait trop de peine, il ne comprenait tout simplement pas pourquoi Viktor avait l’air si bouleversé si, au fond, il ne l’aimait pas. Il ne comprenait plus rien…


-Christo je...je t'aime.

Les paroles de Viktor, son corps contre le sien, ses bras qui le serrent fort, un peu trop fort, contre lui, mais surtout, ses lèvres chaudes et douces contre les siennes furent la cerise sur le sundae dans la confusion de Christopher. Il lui fallu quelques secondes pour finalement réagir, puisque l’information avait pris du temps à être acheminée et assimilée par son cerveau.

-Moi... aussi...

Il avait de la difficulté à respirer et ne put donc pas parler beaucoup. *Mes actions devraient être significatives...* Il se sentit alors flotter, il avait l’impression que des ailes lui avaient poussées dans le dos et qu’il s’envolait doucement avec Viktor dans ses bras, pour un voyage magique. Tout était plus doux maintenant que Christo et Viktor s’aimait officiellement réciproquement. Par contre, ça ne prit pas beaucoup de temps avant que la douceur fasse place à la passion. C’était comme si, depuis leur premier baiser écourté sur la terrasse, il y avait eu trop de désir et de sentiments refoulés et que désormais, ils devaient être évacués. Christo sentait littéralement un volcan faire rage dans son bas-ventre, il sentait une chaleur immense se transmettre à son corps en entier. C’est donc un peu en tremblant sous l’émotion qu’il fit basculer vers l’arrière l’homme à tout faire, se mit un genou de chaque coté de lui et entreprit de commencer à lui retirer le peu de vêtements qu’il lui restait, tout en l’embrassant. Christo ne s’était jamais senti aussi bien, aussi vivant. Il en avait si souvent rêvé, il avait vécu en songe tant de fois cette scène, il était heureux qu’elle arrive finalement en réalité. Il ne voulait pas que ça s’arrête et tout laissait croire que ça ne s’arrêterait pas. À son grand bonheur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: Mise au point demandée [Terminé] Jeu 15 Avr - 17:52

[HJ: Quand je pense que Marek gâche toute notre belle histoire...JE LE BANNIRAI DE CE FORUM!!!...Bon, d'accord...je me calme, mais il le mériterait quand même.]

Viktor ne savait pas à quel point, en seulement quelques mois, il avait pris une grande importance dans le coeur de Christopher. Il devinait, bien sûr, que l'autre jeune homme l'appréciait beaucoup, mais il ne réalisait pas tout ce qu'il représentait pour lui et comment il aurait pu lui faire du mal plus que quiconque. Il est connu que plus on aime une personne, plus celle-ci a d'emprise sur nous et plus elle a le pouvoir de nous blesser profondément. Viktor ne voulait pas faire du mal à son cher Christo, au contraire, il aurait même voulu lui faire oublier toute cette douleur qui l'empêchait de fonctionner normalement. L'homme à tout faire avait beau être naïf, il était tout de même conscient que l'autre jeune homme peinait à vivre avec le reste du monde. On aurait dit qu'il s'isolait, créant la peur là où il n'y avait rien à craindre, ou inventant des causes de souffrir qui n'étaient qu'illusoires. Viktor savait que Christo avait été blessé et ces épreuves devaient l'avoir profondément bouleversé. L'homme à tout faire ne pouvait pas et ne voulait pas s'empêcher de tout faire pour l'aider, car il décelait quelle personne merveilleuse se cachait sous toute cette peur, une personne de laquelle il arrivait de moins en moins à se passer.

Quand Viktor vit la larme de Christo, il comprit qu'il avait encore gaffé. L'autre jeune homme devait avoir mal interprété son geste, mais il était trop tard pour faire marche arrière. De toute façon, Viktor ne voulait pas revenir en arrière. Il avait besoin de se prouver qu'il n'était pas réellement le genre de personne à embrasser n'importe qui, n'importe où et sans vraie raison. Il devait exprimer ses sentiments à Christo, pour que tout soit différent d'avec Jason. L'homme à tout faire n'avait éprouvé aucun sentiment pour ce dernier lorsqu'ils s'étaient embrassés sur le bord de la piscine et il sentait comme un goût amer sur ses lèvres à chaque fois qu'il y repensait. Il ne voulait pas prendre le risque d'en arriver à ce stade avec Christo. C'est pourquoi, malgré la tristesse évidente de l'autre jeune homme, Viktor s'était concentré sur ce qu'il avait à dire plutôt que simplement consoler celui qui n'était plus seulement qu'un ami.


-Moi... aussi...

Les paroles de Christo avaient été lâchées entre deux baisers, sans trop troubler la passion qui s'était emparée du corps de Viktor. L'homme à tout faire avait souri, tout en continuant d'embrasser Christopher comme si sa vie en dépendait. Au fond, c'était peut-être le cas. Il serait peut-être mort de passion contenue s'il avait dû se retenir un peu plus longtemps. Viktor essayait toutefois de se garder une certaine réserve. S'il était désormais convaincu que Christo l'aimait aussi, l'homme à tout faire n'avait pas de preuve que l'autre jeune homme désirait autant que lui laisser la liberté à leurs corps de décider pour eux.

Viktor se sentit tomber vers l'arrière. Il entrouvrit les yeux pour voir que c'était Christopher qui venait de l'allonger et de se positionner sur lui en essayant, visiblement, de lui retirer ses vêtements. Viktor n'avait jamais franchi cette étape, mais ce côté passionné de lui, que personne, ou presque, ne connaissait, prit le contrôle de lui et aida Christo dans son entreprise de dénudement pour ensuite lui retirer, presque sauvagement, ses propres vêtements. Sa partie naïve semblait avoir été chassée de lui pour laisser la place à un violent besoin du corps de Christopher, un besoin qui surpassait tout, à ce moment. Viktor n'avait jamais senti une rage aussi douce l'envahir. Il avait un peu expérimenté le désir, avec Jason, mais ce n'était pas aussi puissant. Le fait qu'il aime Christo était un facteur assez important. Ce qu'ils s'apprêtaient à faire avait une signification. C'était la réunion de deux êtres amoureux, pas seulement la communion de deux corps qui cherchaient comment combler la solitude qui les pesait. Il n'y avait pas de mot pour décrire la douceur et la fougue qui animaient Viktor. C'était à la fois merveilleux et intolérable.

Une fois les vêtements retirés, Viktor continua d'embrasser Christo en lui laissant, subtilement, le contrôle de la situation. Passionné ou pas, l'homme à tout faire ne s'était tout de même jamais adonné aux plaisirs de la chair. Il suivrait donc l'autre jeune homme dans ce qu'il avait envie, tout en s'abandonnant à son instinct qui, pour une fois, ne le laissait pas tomber en la présence de son cher Christo. La passion qui brûlait en Viktor promettait de ne pas le trahir. Rien ne viendrait gâcher ce moment.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

* * * * * * * * * * * *



MessageSujet: Re: Mise au point demandée [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Mise au point demandée [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union Life :: Hors-Jeu! :: Les Archives :: RPs terminés-