AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:38

C'était le milieu de la nuit. La plupart des gars du dortoir dormait. *C'est normal, c'est la nuit...* Christopher était étendu sur son lit, tout habillé, les bras derrière sa tête, les yeux grands ouverts et il fixait le plafond éclairé simplement par sa petite lampe de chevet. Il lui arrivait souvent de ne pas être en mesure de dormir. Il n'en ressentait pas le besoin. Il pouvait parfois passer plusieurs jours sans avoir dormi une seule minute et son comportement ou son efficacité n'en était jamais affectée. Il avait peut-être trop d'énergie non dépensée durant la journée. Être pendant huit heures d'affilé derrière un comptoir trop grand et trop gros pour soit faire de la compilation de données ou alors acceuillir les rares clients n'était pas très forçant.

Peut-être aussi ne voulait-il pas s'endormir de peur de faire des cauchemars. C'était un autre phénomène fréquent chez lui. Lorsqu'il dormait, il faisait plusieurs cauchemars par nuit. C'était toujours les deux mêmes types de mauvais rêves. Soit, il revivait l'histoie avec son ancien amoureux, soit il rêvait à autre chose. Ce n'était pas nécessairement pire, seulement beaucoup plus décourageant. Il rêvait qu'il se cr.ait tranquillement une relation sérieuse avec un autre mec, quand celui-ci le laissait tomber, lui aussi. Seulement, celui-là n'avait pas de vraies raisons, il ne voulait simplement pas de lui. Christopher avait cette peur de ne jamais être aimé. C'était donc peut-être moins tentant pour son subconscient d'être envahi de visions et de situations paniquantes alors que lorsqu'on dort c'est généralement pour se reposer... Christopher s'était souvent demandé ce qui clochait avec lui et avait tenté encore plus souvent de trouver une solution. Rien ne l'avait aidé. Pas même les psychologues ou les psychiatres, ces professionnels lui disait que c'était seulement post-traumatique et interne, qu'il devrait guérir ces blessures pour mieux dormir, que le temps arrangeait les choses et que tout finiraient par s'arranger. *Oui, je sais ça, je tente justement de me réparer du mieux que je peux... Un peu d'aide aurait été appréciée...* Il soupira. Il n'aimait pas replonger dans ces pensées et ces souvenirs, mais il ne pouvait penser à rien d'autre. En effet, le fait qu'il ne dorme pas le dérange et il pense alors aux raisons pour lesquelles il ne dort pas et tout se déclenche. Il n'avait pas assez d'être gai, il fallait qu'il se trouve un nouveau moyen d'être anormal et différent des autres. *Un gai névrosé c'est génial... Heureusement, que je ne dorme pas ne me donne pas droit à des injures et ne dérange généralement personne...*

À peine avait-il pensé ces mots que le son de quelqu'un qui bouge se fit entendre non loin de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marek d'Alembert

* * * * * * * * * * * *
Le mec aux mille visages

Messages : 4733
Date d'inscription : 15/04/2010
Localisation : Au port, à regarder la mort entre les vagues.


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:39

Marek, allongé sur le côté, fixait le mur devant lui depuis un moment et il nota qu'une partie de la peinture était écaillée. *Naturellement, mettons le budget dans le hall plutôt que dans les quartiers des employés.* Sa réflexion le fit sourire. En réalité, le jeune homme était très heureux de pouvoir travailler à Union. Il fallait avouer qu'il avait *un peu* amplifié certaines données de son CV, voire inventé certains trucs, mais là n'était pas l'important. Le jeune homme commençait une nouvelle vie, loin de sa trop belle famille d'un univers doré. L'or est froid, c'est connu. Marek avait besoin de chaleur, de vraie vie, d'expériences, de rencontre inattendues... Il savait qu'il ne trouverait rien de ce qu'il cherchait dans les soirées mondaines où ses parents devaient aller. Ceux-ci avaient d'ailleurs semblé comprendre que cet univers de soie et de fils d'argent ne lui convenait pas. Ils l'avaient laissé partir découvrir la vie qui devait être la sienne et Marek leur en était reconnaissant. Le garçon ne savait pas trop pourquoi il était tombé sur cet hôtel. Qu'avait-elle de si spécial pour l'avoir attiré dès qu'il en avait entendu parler? Même l'attitude froide de la (très jolie) fille qui l'avait passé en entrevue n'avait réussi à faire partir son envie de vivre dans cet hôtel. S'il n'avait pas été engagé, malgré son envie de se débrouiller par lui-même, Marek aurait probablement envisagé d'y vivre comme résident. Cet endroit avait un magnétisme auquel il ne pouvait résister.

Le jeune homme se retourna dans son lit pour faire dos au mur et regarder l'ensemble du dortoir. Même avec la luminosité réduite, il voyait parfaitement. Cette réalité s'expliquait par le fait que Marek avait un pouvoir de métamorphose très puissant. La nuit, il aimait transformer ses yeux en ceux d'un chat pour avoir une vision nocturne presque parfaite. Le jeune homme remarqua que celui qui possédait le lit à côté du sien avait laissé sa lampe de chevet allumée. L'avait-il oubliée? Après une seconde d'observation, Marek vit que ses yeux étaient ouverts. Il ne dormait pas. *Pourquoi?* Le jeune homme scruta l'autre garçon éveillé. *Joli morceau.* Celui-ci avait un corps que Marek pourrait considérer comme parfait: ni trop musclé, ni trop dodu, ni trop mince... *Un bon 8 sur 10.*

Lorsque Marek le vit soupirer, il déduit que le joli garçon devait être éveillé à cause de soucis. Le nouvellement barman, pour sa part, ne parvenait pas à dormir, car il était trop plein d'énergie d'avoir été engagé là où il voulait l'être. L'autre garçon semblait dans un état de moins grand bonheur. Marek n'aimait pas quand les gens étaient malheureux, surtout les jolis gens. Il devait faire quelque chose pour ce garçon. Mais quoi? Il ne pouvait pas se lever et aller tout bonnement s'asseoir sur son lit en faisant *Hey, envie que je te remonte le moral?*. De plus, ce n'était pas tous les garçons qui appréciaient quand un autre gars se mêlait de leur vie ou, pire, venait s'asseoir sur leur lit. Tout le monde ne souhaitait pas se coller sur Marek. *Malheureusement...* Le jeune homme, lui, appréciait vraiment les contacts physiques. Il adorait prendre les gens dans ses bras...ou dans son lit. Grâce à son pouvoir de métamorphose, il pouvait d'ailleurs attirer qui il voulait dans son lit. Il n'avait qu'à changer son corps pour qu'il soit de la perfection que recherchait sa proie. Il ne fallait, toutefois, pas croire que Marek collectionnait les aventures d'un soir. Il lui arrivait, bien sûr, de terminer une soirée chez un inconnu, mais ce n'était pas une habitude. Le jeune homme, comme beaucoup d'autres, recherchait des personnes qui resteraient dans sa vie. Ce que Marek appréciait de ses soirées de séduction, c'était la sensation de pouvoir qu'il en tirait. La plupart du temps, d'ailleurs, séduire les gens lui suffisait et il terminait la soirée seul.

Soudain, il y eut un mouvement. Le gérant du restaurant venait d'entrer en titubant. *La soirée a été difficle...* Apparemment, il avait passé la moitié de la nuit à boire. Du moins, son état laissait présumer qu'il avait beaucoup bu. L'homme se dirigea vers son lit, lequel semblait être à côté de celui du beau jeune homme que Marek regardait depuis un moment. L'homme se prit les pieds dans...rien et il tomba directement au pied du lit du jeune homme. Marek, n'écoutant que son habituelle envie d'aider les gens, se précipita sur l'homme, l'aida à se relever et à se rendre à son lit. En passant près de l'autre jeune homme pour retourner à son lit, le barman lui fit un petit sourire. Il ne savait pas si le beau garçon avait envie qu'on lui parle au milieu de la nuit, mais il lui avait souri pour lui montrer que, si c'était le cas, il était ouvert à l'idée. Marek se recoucha, face au lit de l'autre mec, et il espéra qu'il lui parlerait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:39

Ce son, Christopher le connaissait par coeur. C'était Yves, le gérant du restaurant qui revenait d'une soirée bien arrosée en compagnie d'une autre fille de petite moeurs qu'il avait ramassé en ville. Christopher ne comprenait pas ce type de comportements. Pour lui, la fidélité et l'intégrité étaient les deux valeurs les plus importantes dans sa vie. Il avait une fois de trop été trompé et même si le gérant était probablement célibataire, Christo trouvait son attitude fort déplacée. En fait, non c'était pire que ça. *Il me dégoûtes...* Christopher ne mâchait pas ses mots et était complètement sincère. Il lui semblait que les personnes qui profitaient des avantages payants que leur offraient les fille de joies n'avaient pas vraiment d'estime d'eux-même, ni de leur semblable. À toutes les fois où Yves rentrait complètement bourré d'alcool et de sexe, Christopher fulminait contre lui. Il aurait aimé le secouer et lui hurler des tas de questions pour qu'il revienne parmi les vivants. Par contre, il ne le faisait jamais. Il avait un peu peur de ce gérant tyrannique. La réputation que les cancans de l'hôtel lui faisait n'étaient pas très élogieuse. *S'il est capable de parfois faire du mal à ses serveuses, que me ferait-il à moi, pauvre petit réceptionniste feluette?*

Donc, généralement, Christopher restait dans son lit, se fermait les yeux et se chantait sa chanson favorite, pour oublier la présence de ce parasite immonde, mais ce soir-là, quelqu'un changea sa routine. En effet, le jeune homme dans le lit à côté du sien se leva et alla aider Yves à se relever. Christopher n'avait pas remarqué sa présence, jusqu'à ce qu'il bouge. Il le détailla subtilement pendant qu'il venait en aide au gérant du restaurant. La pénombre ne l'aidait pas à bien voir de qui il s'agissait, ni même de déterminer les traits de son visage, mais il perçut tout de même les grandes lignes. Il lui semblait avoir un visage assez harmonieux, avec de beaux traits définis. De plus, sa musculature était moyenne, mais bien mise en évidence sous ce qu'il portait. Quand finalement, le jeune homme mystère retourna à son lit, Christopher put mieux le voir, étant donné qu'il s'était recouché face à lui, donc face à la lumière également. Le garçon était dans le genre de ce que Christo avait vu, mais en encore mieux, puisque maintenant il le voyait clairement. Ses yeux étaient perçants et ses cheveux bien coiffés. Christopher fut frappé intérieurement par son apparence physique si intense de beauté. *Wow...* C'est tout ce qu'il réussissait à penser, à articuler. C'est comme si ces pensées étaient collées par du miel, tellement il était embrouillé. Lorsqu'il sortit des vapes, Christo remarqua que le jeune homme en face de lui lui souriait. Christopher n'était pas certain ne comprendre la manoeuvre, peut-être voulait-il lui parler. Il le comprit lorsque, après plusieurs minutes de silence, le sourire et le regard du mystérieux étaient toujours vers lui. Christopher sourit donc à son tour.


-Salut, je m'apelle Christopher. Je suis réceptionniste à l'hôtel... Et toi? T'es surement nouveau j'imagine, puisque je ne te connais pas et que je connais tout le monde ici.

Ces phrases lui rapellait vaguement une autre conversation qu'il avait eu sur la terasse avec l'homme à tout faire de l'établissement. Ce qui le fit rougir, mais cela ne devrait pas se voir, vu la pénombre de la pièce. Christopher était heureux de cette nouvelle rencontre nocturne, il aimait toujours les nouvelles rencontres. Il espèrait que le jeune homme soit sympathique et qu'il ne lui soit pas antipathique pour une raison quelconque. Évidemment, Christopher avait murmuré ses paroles. Il s'était également mis sur le côté, de façon à être face au jeune homme et lui souriait de bon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marek d'Alembert

* * * * * * * * * * * *
Le mec aux mille visages

Messages : 4733
Date d'inscription : 15/04/2010
Localisation : Au port, à regarder la mort entre les vagues.


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:40

Marek, tout absorbé par son envie de connaître son voisin de dortoir, avait oublié d'allumer son cerveau pendant un moment. Si le garçon devant lui avait une vue assez développée, il devinerait probablement la nature plutôt spéciale des pupilles de Marek. En effet, les yeux de chats ne sont pas fréquents chez les êtres humains. Le jeune homme avait décidé, voilà longtemps, de conserver le secret de son don de métamorphose pour lui seul, puisqu'il ne lui avait pas été donné de se lier avec un autre être magique. Il avait retenu l'enseignement de sa grand-mère: les êtres dits normaux ont souvent de mauvaises réactions envers ceux qui ont des pouvoirs magiques. Marek ne voulait pas risquer de se faire détester par des gens qui ne le connaissaient pas. S'il aimait attirer l'attention, il n'aimait pas la garder pour des raisons dangereuses. C'est pourquoi ses yeux redevinrent normaux dès qu'il réalisa que ceux-ci pouvaient être découverts. Marek eût l'impression que quelqu'un venait d'éteindre la lumière, car il retrouva subitement sa vision nocturne de simple humain. *Et maintenant, je dois avoir l'air plutôt étrange. Pourvu qu'il ne remarque pas.* Le jeune homme n'aimait pas limiter ses transformations, mais il savait que la discrétion était toujours la meilleure solution. Une arme cachée est une arme beaucoup plus puissante. De plus, les personnes qui semblent inoffensives sont celles que le danger vise moins. Marek avait appris à être prudent et jamais il ne s'était attiré des ennuis à cause de ses pouvoirs magiques. À cause d'un tas d'autres raisons, oui, mais pas à cause de ses pouvoirs.

-Salut, je m'apelle Christopher. *J'aime bien.* Je suis réceptionniste à l'hôtel...Et toi? *Dis, tu m'invites dans ton lit? Tu as une très jolie voix, même seulement murmurée...Je pourrais l'écouter de plus près...* T'es sûrement nouveau j'imagine, puisque je ne te connais pas et que je connais tout le monde ici. *Tu veux me connaître à quel point?*

Les pensées de Marek firent naître sur son visage un étrange sourire. Visiblement, il s'amusait lui-même de son humour d'un goût assez discutable. Bien sûr, il ne se jetterait pas dans le lit de cet inconnu, si beau son corps soit-il et si agréable à entendre soient ses murmures, mais il avait bien le droit d'imaginer. *Doux ou passionné? Un peu des deux peut-être...* Maintenant qu'il s'était lancé dans les idées répréhensibles, Marek ne pourrait plus se départir de son sourire. C'était comme cela avec lui: il fallait qu'il enlève le sérieux de toute rencontre pour être certain de ne pas s'attacher. Réduire les gens à leur corps était une de ses nombreuses méthodes pour leur faire perdre leur intérêt.

Vraiment, Marek détestait cette vue approximative qu'était celle des humains dans la pénombre. Il lui fallait reprendre ses yeux de chat sans être repéré. Il transforma donc ses pupilles, mais il s'arrangea pour que ses iris soient très foncés. Ainsi, si on n'était pas collé à son visage, on ne pouvait pas distinguer un oeil humain d'un de ses yeux. Heureux d'avoir retrouvé sa vision des moindres détails de la nuit, le jeune barman scruta plus longuement son interlocuteur. Celui-ci, s'étant tourné face à lui, lui offrait une bien meilleure vue d'ensemble que lorsqu'il était étendu sur le dos. *D'accord, j'avais tort. J'irais plutôt d'un 9 sur 10 assuré. Ce mec est canon.* Heureusement pour Marek que Christopher n'avait pas une vision aussi bonne que la sienne. Dans un tel cas, il aurait pu remarquer l'air de prédateur que le jeune homme avait en le regardant.


-Je suis Marek, barman depuis...au plus 10 heures. *Bon, maintenant, il va bien comprendre que je ne suis pas de la région. J'espère qu'il aime les accents...* J'avais envie de sortir du cocon familial et...me voici. Et toi, ça fait longtemps que tu es ici?

Christopher semblait gentil, il méritait bien que Marek lui pose quelques questions et s'intéresse à lui l'espace de deux ou trois répliques. De plus, il avait un petit quelque chose d'intéressant. Il aurait fait une belle photo et ce n'était pas seulement à cause de son physique plutôt avantageux, selon le barman. Le jeune réceptionniste avait quelque chose de spécial, comme une émotion qui, dans une photo, ferait toute la beauté de l'oeuvre. Marek pouvait voir dans son regard une espèce de tempête de larmes retenues. C'était déchirant, magnifique... Marek n'avait pas eu l'occasion de voir quelque chose de semblable dans les yeux d'un autre homme. *Il me le faut.* Le jeune homme ne saisissait pas totalement ce qu'il entendait par là. Le voulait-il dans sa collection de photographies ou...autrement?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:40

Christopher se sentait étrange. Il ne se sentait pas complètement à l'aise en présence de son interlocuteur, mais en même temps, il aurait aimé être plus près de lui. Il ne pouvait pas expliquer ce qui se passait. Il était tiraillé entre les deux. Il voulait fuir et se blottir dans ses bras. Le nouveau était son pire cauchemar et son plus doux rêve. Il ne savait pas pourquoi il devait toujours réagir aussi fort lorsqu'il rencontrait de nouvelles personnes. Christopher aurait tout donné pour pouvoir allumer la lumière et ainsi voir réellement le jeune homme devant lui. Il l'intriguait. Comme il le savait déjà, il n'aimait pas ne pas connaître les gens. Il pensait avoir enfin atteint la connaissance parfaite et sans faille des gens de l'hôtel, mais voilà que ce nouveau venait modifier ses données personnelles. Ce fait le dérangeait et lui plaisait à la fois. Il voulait l'ignorer et l'aimer à la fois. Il se sentait balloté d'un côté à l'autre à une vitesse fulgurante, comme une poupée de chiffon prise au piège dans une tempête. Même si Christopher n'avait pas la même vision nocturne que certains animaux, il était tout de même doué pour discerner les détails, même dans le noir. Il fut donc assez perturbé de voir, premièrement les pupilles de chat, puis les pupilles humaines, puis à nouveau les pupilles de félin. Il ne parla pas, ne sachant pas comment l'autre réagirait en apprenant que ce phénomène avait été repéré. Il ne put par contre pas s'empêcher de froncer les sourcils. Il y avait de ces réactions instinctives et incontrôlables dans la vie. Ce qui troubla le plus Christopher fut l'air sordide, obscène et troublant que lui offrit son interlocuteur. Il eut des temblements à l'intérieur de son corps, il fut également parcouru d'un énorme frisson. *De peur, de désir ou d'autre chose...?* Il n'avait jamais autant réagi physiquement à un simple regard. Il voulait frapper le jeune impertinent qui osait tant le troubler. La dernière personne lui ayant fait un effet semblable lui avait fait atrocement mal. Christopher voulait se débarrasser de ce futur poignard dans le dos, mais ne pouvait pas le faire directement, étant trop gentil de nature.

-Je suis Marek, barman depuis...au plus 10 heures. J'avais envie de sortir du cocon familial et...me voici. Et toi, ça fait longtemps que tu es ici?
-Enchanté.


Christopher souriait. Il était sincère, ce qui était très rare chez lui. Généralement, il se permettait de se distancier des relations qu'il entreprenait, pour mieux se protéger. Par contre, depuis qu'il était à l'hôtel, chacune des personnes qu'il avait rencontrées et avec lesquelles il avait entreprit une conversation un peu plus profonde l'avait tellement troublé qu'il avait mis de côté ce principe. L'accent de ce Marek lui plaisait bien. Il n'arrivait pas à déterminer de quel type il était. *De l'Angleterre peut-être...?* Il aimait également beaucoup son timbre de voix. C'était chaleureux et mystérieux, distribués tout les deux dans les bonnes doses parfaites pour le séduire. Christopher s'efforça de penser à autre chose, avant de devenir trop pervers.

-Moi... ça fait un petit bout de temps que je suis ici, oui. J'ai perdu le compte par contre, désolé.

Christopher n'aimait pas se replonger dans son arrivée ici. Les raisons qui l'avait poussé à s'établir à l'hôtel étaient sombres et malheureuses, il n'aimait pas se les remémorer. Son sourire, sincère au début, commençait à se faner et à prendre une teinte un peu plus amère. Christopher sentit les larmes monter à ses yeux. Il ferma les paupières et une vision désagréable lui vint instinctivement en tête. Il voyait le visage de son ancien amoureux, tout sourire. Il pouvait voir ses lèvres bouger, elles lui disaient les trois pires mots de la Terre aux yeux de Christo. *Dégages de ma tête!* Christopher chassa cette image d'une ignominie sans bornes et secoua la tête, pour être certain de l'avoir mise au rencard. Ensuite, il réouvrit les yeux et essaya de sourire le plus sincèrement possible.

-Donc, j'imagine que si jamais je vais au bar tu vas me faire un prix d'ami...?

Christopher lui fit un clin d'oeil complice. Il n'avait pas remarqué la connotation sexuelle qu'il y avait derrière ce simple geste. Encore un de ces comportements instinctifs et incontrôlables. Il se demanda ensuite s'il n'avait pas imaginé le changement de pupille de Marek, étant donné que depuis qu'il l'avait vu, il n'y avait plus de changement et qu'il n'était plus capable de les discerner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marek d'Alembert

* * * * * * * * * * * *
Le mec aux mille visages

Messages : 4733
Date d'inscription : 15/04/2010
Localisation : Au port, à regarder la mort entre les vagues.


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:42

Plus Marek regardait Christopher, plus il se sentait balloté entre diverses émotions et pensées. Le jeune homme ressentait le besoin de plus le connaître, tout comme de se jeter sur lui avidement. Pourtant, sa conscience lui soufflait de ne pas trop s'approcher des gens et il savait bien que se jeter sur une personne n'était pas tellement poli. C'était la première fois que le jeune homme se sentait aussi attiré par une personne. Dans sa vie, il avait rencontré nombre de magnifiques personnes, mais aucune ne lui avait fait un effet semblable. C'était comme si sa vie entière venait de s'orienter vers le jeune homme. Marek ne comprenait pas pourquoi, mais il devait, à tout prix, se faire aimer de ce garçon. Une nuit facile et vite oubliée dans son lit ne lui suffirait pas. Il fallait qu'il devienne le centre de sa vie, ne serait-ce que pour quelques temps. La dernière fois que le jeune homme avait ressenti un besoin semblable, c'était avec son ancienne copine qui était morte. S'il s'en était aperçu, il aurait rompu tout contact avec Christopher, de peur de lui faire un mal aussi terrible. Toutefois, Marek était totalement inconscient de ce qui lui arrivait. Après tout, le sentiment qui était subitement apparu pour l'autre garçon, même s'il présentait une pareille intensité et une égale absence de logique, était différent de celui ressenti à l'époque de sa copine. Il y avait quelque chose de plus fort et ce quelque chose lui était tombé dessus plus rapidement. *Le coup de foudre...Je n'y crois pas. Ça doit être autre chose. Pourtant...Qu'est-ce que ça pourrait être d'autre?*

Lorsque Christopher frissonna sans subtilité, Marek sentit un coin de ses lèvres se soulever un peu plus. *Je ne sais pas quel type d'effet je lui fais, mais c'est intense...* Le jeune homme carburait à l'attention des autres. Qu'il soit aimé ou détesté lui importait rarement. L'important était d'être remarqué. *J'espère que c'est positif, au moins...* Dans le cas présent, toutefois, la nature de l'attention de son interlocuteur intéressait grandement Marek. Étrangement, il souhaitait que, à ce moment, Christopher l'aime, peu importe de quelle manière.


-Enchanté.

*Ce gars a un sourire à tomber.* Il n'arrivait pratiquement jamais à Marek d'être déconcentré de ses buts par une entité extérieure. Lorsqu'il tournait un film, par exemple, aucune tempête et aucun sujet récalcitrant ne le détournaient de sa tâche. Étonnamment, par son simple sourire, Christopher avait réussi à faire perdre à Marek le fil de la conversation. Qu'avait-il donc déjà dit au jeune homme pour se présenter? Il ne devait pas se répéter. Le barman retint une grimace de frustration et son sourire perdit un peu de son éclat. Il détestait oublier. Il détestait se tromper. Il détestait avoir l'air con... *Ça va bien me revenir...*

-Moi... ça fait un petit bout de temps que je suis ici, oui. J'ai perdu le compte par contre, désolé.

*Voilà, c'est revenu. Je savais bien aussi...* Pour un jeune homme comme Marek, les égarements étaient pluôt rares. Il ne lui arrivait que très peu de perdre de vue ses buts et ses ruses pour arriver à ce qu'il voulait. *Gentil...mais névrosé à coup sûr, le Christo. Un vrai défi...* Marek devrait s'y prendre doucement pour se rapprocher de lui sans le faire fuir. Les êtres blessés et apeurés étaient plus intenses que lesautres et ils avaient tendance à disparaître à la moindre menace insignifiante. Le jeune cinéaste adorait capturer leurs images et il savait toujours comment s'y prendre. Entre l'image et la réalité, il n'y a qu'un pas. Le jeune homme trouverait donc les meilleurs moyens de capturer la réalité de Christopher. Il devait réussir. Il ne pouvait pas échouer.

-Cool, tu vas pouvoir me filer de bons conseils sur les recoins à ne pas fréquenter et les personnes à éviter.

*Comme si je n'irais pas directement vers ceux-ci une fois que je le connaîtrai...* Marek adorait les problèmes. S'il savait un endroit dangereux, il s'y rendait, caméra à la main, prêt à tout tenter pour attraper un peu de risque à revisionner. C'était le même principe pour les personnes désagréables. Pour lui, elles représentaient des mystères à percer. Chaque méchant a toujours un secret à cacher à tout le monde...sauf à Marek.

En voyant le sourire de Christopher tomber en ruines, Marek chercha ce à quoi il pouvait bien avoi pensé. Il n'était pas assez stupide pour croire que c'était sa faute: il n'avait rien dit de mal. Forcément, le beau jeune homme avait eu une mauvaise pensée, un retour à un souvenir désagréable. *Quelque chose en lien avec son arrivée ici, probablement... Quelqu'un a dû lui faire du mal, ça se voit dans ses yeux.* Son mignon interlocuteur ferma les yeux, comme pour lui cacher une émotion qui refaisait surface. *J'ai envie de le consoler, mais il pourrait prendre peur.*


-Donc, j'imagine que si jamais je vais au bar tu vas me faire un prix d'ami...?

-J'en déduis qu'on est déjà amis?


À la tentative de sourire de Christopher, Marek avait répondu par un ton humoristique, histoire de le sortir de son état de tristesse soudaine. Toutefois, il ne pouvait pas se permettre de laisser passer la chance de le questionner sur ses émotions. Concentré à trouver les bons mots pour ne pas faire peur au joli garçon devant lui, il loupa son clin d'oeil. C'était plutôt dommage, car il aurait grandement apprécié.

-Mais...Ça n'a pas l'air d'aller. Tu veux m'en parler? Je ne te force pas, tu peux me dire non, mais ça fait souvent du bien de se confier même à un ami à peine rencontré. Et je te garantis que je ne porterai aucun jugement. Si tu veux, je peux même me la fermer et t'éviter mes conseils.

Marek avait un sourire assez doux. Il voulait montrer qu'il ne cherchait pas à lui faire du mal, mais bien à lui permettre de parler de ce qui n'allait pas. A fond, le bonheur de ce garçon lui importait vraiment, presqu autant que son besoin de tout déchiffrer de sa personne.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:42

Christopher n'avait finalement pas pu se plonger dans ses pensées aussi rapidement qu'il l'avait souhaité, une fois le nombre de temps depuis son arrivée annoncé au jeune barman. Cet homme était assez loquace, ce qui plaisait bien à Christo. En effet, Christopher aimait bien les contacts humains, il avait besoin de cette chaleur particulière qui émanait de chauqe être vivant. Comme si chaque personne humaine pouvait avoir une quelconque essence particulière qui la chauffait et la faisait vivre. Le réceptionniste appréciait donc les gens qui avait un certain niveau de jasette légèrement élevé. Ce qui faisait d'exu d'excellent interlocuteurs. *Pas moyen de s'ennuyer avec un gars comme Marek...* Ce n'était ni un reproche ou un compliment. C'était un fait, une constatation. Tout simplement. Finalement, les deux jeunes hommes se ressemblaient peut-être plus qu'ils ne s'en doutaient eux-mêmes.

-Cool, tu vas pouvoir me filer de bons conseils sur les recoins à ne pas fréquenter et les personnes à éviter.

-Ouais, j'en connais un peu à ce sujet. Bon, évite la lisière de la forêt et encore plus la forêt elle-même. C'est... dangereux disons. Ensuite, dans les personnes vivant dans l'hôtel, je te dirais que Cybelle est la pire de toutes, qu'Elizabeth est la pire des employées, que Nathan ou Tommy, ils sont pareils, sont les pires fendants des résidents. Chez les clients, c'est assez correct, pour le moment. Je crois que ça fait le tour...


Un autre clin d'oeil. Décidément, le corps de Christo faisait des siennes ce soir. Tellement de contradictions, tellement de montagnes russes d'émotions. Il avait hâte que le manège se termine. Il avait envie de vomir, tellement il en avait assez de jouer. Maintenant qu'il y avait un petit creux dans la conversation, Christopher pouvait reprendre le cours de ses pensées négatives là ou il les avaient arrêtées et ainsi penser à volonté à son arrivée à l'hôtel pour se détruire encore un peu plus. Une fois qu'il considéra qu'il souffrait assez et que son sang, qui s'était répendu sur l'intérieur de son être devrait suffir à lui faire penser à autre chose, il continua la conversation, en essayant de faire en sorte que le sang ne gicle pas lorsqu'il parlait. Visiblement, cet essai avait été concluant, puisque le barman lui répondait du tac-au-tac avec un ton humoristique.

-J'en déduis qu'on est déjà amis?
-Bah, tu me sembles bien. Tu es gentil et sympathique. Je vois pas pourquoi on serait pas amis. Qu'est-ce que t'en penses? Ça te dérange toi?


Christopher sentait par contre que Marek avait quelque chose à rajouter. En effet, il ne se fit pas prier pour en parler ouvertement.

-Mais...Ça n'a pas l'air d'aller. Tu veux m'en parler? Je ne te force pas, tu peux me dire non, mais ça fait souvent du bien de se confier même à un ami à peine rencontré. Et je te garantis que je ne porterai aucun jugement. Si tu veux, je peux même me la fermer et t'éviter mes conseils.
-Euh... je sais pas trop... c'est sur qu'en tant qu'amis on doit se confier des choses... c'est juste que... ARGH!!


Christopher avait soupiré et émit un grognement, tout en se laissant glisser sur le dos dans son lit. Il n'avait pas le talent de bien s'expliquer ce soir. Il se sentait assez mélangé. Cette nouvelle rencontre l'avait amenée dans un lieu assez loin d'ici et c'était maintenant difficile pour le réceptionnsite de continuer à vivre comme avant. Il aurait voulu se confier à Marek, mais ne savait pas comment le faire. Il y avait longtemps qu'il n'avait pas parlé de choses sérieuses avec quelqu'un et il avait perdu le mode d'emploi en faisant le grand ménage l'autre jour. En plus, ila dernière personne à qui il s'était confié avait tourné ces confidences contre lui. Il ne voulait donc pas que ça se reproduise encore une fois. *Surtout que lui, je le connais pas...* Contrairement à l'autre personne que Christo connaissait en fait très bien. Il ne savait pas si Marek était de confiance, s'il était sincère. Une petite voix au fond de lui, le poussa à continuer sa phrase, à pousser la limite de ses émotions et d'aller jusqu'à se confier. Quitte à avoir l'air fou, Christo se dit que ça sortirait comme ça sortirait et même qu'il ne pouvait pas être plus écorché qu'il ne l'était déjà. Il prit donc un grande respiration, puis se remit sur son flanc.

-C'est juste que de te parler de mon arrivée m'a replongé dans les raisons de mon arrivée ici, tu comprends? C'est relié. Comme tu dois t'en douter, c'est pas vraiment des raisons joyeuses, donc c'est douloureux pour moi d'y repenser. C'est quand même assez récent tout ça et puis je suis pas capable d'oublier. Quoi que je fasse, je cicatrise pas de ces blessures...

La voix de Christopher s'était brisée sur la dernière phrase. Il prit un grande inspiration pour se calmer. Puis, s'efforça du mieux qu'il put de sourire à Marek. Son sourire était hésitant, mais au moins, il était sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marek d'Alembert

* * * * * * * * * * * *
Le mec aux mille visages

Messages : 4733
Date d'inscription : 15/04/2010
Localisation : Au port, à regarder la mort entre les vagues.


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:43

-Ouais, j'en connais un peu à ce sujet. *Parfait. Tu vas m'être utile.* Bon, évite la lisière de la forêt et encore plus la forêt elle-même. *J'irai d'ici la fin de la semaine. Je vais certainement pouvoir prendre de jolies photos...* C'est... dangereux disons. Ensuite, dans les personnes vivant dans l'hôtel, je te dirais que Cybelle *La belle blonde...* est la pire des toutes, qu'Elizabeth est la pire des employées et Nathan ou Tommy, ils sont pareils, sont les pires fendants des résidents. *J'ai un ami qui s'appelle Nathan. Ça serait peut-être marrant d'en connaître un autre.* Chez les clients, c'est assez correct, pour le moment. Je crois que ça fait le tour... *Déjà terminé? Boff...Je découvrirai le reste par moi-même.*

-Cool, merci.

*Sexy...* Marek ne put retenir une moue féline et séductrice lorsque Christopher lui adressa un clin d'oeil. Tout de suite, il reprit un air normal en se maudissant. *Ce mec n'est pas comme ça. Il faut que je me retienne un peu, sinon il va fuir. Réfléchis avant d'agir, Marek, réfléchis...* Marek ne voulait pas tout gâcher avec Christopher en allant trop vite. Avec lui, tout était toujours à cent à l'heure et ce n'était jamais assez. Il ressentait très rarement le besoin de ralentir, de prendre son temps. Il ne comprenait pas pourquoi mais, pour Christopher, il était prêt à le faire. Il ne pouvait pas le laisser filer.

-Bah, tu me sembles bien. Tu es gentil et sympathique. *Ouff, tu ne me connais pas encore...* Je vois pas pourquoi on serait pas amis. Qu'est-ce que t'en penses? Ça te dérange toi?

-Aucunement. J'ai envie de mieux te connaître.

Marek usa de toute sa douceur pour sourire à son interlocuteur. Avec cet air, il ressemblait à un ange. N'importe quel dieu l'aurait engagé à son service seulement en le regardant. Le jeune homme avait un don avec les apparences, et ce n'était pas seulement à cause de son pouvoir. Il savait s'y prendre pour projeter l'image qu'il souhaitait.

-Euh... je sais pas trop... c'est sur qu'en tant qu'amis on doit se confier des choses... c'est juste que... ARGH!!

Christopher s'installa sur le dos dans son lit en grognant. *Ah et bien bravo Marek...Bra-vo! Vas donc encore plus vite la prochaine fois, histoire de vérifier si tu peux mieux le faire s'éloigner.* Le jeune homme ne s'expliquait pas pourquoi, mais il prenait comme une grave défaite personnelle la réaction de Christopher. Bien sûr, il ne s'attentdait pas à ce que le bel homme se glisse dans son lit et se blotisse contre lui pour lui raconter chaque détail des souffrances qui avaient marqué sa vie, mais il avait espéré un minuscule encouragement. À ce moment, il se détestait de s'être trompé. Il avait crû avoir utilisé les bons mots, la bonne attitude. Il pensait avoir doucement commencé à tisser une toile autour de Christopher, mais celui-ci s'était échappé en la brisant, vraisemblablement apeuré d'être pris au piège. *Pourquoi? Mais POURQUOI est-ce si important? Je ne le connais que depuis quelques minutes...Je ne devrais pas me soucier de lui autant. Je ne devrais pas m'en soucier du tout...* Christopher se retourna et Marek cessa de se détester aussi activement pour se concentrer sur sa proie.

-C'est juste que de te parler de mon arrivée m'a replongé dans les raisons de mon arrivée ici, tu comprends? C'est relié. Comme tu dois t'en douter, c'est pas vraiment des raisons joyeuses, donc c'est douloureux pour moi d'y repenser. C'est quand même assez récent tout ça et puis je suis pas capable d'oublier. Quoi que je fasse, je cicatrise pas de ces blessures...

*Je le crois pas...Ça a marché. Il me parle!* Le jeune homme sentait en lui comme un feu d'artifices. Ses yeux se mirent presque à briller tellement il était heureux que Christopher s'ouvre à lui. C'était stupide, illogique... merveilleux.

-Je comprends. Il y a des blessures qui saignent longtemps, même quand ceux qui les ont ouvertes ont disparu d'une manière ou d'une autre. On ne peut pas s'empêcher de leur en vouloir...et de s'en vouloir à soi-même. On cherche des réponses aux questions qui n'ont pas été posées, mais il ne reste personne pour nous répondre. Et l'absence de la vérité qu'on cherche fait mal et empêche la douleur de disparaître quand on aurait besoin de tout effacer...

Marek se tut subitement. Il commençait à trop parler. Il y avait une marge entre se rapprocher de Christopher et lui ouvrir tout grand ses blessures pour en comparer la pronfondeur. Le jeune homme espérait seulement que son nouvel ami n'aurait pas trop de questions à lui poser. Son instinct lui soufflait que l'autre garçon était assez intelligent pour deviner que Marek aussi avait souffert. Il espérait que Christo n'était pas trop curieux... *C'est à moi de poser les questions et pas le contraire...*

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:44

Christopher aimait regarder Marek. Il était joli et vraiment très intéressant pour l'oeil humain. Ses traits étaient hamonieux, son allure générale intéressante et son corps sublime. *Il a tout pour lui...* De plus, il pouvait changer d'expression faciale presque aussi vite qu'un pilote de formule un peut passer dans une courbe facile. C'était hallucinant. Il y a deux secondes, il y avait une moue féline et séductrice sur ces traits, Christopher se serait levé et l'aurait embrassé sur le champ. Par contre, maintenant, c'était un visage d'ange, presque chaste même, qui ornait son si joli minois. Christopher resta donc allongé dans son lit, à ne faire que regarder la marchandise. Il n'aimait pas beaucoup cette façon de décrire la scène, mais n'en trouvait pas d'autre, pour le moment. Il avait en effet l'impression que, dit de la sorte, Marek était pour lui comme une marchandise, alors qu'il le prenait en considération de plus en plus intensément. C'était donc toujours un beau défi que de suivre la progression de la conversation et des réactions de Marek simplement par son visage. Il semblait sans limite pour la création de nouveaux visages à montrer au monde entier. Christo aurait aimé être aussi doué pour cacher ou pour montrer ses émotions. Généralement, il se tenait à distance dans une relation ou dans une conversation, justement compte tenu de ses antécédants. Il ne voulait pas être trop impliqué, de peur d'être blassé et que ça se voit. Parce que Christopher n'avait pas les talents de Marek pour la dissimulation. Lorsque Christopher vivait quelque chose, cela paraissait à tout coup sur son visage. Il était ainsi fait. *Ah... les faiblesses d'être humain...*

Une fois toutes ses confidences faites à son nouvel ami, Christo regretta. Il se mordit la lèvre et attendit que la tempête ne passe. Finalement, la tempête ne vint pas assez rapidement au gout de Christo. Il se mit donc à réfléchir et à se demander s'il n'aurait été mieux de ne pas parler. Il anticipait négativement ce qui allait suivre et ça le faisait angoisser. Il ne voulait pas se tromper encore. Il ne voulait pas se ridiculiser toujours plus. Il ne voulait pas entendre les paroles de Marek. Il ne savait pas ce qu'il lui avait pris et s'il avait pu, il se serait enfui à toutes jambes par la porte. Il avait l'impression que le temps s'était arrêté, juste pour le déranger encore plus, juste pour qu'il angoisse. De plus en plus, il sentait un poids énorme dans sa poitrine. De plus en plus, il sentait qu'il avait de la difficulté à respirer. *Mais pourquoi il parle pas, merde?!?* À peine avait-il terminé sa phrase, qu'il entendit Marek prendre son souffle pour parler. Christopher recommença à respirer et sentit de plus en plus ses muscles se détendre.


-Je comprends. Il y a des blessures qui saignent longtemps, même quand ceux qui les ont ouvertes ont disparu d'une manière ou d'une autre. On ne peut pas s'empêcher de leur en vouloir...et de s'en vouloir à soi-même. On cherche des réponses aux questions qui n'ont pas été posées, mais il ne reste personne pour nous répondre. Et l'absence de la vérité qu'on cherche fait mal et empêche la douleur de disparaître quand on aurait besoin de tout effacer...

Christopher ne savait vraiment pas quoi répondre. Il trouvait que Marek avait mis le doigt exactement sur ce qu'il voulait expliquer. Il avait même désormais les larmes aux yeux, tellement ce qu'il aviat dit l,avait touché. C'était criant de vérité et d'absolu. Il sentit une larme couler tranquillement le long de sa joue, mais Christo réussit à convaincre ses amies de ne pas la suivre. Il prit encore une fois une grande inspiration. Décidément, ce n'était pas la soirée pour ses poumons...

-Je ne sais pas quoi te dire, Marek... c'était tellement bien dit... D'ailleurs, c'est un peu étrange que tu puisses aussi bien en parler. J'imagines donc que toi aussi, tu as beaucoup souffert. Veux-tu en parler à ton tour?

Christopher ne savait pas ce qu'il lui prenait. D'ailleurs, il préférait ne pas trop y penser. Il voulait y aller une étape à la fois, sinon il changerait sûrement d'idée. Tout cela était nouveau pour le réceptionnsite. C'était comme si soudain, il voulait avoir quelqu'un d'autre que lui-même dans sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marek d'Alembert

* * * * * * * * * * * *
Le mec aux mille visages

Messages : 4733
Date d'inscription : 15/04/2010
Localisation : Au port, à regarder la mort entre les vagues.


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:45

Quand il vit son interlocuteur se mordre la lèvre, Marek chancela. *Il devrait être interdit d'être si beau.* Depuis le début, il sentait quelque chose de spécial entre eux, mais il ne croyait pas être déjà aussi accroc à ce mec. C'était impossible: il le connaissait à peine! Marek ne pouvait pas être bouleversé à ce point par une autre personne. C'était inconcevable qu'un jeune homme qui s'efforçait tant d'être imperméable aux autres puisse, en si peu de temps, n'avoir pour seule préoccupation que celui qui se tenait dans le lit voisin du sien. Le plus étrange, c'était l'absence de porte de sortie. Habituellement, quand Marek vivait une émotion intense, il sentait toujours une espèce d'issue, un moyen de passer à l'autre extrême. Il se créait en lui une possibilité de changer totalement ce qu'il ressentait. Cette fois-ci, rien. Le jeune homme ne sentait rien d'autre que son intérêt inexplicable envers Christopher.

Une larme déchira la joue de Christo et Marek se sentit couler avec elle. S'il n'avait pas déjà été conquis avant ce moment-là, il serait tombé amoureux de Christopher en regardant cette larme descendre. *Woh... Amoureux? Non. C'est impossible. Je m'étais juré que non...et c'est trop rapide. Ça ne peut pas être ça.* Pourtant, Marek avait envie de se jeter sur l'autre garçon pour le consoler de toute sa douleur. Normalement, il aurait dû se contenter de l'enregistrer et d'essayer d'en tirer quelque chose d'artistique. Il aurait dû être fier d'avoir su le faire s'ouvrir si vite à lui. Étonnamment, il ne retirait qu'une certaine culpabilité. Il avait voulu l'utiliser. C'était une habitude chez Marek d'essayer de profiter au mieux de chaque personne. Pourquoi se servir de Christo et de sa souffrance le dérangeait-il autant? *Depuis quand ai-je une conscience?*

Marek ne comprenait pas pourquoi il s'était lui-même ouvert à Christopher. Il n'avait pas l'habitude de montrer qu'il avait eu mal, lui aussi. Le jeune homme se donnait des airs de gars à qui la vie sourit presque par obligation, comme s'il était plus fort que tous les destins et les karmas réunis. Il passait, aux yeux des autres, pour un mec chanceux dont la vie faisait l'envie de tous. Il paraissait bien dans sa peau et choyé par la vie. Marek était passé maître dans l'art des apparences. En réalité, il cachait une souffrance bien plus intense que la joie qu'il affichait.


-Je ne sais pas quoi te dire, Marek... c'était tellement bien dit... D'ailleurs, c'est un peu étrange que tu puisses aussi bien en parler. J'imagines donc que toi aussi, tu as beaucoup souffert. Veux-tu en parler à ton tour?

Si la vie de Marek avait eu une trame sonore, à ce moment-là, une intense alarme aurait retentit. Parler? Marek ne pouvait PAS parler. Il devait effacer de sa mémoire ce qu'il avait fait, ce qu'il n'avait pas fait, ce qu'il aurait dû empêcher... En parler rendrait l'horreur tellement plus réelle. Sans qu'il ne s'en rende compte, une brèche s'était ouverte dans sa façade. Ses yeux s'était agrandis de terreur et son corps s'était crispé en sentant les souvenirs refaire surface. Le tout dura une seconde, deux au maximum, le temps que Marek s'aperçoive de sa maladresse. *Il ne remarquera pas...Je l'espère.* Rapidement, les yeux du jeune homme reprirent leur aspect normal et son corps se détendit entièrement, à la manière de celui d'un chat.

-Il n'y a rien de bien original à dire. Tout le monde fait des erreurs qui, au fond, n'ont servi qu'à faire du mal.

C'était à la fois la vérité et une manière rusée de se sortir de la situation, de gagner du temps sur l'interrogatoire de Christo que Marek sentait arriver de plus en plus rapidement. Il devait vite inventer un mensonge crédible.

-Mais...Tu n'as rien expliqué de clair. Tu es sûr que tu ne veux pas m'en dire plus? On ne se connait pas beaucoup, mais je pourrais essayer de t'aider et, qui sait, tu pourrais faire de même.

Voilà, il se donnait du temps. De plus, en laissant croire à Christopher qu'il pourrait lui-même être utile en partageant sa douleur, il lui enlevait la possibilité de croire qu'il dérangerait ou qu'il aurait l'air de quêter de l'aide. Chaque personne avait besoin de garder son honneur à l'abris et Marek le comprenait mieux que personne. *Trouve, Marek, trouve... Il faut que ça ait l'air vrai.*

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:45

Christopher avait une envie folle de se jeter sur son interlocuteur et de l'embrasser. Il était tellement beau, la lumière tamisée ne faisait que renforcer l'impression de Christo comme quoi le barman avait une aura de beauté qui l'entourait. En plus, Marek était relativement attachant. Sa manière de lui parler lui faisait du bien, il se sentait renaître, il se sentait important. Il avait l'impression que qui il était comptait finalement et que ce n'était pas tout le monde qui s'en foutait royalement. Christo se sentait humain et cela faisait tout la différence. Il se sentait comme sur un nuage, comme si le simple fait d'être en la présence de Marek pouvait influencer sa perception des choses. Christo était convaicu que si un silence devait survenir, il n'alourdirait pas l'ambiance du moment présent. Le courant devait continuer de passer en eux et entre eux par un simple regard ou même une simple pause de paroles. Christopher ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Il s'était pourtant promis de ne plus faire de place dans son coeur pour quiconque était susceptible de lui faire du mal. C'était exactement le contraire qui était en train de se produire. Il aurait dû se méfier, il aurait dû prendre ses distances dès le début de la conversation, maintenant il était trop tard. Il ne pouvait plus reculer sans s'attirer des problèmes avec le barman.

Christopher détailla Marek et remarqua que ce dernier ne semblait pas à l'aise soudainement. Il remarqua également ses efforts pour ne pas que le tout parraisse. Aussitôt, Christopher se sentit mal à son tour. Il avait eu l'idée que de parler de ses problèmes aiderait Marek, mais au contraire, on dirait plutôt maintenant que celui-ci redoutait les paroles de Christo. Le réceptionniste ne voulait pas ouvrir la bouche pour ne pas interrompre les pensées de son interlocuteur. S'il était en train de se convaincre de parler avec Christo, Christo ne voulait pas le faire changer d'idée. Il décida donc plutôt de simplement le regarder avec de grands yeux implorants. Il ne savait pas trop s'il implorait Marek ou le ciel, le résultat final seulement comptait. Son calvaire s'acheva relativement rapidement, une fois cette constation de malaise faite. Marek ouvrit la bouche et dit plusieurs lignes.


-Il n'y a rien de bien original à dire. Tout le monde fait des erreurs qui, au fond, n'ont servi qu'à faire du mal. Mais...Tu n'as rien expliqué de clair. Tu es sûr que tu ne veux pas m'en dire plus? On ne se connait pas beaucoup, mais je pourrais essayer de t'aider et, qui sait, tu pourrais faire de même.

Christopher se sentait sur une corde raide, en fait il se sentait plutôt comme ayant la corde au cou et sentait également la trappe sous ses pieds qui commençait à descendre lentement. *Je suis foutu...* Il aurait pu lui dire simplement non, mais Christopher avait trop peur de perdre ensuite cette personne qui le faisait se sentir bien. Il n'osa donc pas refuser quoi que ce soit à Marek. Celui-ci aurait pu lui demander à peu près n'importe quoi. Christopher ne réalisait pas complètement ce fait et donc ne réalisait pas qu'il devrait se retirer de la conversation maintenant, alors qu'il le pouvait encore. À la place, il ouvrit la bouche et ne put retenir aucune paroles...

-En fait, il n'y a rien de bien original dans ce que j'ai vécu non plus. Une histoire d'amour homosexuelle classique avec tromperie et trahisons de tous les côtés, c'est pas le Pérou. C'est même plutôt banal. C'est surtout quer je faisais tellement confiance à mon ch... à mon ex... que c'est comme si j'avais de travers dans la gorge le couteau qu'il m'a planté dans le dos. C'est pas une sensation super agréable. En plus, j'ai beau retourné dans tous les sens l'histoire, j'arrive pas à comprendre ce qui a pu faire toute foirrer comme ça...

La voix de Christopher venait de se briser. C'en était trop. Il avait poussé le bouchon juste un peu trop. Il ne voulait pas en dire plus, il ne pouvait pas en fait. Un mot de plus et les larmes couleraient. *Trop tard...* Les larmes avaient déjà commencé leur descente vers le sol et Christopher les essuya du revers de la main dans un geste rageur. Il était tellement las de toujours pleurer et encore plus las de pleurer à cause d'eux... Christopher était perdu dans ses pensées et il faudrait que Marek lui parle pour qu'il revienne dans la réalité et qu'il reprenne le cours de son histoire supposément banale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marek d'Alembert

* * * * * * * * * * * *
Le mec aux mille visages

Messages : 4733
Date d'inscription : 15/04/2010
Localisation : Au port, à regarder la mort entre les vagues.


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:46

Quand Marek se sentait pris au piège, il mentait, tout comme quand il avait l'impression que ses faiblesses refaisaient surface. En réalité, Marek mentait presque en permanence, puisqu'il s'imposait lui-même des pièges desquels il ne pouvait pas s'échapper. Il y avait toujours, dans son attitude ou dans ses paroles, un mensonge ou un faux-semblant plus ou moins visible. Marek n'était jamais totalement lui-même. La vérité lui faisait beaucoup trop mal pour qu'il ose lui faire face. Il fuyait donc toujours qui il était, ne réalisant pas qu'il s'enfonçait chaque fois un peu plus dans une illusion à laquelle il peinait à croire lui-même.

La talent de Marek pour la manipulation était ce qu'il préférait dans sa personne. Il adorait arriver à faire ce qu'il voulait de qui il le désirait. Une fois encore, il avait trouvé exactement quoi dire pour mettre Christo en confiance. Son instinct l'avait poussé sur la bonne voie pour trouver les paroles parfaites. Marek se serait bien félicité mentalement, mais il devait se concentrer sur Christopher. Il ne lâcherait pas prise.

Quand Christo ouvrit ses yeux à la manière d'un condamné qui espère encore qu'on le sauve, Marek comprit qu'il avait vu sa faille, mais il ne saisissait pas pourquoi le réceptionniste réagissait de cette façon. *Ce mec a quelque chose d'anormal...C'est comme si on lui avait retiré une pièce importante, une pièce sans laquelle il ne peut pas fonctionner normalement.* La souffrance Christo était facile à voir pour Marek qui était habitué de rechercher l'émotion pour ses oeuvres. Le jeune photographe se dégoûtait un peu, mais il ne pouvait pas s'empêcher d'être fasciné par la douleur de l'autre jeune homme. Celle-ci était tellement belle, tellement pure, tellement déchirante... Christo était comme un diamant brisé. Il était magnifique, impossiblement morcelé et coupant. Marek avait l'impression que l'autre jeune homme se blessait lui-même sur ses propres peines. *Au fond, l'art, c'est ça... C'est cette multitude de contradictions auxquelles on peine à croire. C'est l'émotion trop intense pour être vraie et, pourtant, qui est plus réelle que tout ce qu'on a connu avant... L'art, c'est ce qu'il vit et avec quelle force ses yeux supportent autant de larmes retenues et pleurées. C'est la petite lumière qui essaie de faire reculer ls ombres qui veulent l'engloutir. L'art, c'est lui...* Marek n'avait jamais rencontré une personne comme Christo. Les autres, les gens normaux, retenaient si bien leur vérité derrière des sourires superficiels qui rebutaient plus qu'ils n'intriguaient le photoraphe. Sur le visage de Christopher, Marek n'avait perçu aucune fausse émotion et ses yeux n'avaient rien de plastique.


-En fait, il n'y a rien de bien original dans ce que j'ai vécu non plus. Une histoire d'amour homosexuelle classique avec tromperie et trahisons de tous les côtés, c'est pas le Pérou. *Au moins, je sais officiellement que tu m'es accessible...* C'est même plutôt banal. C'est surtout quer je faisais tellement confiance à mon ch... à mon ex... que c'est comme si j'avais de travers dans la gorge le couteau qu'il m'a planté dans le dos. C'est pas une sensation super agréable. *Je vois ça...* En plus, j'ai beau retourner dans tous les sens l'histoire, j'arrive pas à comprendre ce qui a pu faire toute foirrer comme ça...

Christopher s'était mis à pleurer et Marek hésitait sur l'attitude à adopter pour ne pas lui faire peur. Aucune solution facile ne lui venait. Les deux seules idées envisageables étaient plutôt dangereuses: il pouvait aller consoler Christo ou essayer de trouver autre chose à lui dire pour le faire se sentir mieux. Dans les deux cas, ce ne serait pas assez. Marek décida donc de combiner les deux solutions. S'il ratait son coup, il n'aurait qu'à trouver comment se rattraper.

Marek se leva de son lit et il alla se poster, à genoux, à côté du lit de sa future victime. Il posa doucement une main sur la sienne, avec un petit sourire qui se voulait réconfortant. Il espérait que Christo ne prendrait pas peur et qu'il ne retirerait pas sa main. Marek n'allait pas jusqu'à souhaiter un encouragement de la part du beau jeune homme, car il devinait sa tendance à avoir peur des gens. Toutefois, il osait croire que son geste pourrait les aider à se rapprocher.


-Parfois, des gens ne sont pas faits pour aller ensemble... J'ai tendance à bien deviner les personnes et je sens que tu es un bon gars. Tu as juste dû tomber sur une mauvaise personne parce que tu es trop gentil. C'est normal que ça prenne du temps pour se remettre d'une trahison. *Surtout quand on est le coupable...et j'ai l'expérience.* Avec le temps, ça va faire moins mal... *Bon...peut-être pas, mais tu peux essayer d'y croire...* Et tu vas finir par trouver quelqu'un à qui ça vaut la peine de faire confiance. La vie est plus forte que l'horreur...la plupart du temps.

Marek fit un clin d'oeil amical à Christopher. *Allez, crois-moi...* Pour une fois qu'il agissait gentiment sans mauvaise arrière-pensée...enfin, presque.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:47

Christopher était content de cette nouvelle rencontre. Rares étaient les personnes qui le faisait se sentir bien aussi rapidement. Christo était ravi de pouvoir compter une nouvelle personne dans son cercle de connaissances. Cela lui avait également donné un boost de confiance en lui, tout ce que lui avait dit Marek. Celui-ci réussissait à le faire sentir vivant. Il avait l’impression de compter pour quelqu’un d’autre que pour Pierann , sa chérie. Il y avait peu de gens qui avaient réussi à percer sa coquille aussi rapidement. Ce fait lui fit prendre conscience de tout ce que cela impliquait. Il commença alors à avoir une petite base de panique au fond de lui, il sentait ce sentiment monter de plus en plus en lui. La crise était sur le point de se faire, il devait l'en empêcher. Christo ne comprenait pas ce qui l’avait fait pleurer, ni ce qui l’avait fait parler de choses si personnelles avec le barman. Il avait pensé que cela lui ferait du bien, mais on dirait plutôt qu’il commençait à le regretter. Il trouvait qu’il y avait déjà suffisamment de gens au courant de son histoire, il ne voulait pas que toute l’hôtel finisse par être au courant. Ilo devait donc cesser de parler, pour ce soir du moins.

De plus, Christo finit par prendre conscience également que Marek avait mis sa main sur la sienne et s’était déplacé pour être plus près de lui. Il paniqua littéralement. Il ne savait pas pourquoi, mais soudain, il ne voulait plus parler avec le barman. Il voulait que Marek retourne dans son lit, à la chaleur de ses draps et s'endorme, pour le laisser seul. Christo voulait simplement retrouver sa solitude, qui elle ne l’abandonnerait jamais sans prévenir. Même si les paroles de Marek lui avait fait du bien, Christo avait désormais besoin d’être seul dans le noir, avec ses pensées pour tenter d’y mettre un peu d’ordre. Il allait ouvrir la bouche pour repousser le barman, mais ce dernier parla le premier.


-Parfois, des gens ne sont pas faits pour aller ensemble... J'ai tendance à bien deviner les personnes et je sens que tu es un bon gars. Tu as juste dû tomber sur une mauvaise personne parce que tu es trop gentil. C'est normal que ça prenne du temps pour se remettre d'une trahison. Avec le temps, ça va faire moins mal... Et tu vas finir par trouver quelqu'un à qui ça vaut la peine de faire confiance. La vie est plus forte que l'horreur...la plupart du temps.

C’est suite à ces paroles que Christopher eut une hésitation. Marek était si gentil, il ne pouvait pas le repousser comme ça, sans raison évidente. Il lui devait des explications claires et des réponses satisfaisantes. Après tout, Marek n’était pas obligé de le réconforter et de le soutenir comme il l’avait fait. C’était la moindre des choses, le retour du balancier. Il devrait lui ouvrir davantage son cœur, lui expliquer que ce n’était pas contre lui qu’il agissait de la sorte. Par contre, c’était plus qu’il ne pouvait en supporter pour ce soir. Malgré toutes ses bonnes volontés, Christopher sut qu'il n'y parviendrait pas. La panique commençait de plus en plus à l'étouffer. Christopher sentait qu’il franchirait bientôt le point de non-retour et ne voulait pas l’atteindre. Il se sentait vraiment trop fragile, trop lui-même. Il lui fallait un temps pour se refaire sa contenance. *Peut-être que si tu n’avais pas mis ta main, les choses auraient été différentes, mais peut-être pas... On ne le saura jamais... Encore moins toi...* Il retira alors sa main de dans celle de Marek, sans méchanceté ou vivacité. Puis, il la croisa sur sa poitrine avec son autre main à lui.

-Oui, tu as raison. Écoute, ce n’est pas que je m’ennuie, mais disons simplement que je suis fatigué. J’ai eu une grosse journée. J’aimerais dormir. Ça a été un plaisir pour moi de faire ta connaissance. À demain, peut-être…

Il lui fit un petit sourire et attendait qu’il s’en aille pour fermer sa lumière. Christopher espérait seulement que Marek ne soit pas trop offusqué. Il ne voulait pas le perdre, malgré tout…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marek d'Alembert

* * * * * * * * * * * *
Le mec aux mille visages

Messages : 4733
Date d'inscription : 15/04/2010
Localisation : Au port, à regarder la mort entre les vagues.


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:47

Marek appréciait vraiment d'avoir trouvé une personne pour le distraire de ses pensées. Le soir, il était toujours envahi des horreurs de sa propre personne et il lui était rarement facile de les repousser. Il vivait la même scène chaque soir: sa conscience lui ramenait au visage ce que son côté plus sombre le poussait à faire de mal. Certaines fois, il parvenait à faire taire les voix suppliantes de ses victimes passées mais, le plus souvent, il devait se retenir de leur crier de partir. Bien sûr, ce n'était pas de vraies paroles réellement prononcées dans sa tête. C'était plutôt des impressions qui l'étouffaient. Les souvenirs de tout ce qu'il n'avait pas pu s'empêcher de faire revenaient le hanter et, pourtant, le lendemain, il ne pouvait pas se retenir de répéter les mêmes jeux, les mêmes horreurs. Marek accumulait les souffrances des autres dans l'espoir inconscient d'engourdir la sienne.

Dès qu'il avait posé sa main sur celle de Christopher, Marek avait commencé à le regretter. *Je risque de tout gâcher...* Il avait pourtant deviné qu'il devrait faire attention et prendre son temps pour se rapprocher de l'autre jeune homme. Le mignon réceptionniste avait été blessé d'une manière qui avait fortement atteint sa confiance envers les autres. Il fallait s'approcher de lui en douceur, pour qu'il n'ait pas envie de s'enfuir pour ne jamais revenir. Marek s'était, une fois de plus, laissé emporter par son enthousiasme et son besoin de sentir une personne proche de lui. La main de Christo avait été trop tentante: il n'avait pas eu le choix de la prendre dans la sienne.

Marek ne comprenait pas pourquoi ce garçon lui faisait un tel effet. Habituellement, il contrôlait toute situation avec tout le monde. Il troublait les autres, pas le contraire. Il n'était pas normal que Christopher le bouleverse autant. Il n'était pas le seul au monde à souffrir, non? *Sa douleur est brûlante, comme une étoile qu'on essaie d'éteindre... Qui ne voudrait pas attraper une étoile, même au risque de s'y faire mal?* Marek était fasciné. Il ne voyait pas que ce qui le poussait tellement à essayer de comprendre la souffrance de Christo était lié à lui-même. Le fond des yeux de Christopher Beaudoin était noyé du type de douleur que le jeune artiste avait l'habitude d'imposer aux autres: la trahison et l'abandon. L'ancienne amoureuse de Marek était morte de ce mal et il considérait que c'était sa faute. Inconsciemment, il reconnaissait l'essence de la douleur de Christo, sans la voir vraiment. Au fond, le jeune homme était comme une seconde chance pour Marek, un espoir qu'il n'arrivait pas à comprendre. Quand une deuxième chance se présente, arrive-t-on toujours à la deviner? Marek pourrait-il la saisir ou ferait-il, encore une fois, une victime de sa douleur à double-tranchant?

Christo retira sa main et Marek garda un air impassible, comme s'il n'avait pas envie de hurler contre lui-même de la bêtise qu'il avait faite en franchissant cette limite de trop.


-Oui, tu as raison. Écoute, ce n’est pas que je m’ennuie, mais disons simplement que je suis fatigué. J’ai eu une grosse journée. J’aimerais dormir. Ça a été un plaisir pour moi de faire ta connaissance. À demain, peut-être…

-Je comprends. Bonne nuit...pour ce qu'il en reste.

Un sourire chaleureux et un ton doux ont toujours ce don de donner l'impression que tout va bien. Marek retourna à son lit avec le même air innocent et il se coucha, comme si tout était parfait. Pourtant, à l'intérieur de lui, c'était plus qu'une tempête. Il se maudissait d'avoir tout gâché mais, en même temps, il savait qu'il pourrait tout arranger une fois qu'il se serait calmé. Après tout, il resterait à l'hôtel un bon moment. Il aurait tout le temps pour se rattraper.

Non, Marek n'abandonnait pas. S'il se couchait avec l'air de celui qui capitule devant l'attitude craintive de sa proie, ce n'était que pour mieux la piéger au détour. Christopher Beaudoin ne perdait rien pour attendre: Marek ne le lâcherait pas. Il était trop magique pour qu'il le laisse partir. Il était l'art et Marek était l'artiste. L'un n'irait pas sans l'autre...et à n'importe quel prix.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!] Jeu 15 Avr - 20:48

Christopher avait hésité jusqu'à la dernière seconde avant de parler à avorter la conversation de cette façon, mais il n'avait pas le choix. Il ne voulait pas aller trop vite, il ne voulait trop s'attahcer. Il n'était pas prêt pour une autre histoire dans le genre de ce qu'il venait de vivre et qu'il essayait tant bien que mal d'oublier. Il s'était promis, en arrivant ici, de prendre son temps avec les autres garçons qui pourraient l'intéresser. Il était convaincu que c'était ce qui lui avait nui dans son ancienne relation. Il voulait changer, il voulait être heureux. Jusqu'à maintenant cela lui avait été possible en majorité et il était très fier de lui. Il ne voulait pas que cet inconnu vienne tout gâcher sur sa résolution. Même si, au fond de lui, ce que lui dictait ses sentiments était que s'il devait y avoir quelqu'un ce serait mieux que ce soit lui. Christo essayait d'être sérieux et consciencieux en amour maintenant, pour s'éviter des douleurs. Il sentait par contre encore la chaleur de la main de Marek sur la sienne, comme une brûlure. Cela lui fit mal. Rarement il ne s'était senti aussi bien que lorsqu'il parlait avec Marek ce soir. Rarement il n'avait autant apprécié un contact humain aussi simple qu'une main sur la sienne que lorsque c'était celle du barman. Son contact lui avait donné l'impression de revivre, d'exister... un peu comme avec l'homme à tout faire... Il ne fallait pas!

Christopher ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Il ne voulait pas avoir mal, mais même en essayant de se protéger, il réussissait à se faire blesser. Il commençait à penser qu'il n'était peut-être tout simplement pas fait pour aimer. Lorsque l'autre jeune homme lui avait souhaité une bonne nuit et était allé se coucher dans son lit, Christopher avait éteint la lumière, par contre, il n'était plus le seul à ne pas dormir et il restait tout de même de la clarté dans le dortoir. Puis, il s'était couché sur le côté, de dos au barman, pour ne pas que celui-ci remarque ses larmes couler doucement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

* * * * * * * * * * * *



MessageSujet: Re: Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!]

Revenir en haut Aller en bas

Dormir? C'est quoi ça? [TERMINÉ!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union Life :: Hors-Jeu! :: Les Archives :: RPs terminés-