AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Allez... prosternez-vous! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Nathan Sinclair

* * * * * * * * * * * *
Séducteur de dames

Messages : 59
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Allez... prosternez-vous! [Terminé] Ven 16 Avr - 0:03

Nathan entra dans le hall de l'hôtel avec ce sourire qui lui était particulier. Un sourire de tombeur qui allait si bien avec son allure de gars parfait. Nathan était beau. Probablement le plus bel homme qui puisse exister sur terre, ce sont ses mots propres. Il avait un charisme incommensurable qui faisait en sorte que toutes les femmes qu'il croisait, peu importe l'endroit, ne pouvait plus séparer leurs regards du sien. Son charme était comme un aimant à femmes. D'une manière plus péjorative, on aurait pu aussi le comparer à une araignée venimeuse ou une plante carnivore qui utilise la ruse ou l'invisibilité de ses talents meurtriers pour attirer ses proies humaines. Par contre, seulement les gens jaloux de sa beauté parlaient de lui ainsi.

En entrant dans le hall, il eut consicence plus que jamais que les regards étaient posés sur lui, sur son si joli être. Il détailla chaque personne du hall avec un regard condescendant. Il savait qu'il était le centre de l'attention des personnes présentes dans la salle. Il faisait généralement cet effet partout où il entrait: il créait un froid et le silence règnait automatiquement. Il considéra que, comme première impression, c'était génial.

J'adore inspirer le respect et la jalousie partout où je vais...

Son sourire s'élargit et se teinta de fierté. Ce qui lui donna encore plus de charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elizabeth Stevenson

* * * * * * * * * * * *


Messages : 28
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Allez... prosternez-vous! [Terminé] Ven 16 Avr - 0:04

«Pourquoi c’est encore moi qui me tape le ménage du hall ? Y’a plein de monde…je déteste ça. (grognements)...C’est pas juste»
Elizabeth était plutôt d’une humeur massacrante ce matin-là. Faut dire qu’elle s’était faite réveillé encore plus tôt que d’habitude par un résident qui faisait autant de bruit qu’un éléphant à 4h du matin !! En plus, Cybelle lui avait collé le grand ménage du hall d’entré, tout seule ! Sa patronne était apparemment elle aussi de mauvaise humeur et, malheureusement pour Elizabeth, se fut la seule femme de chambre dans les parages sur qui l’héritière s’était défoulé. Évidemment, Elizabeth lui avait répondu. Résultat : grand ménage au complet du hall. La femme de chambre grognait de faibles injures à l’intention de celle qui était responsable de son calvaire. La jeune femme traversa le grand hall d’un pas furieux en poussant son chariot rempli de produits et d’outils à ménage. Elle se dirigea vers la porte d’entrée et manqua même de heurter un beau jeune homme qui avait la malchance d’avoir été sur son chemin. Mais Elizabeth n’avais même pas relevé les yeux pour le regarder, elle avait seulement…presque hurler un…
-Poussez-vous !
Et elle arrêta son élan à quelque pas de l’homme et se mit à épousseter sans plus d’attention pour lui. Après elle avait autre chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nathan Sinclair

* * * * * * * * * * * *
Séducteur de dames

Messages : 59
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Allez... prosternez-vous! [Terminé] Ven 16 Avr - 0:06

Nathan était donc rendu un peu plus loin dans sa contemplation de lui-même. Puisque Nathan s'aimait énormément, comme vous le savez, il ne pouvait s'empêcher de toujours se complimenter mentalement. C'est alors qu'Elizabeth Stevenson entra dans le hall et avait vraiment fait ce qu'elle avait fait. Elle avait osé entrer dans le hall sans, premièrement, ne même pas le remarquer. Ce n'était pas tout, deuxièmement, elle n'avait même pas été gentille et troisièmement, elle avait été nonchalamment faire son boulot juste UN PEU plus loin de lui, mais sans lui donner plus d'attention. Nathan était outré. Voilà.

Elle va voir ce qu'elle va voir...

Nathan s'approcha de la jeune femme avec une démarche de macho fini. Il s'appuya naivement sur la statue que l'employée de l'hôtel époussettait et toussotta pour attirer l'attention d'Elizabeth. Celle-ci ne réagit pas. Nathan décida tout de même de lui parler.

-Bonjour mademoiselle, vous allez bien? J'espère que oui, une si jolie femme ne devrait jamais être malheureuse...

Il lui offrit un de ses plus beaux sourires, ces sourires qu'il réservait seulement aux femmes qu'il trouvait les plus jolies. Ce genre de sourire était parfait et mettait généralement les femmes en confiance avec lui. On aurait même pu apercevoir une étincelle sur ses dents, comme dans les films. Il fit LE sourire tout en replaçant une mèche de cheveux de la jeune femme qui était tombée devant ses yeux lorsqu'elle travaillait.

-Voilà, c'est encore mieux comme ça.

Il lui adressa également un clin d'oeil, se disant qu'il n'en faisait jamais trop pour les jolies femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elizabeth Stevenson

* * * * * * * * * * * *


Messages : 28
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Allez... prosternez-vous! [Terminé] Ven 16 Avr - 0:07

Elizabeth époussetait la statue de l’entré quand elle sentit l’écrasante présence d’une personne à côté d’elle. Elle n’eut même pas besoin de regarder qui c’était, elle entendit une voix de jeune homme lui parler. Seulement par sa présentation, la femme de ménage comprit tout de suite :
«Un gros macho fini.» se dit-elle.
Elle décida donc d’agir comme elle le faisait avec les ‘Don Juan’ du coin, et comme avec le reste du monde d’ailleurs, elle l’ignora royalement. Après tout, les vantards finissaient toujours par se tanner d’être ignoré de la sorte. Il avait beau faire toutes ses singeries de tombeur, Elizabeth ne le regardait même pas. Seulement, le jeune homme finit par lui prendre une de ses mèches de cheveux et la replacer derrière son oreille. Il avait osé la toucher ! Elizabeth respira profondément, contenant ainsi une rage meurtrière, et se tourna vivement vers cet idiot qui n’avait pas eut le bon sens de partir. Le regard que lui lança la jeune femme fut l’un des plus noir et des plus foudroyants qu’elle n’avait jamais fait à personne (car personne ne c’était rendu jusque là avec elle pour l’offenser de la sorte). Une profonde colère se lisait dans les yeux verts sombres de la femme, mais celui qui se tenait à ses côtés ne parut nullement ébranlé par ce regard, il fit même un sourire des plus charmant et séduisant. Elizabeth leva un sourcil de mépris.
-Si j’étais toi j’éviterais de sourire aussi imbécilement, parce que comme ça on voit tout le brocoli que t’as de coincé entre les dents…et c’est dégoûtant.»
Elizabeth se retourna et continua son travail, tout en affichant un petit sourire en coin. Elle était vraiment très fière de sa réplique. S’il ne comprenait pas avec un regard, et bien elle allait se faire un plaisir de le renvoyer verbalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nathan Sinclair

* * * * * * * * * * * *
Séducteur de dames

Messages : 59
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Allez... prosternez-vous! [Terminé] Ven 16 Avr - 0:08

Nathan était conscient que la femme devant lui était complètement antipathique envers tout le monde, mais plus encore envers lui. Il était flatté de toute l'énergie et l'attention déployée par la femme de ménage pour lui. Il trouva dans son attitude un signe qu'elle ne voulait peut-être pas réellement qu'il la laisse tranquille. Nathan aimait, non... Nathan adorait les défis. Elizabeth en constituait un de taille. De plus, il y avait l'orgueil de Nathan qui avait été attaqué et profondément atteint par l'attitude d'Elizabeth envers Nathan. Ce dernier connaissait tous les secrets de la drague et du langage féminin. Depuis plusieurs années, il avait croisé la vie et le lit de beaucoup, mais beaucoup de femmes. Parmi celles-ci, aucune ne lui avait offert de véritable résistance. Elizabeth était la première (et la dernière aussi) qui osait agir de la sorte. Elizabeth allait finir par succomber aux charmes de Nathan elle aussi, puisque Nathan jouait beaucoup à ce jeu et que jamais il n'avait perdu. Jamais une femme l'avait ignorée, jamais une femme n'avait réagi à ses paroles et à ses manières romantiques, jamais un femme n'avait été insensible à ses charmes et ce n'était certainement pas aujourd'hui que le règne de Nathan le roi des femmes allait se terminer. Nathan n'abandonnait jamais, sauf s'il savait qu'il allait obtenir ce qu'il voulait.

La femme qui résisterait n'est pas encore née... Elles finissent toutes dans ma poche...

Nathan adora le sourire et le regard que lui adressa Elizabeth lorsqu'il avait replacé sa mèche de cheveux. Les yeux de la femme étaient d'un vert sombre vraiment intéressant. Nathan préfèraient les yeux foncés de prime abord, c'était donc un point de plus pour que Nathan ne la laisse pas filer. Elle est vraiment très belle. Il la lui fallait... La femme de ménage avait tellement réagi fortement et s'était retournée tellement vite que la mèche de cheveux que Nathan venait de replacer s'était à nouveau déplacée. Il la remtta encore une fois à sa place, en agrandissant un peu son sourire. Nathan adora également le soulèvement du sourcil en guise de mépris. Il allait devoir tout faire et donc devoir se surpasser pour faire en sorte qu'Elizabeth s'adoucisse.

J'adore cette femme...

Elizabeth ne partageait pas son point de vue par contre. Ces paroles acerbes le montrèrent.

-Si j’étais toi j’éviterais de sourire aussi imbécilement, parce que comme ça on voit tout le brocoli que t’as de coincé entre les dents…et c’est dégoûtant.

L'espace de deux secondes, si on avait regardé Nathan, on aurait vu un être humain. En effet, le sourire de Nathan disparut. Ses yeux devinrent plus sombres. Il avait l'air vulnérable... ou presque! Ce leurre ne dura que quelques instants. Il finit par retrouver sa contenance et suivit la jeune femme qui s'était un peu éloignée de lui afin de mieux faire son travail. Cette attitude dérangeait beaucoup Nathan, mais cela ne se voyait pas.

Elle ne va pas s'en sortir aussi facilement...

-C'est drôle que tu dises ça, je n'ai pas mangé de brocoli aujourd'hui. Par contre, si tu y tiens tant, tu peux venir vérifier le relief de ma bouche avec ta langue peut-être ?

Nathan gratifia Elizabeth de son plus beau et de son plus dévastateur sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elizabeth Stevenson

* * * * * * * * * * * *


Messages : 28
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Allez... prosternez-vous! [Terminé] Ven 16 Avr - 0:09

Elizabeth avait commencé à nettoyer les miroirs de l’entré avec un petit sourire de satisfaction. Elle était certaine d’avoir repoussé le grand nigaud qui avait voulu faire son intéressant devant elle. Rien de tel qu’une bonne réplique sanglante pour remettre une personne à sa place…mais cela ne sembla pas être le cas. À peine avait-elle entreprit son ouvrage, qu’elle entendit le même imbécile lui lancer :
- C'est drôle que tu dises ça, je n'ai pas mangé de brocoli aujourd'hui. Par contre, si tu y tiens tant, tu peux venir vérifier le relief de ma bouche avec ta langue peut-être ?
«L’ESPÈCE D’IMBÉCILE DE GROS MAGAQUE PERVERS DE…… !!!!!!!!» De la boucane sortait par les oreilles de la jeune femme, son teint devient pourpre et ses narines rejetaient bruyamment l’air. Non mais !!! C’est qui ce sale… Arrrgh !!! Elizabeth commençait vraiment à en avoir royalement ras-le-bol. Finalement sa punition de nettoyer le hall s’avéra être encore plus insupportable que prévu. Quoiqu’elle aurait fait le ménage de tout l’hôtel au complet, l’intérieur comme l’extérieur, pour se débarrasser de cet espèce pot de colle faite en stéroïdes ! Elizabeth aurait pris les clés, qui se trouvait sur son chariot, aurait ouvert le ventre de son gêneur et l’aurait étranglé avec ses propres organes. La seule chose qui la retenait cependant, c’était que sa patronne Cybelle en aurait été furieuse et qu’elle aurait été obligée de nettoyer après. La femme de chambre ne voulait pas se salir de sang de crétin. Alors, comme la technique «ignorer» ne semblait pas marcher, Elizabeth convient que la seule façon d’agir était d’abuser des répliques sanglantes…mais en continuant de nettoyer ! Elle n’allait quand même pas se mettre en retard à cause d’une tête de nœuds qui ne comprenait pas l’expression «Fais de l’air !». Donc, toujours en lavant les miroirs, Elizabeth répliqua doucement au jeune homme :
-Désolée, mais je tiens pas à entrer trop en contact avec les bouches dégoûts. J’ai trop peur d’attraper des microbes, des maladies…comme l’imbécillité.
Elle se tourna vers «la bouche dégoût» en question et lui fit un sourire, qui voulait dire «la conversation fini là, va jouer dans le trafic et fais toi écraser», puis elle reporta son attention sur son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nathan Sinclair

* * * * * * * * * * * *
Séducteur de dames

Messages : 59
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Allez... prosternez-vous! [Terminé] Ven 16 Avr - 0:10

Nathan jubilait. Il se trouvait encore plus génial que d’habitude. Premièrement, ses répliques étaient toutes plus punchées les une que les autres, mais deuxièmement, elles l’étaient plus aussi que ce que la femme devant lui essayait de lui raconter. Il avait déjà commencé son bout de chemin dans la tête, le corps et peut-être même le cœur de l’employée en face de lui. Il agissait toujours de la sorte. Jouer avec les dames étaient pour lui un moyen de se sentir un minimum valeureux. Généralement, plus les femmes s’amourachait de lui, plus il était joyeux. C’était un peu son but de faire souffrir les femmes. Il réussissait toujours à avoir une bonne réaction à ses avances. *Bon d’accord, pour le moment, ce n’est pas vraiment la réaction que j’espérais venant de la femme de chambre, mais au moins c’est une réaction…* Il fallait bien commencer à quelque part.

Le regard de haine, le teint pourpre, la respiration, les idées surement meurtrières, tout contribuait au bonheur de Nathan. Il ne pouvait donc pas vraiment s’empêcher d’agrandir de plus en plus son sourire de tombeur. Il savait que les femmes qui ne succombaient pas tout de suite à son charme finissait par le faire, une fois toutes ces mauvaises énergies passées. Il fallait généralement seulement un peu plus pousser la donne. C’était le cas avec la femme de chambre, mais elle aurait beau le repousser par tous moyens qu’elle connaîtrait, elle ne s’en sortirait pas. Étant donné qu’elle évacue tout de suite toutes les mauvaises énergies en question, Nathan l’aurait dans son lit dans quelques instants. Nathan ne voulait pas perdre, en fait, techniquement, psychologiquement et physiquement parlant, Nathan ne pouvait pas perdre.

La femme de ménage feintait ne pas s’intéresser à lui en continuant son travail de nettoyage dans la grand hall, mais Nathan n’était pas dupe. Il savait qu’au fond d’elle-même, elle adorait le voir près de lui et pouvoir lui parler. D’ailleurs, sa réplique vint assez rapidement.

-Désolée, mais je tiens pas à entrer trop en contact avec les bouches dégoûts. J’ai trop peur d’attraper des microbes, des maladies…comme l’imbécillité.
-T’inquiètes pas pour ça ma chérie, j’ai eu tous mes vaccins. Et…en général, je me tiens loin de la vermine… Tu cours aucun danger si t’es avec moi, sauf celui d’avoir du plaisir…

Nathan était tout de même un peu impressionné par la réplique de la jeune dame à ses côtés. C’était assez intéressant comme insulte, il faudrait que Nathan la mémorise pour pouvoir l’utiliser une autre fois, dans une autre conversation. Par contre, il remisa assez rapidement ces idées, il devait se concentrer sur l’opération «gagnons cette femme de ménage vraiment trop sexy dans mon lit». Nathan changea donc légèrement son expression sur son visage. Elle devint un peu plus éloquente quant aux besoins et aux désirs de Nathan face à Elizabeth. Il se rapprocha de la femme de chambre, l’attrapa par la taille, la fit pivoter pour qu’elle soit en face de lui, la regarda directement dans les yeux pour que le tout soit clair et se pencha pour l’embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elizabeth Stevenson

* * * * * * * * * * * *


Messages : 28
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Allez... prosternez-vous! [Terminé] Ven 16 Avr - 0:11

-T’inquiètes pas pour ça ma chérie, j’ai eu tous mes vaccins. Et…en général, je me tiens loin de la vermine… Tu cours aucun danger si t’es avec moi, sauf celui d’avoir du plaisir…
Elizabeth poussa un faible rire méprisant en entendant cette réplique. Elle voulut relancer à Nathan que ses parents auraient dut l’euthanasier et non juste le faire vacciner, mais elle ne put le faire. La femme de chambre se sentit aussitôt pivoté et, en un rien de temps, elle se trouva face à face avec le jeune homme qui la tenait fermement par la taille. Les beaux yeux bleus de l’homme la fixaient intensément. Son visage se rapprochait de plus en plus de celui d’Elizabeth. Ses intentions étaient plus que clairs !
Elizabeth, n’ayant pas du tout prévu d’être ainsi retourné, perda légèrement l’équilibre se qui l’obligea de prendre appuie sur le torse de Nathan. Cela n’empêcha pas ce dernier de continuer de se rapprocher de la femme de chambre au contraire : Elizabeth eut l’impression qu’il frissonna. «Non mais ça pas bien dans sa tête !» Apparemment se n’était pas assez, car la jeune femme sentit les bras du beau jeune homme la coller d’avantage contre lui. Elle était à présent encerclée, aucune sortie de secours possible ! Ses bras étaient prit ainsi que presque tout sont corps. Il lui resta alors un dernier espoir d’échapper de sa prison…
Les lèvres de Nathan frôlèrent à présent celles d’Elizabeth. Cette dernière sentit un frisson lui parcourir tout le long du corps.
-…tu me…dégoûtes, murmura-t-elle méprisante.
Le jeune homme finit par lâcher prise. Dès qu’elle fut libérée, Elizabeth replaça et balaya ses vêtements, pareil comme si elle venait d’être en contact avec un gros déchet ambulant. Elle ne posa même pas un regard de plus sur Nathan. Elle prit son chariot et s’éloigna beaucoup plus loin. Pour elle, le sujet était clos et elle espérait de tout cœur de ne plus avoir à faire avec ce client…(qui était pas si beau que ça selon elle).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nathan Sinclair

* * * * * * * * * * * *
Séducteur de dames

Messages : 59
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Allez... prosternez-vous! [Terminé] Ven 16 Avr - 0:12

Nathan était sidéré. Il ne pouvait pas concevoir ce qui venait de se passer. Il était convaincu de l'avoir rêvé. Sa proie s'en était sortie, indemme. *C'est impossible...* Jamais de toute sa courte vie, Nathan n'avait perdu une proie, elles s'étaient toutes emmêlées dans ses filets de séducteur. Nathan ne comprenait pas ce qui venait de se passer. Il était maintenant furieux; contre lui, contre elle, contre la vie, contre tout. Il ne voulait pas avoir perdu. Ses yeux étaient à présent pratiquement des fentes à force que Nathan les avait rapetissés sous l'effet de la colère, de plus, ils étaient de plus en plus noirs. Sa respiration était de plus en plus haletante et bruyante, son teint changeait tranquillement de couleur et ses poings se refermaient et se crispaient de plus en plus également. *Elle ne peut pas m'échapper...* Il aurait voulu hurler de rage, mais cela aurait officialisé sa défaite. Il aurait voulu allé vers la femme de ménage, mais elle était partie bien loin à présent.

En plus de tout ça, sa proie lui avait dit les pires mots de la langue française, ces mots que seul une autre personne lui avait dit dans sa vie. Cette personne, Nathan aurait voulu pouvoir la rayer de sa mémoire, mais Elizabeth venait de réveiller tous ces moments, toutes ces paroles, tous ces gestes... jusqu'au dernier. Ils défilaient dans sa tête comme une tempête, Nathan ferma les yeux, mais le tourbillon d'images s'accéléra. Il ne put retenir le coup plus longtemps. Il sentit son poing s'abattre contre la statue à ses côtés et le matériel dans lequel était fait la statue s'effriter sous la force de l'impact. La déesse de la statue n'avait plus qu'un seul pied. *Dommage... j'aurais aimé que ça en vaille la peine et que ma colère disparaisse avec ce pied...*

Sur ce, Nathan quitta le grand hall pour aller se calmer dans sa chambre et méditer un plan de séduction massive pour Elizabeth...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

* * * * * * * * * * * *



MessageSujet: Re: Allez... prosternez-vous! [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Allez... prosternez-vous! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union Life :: Hors-Jeu! :: Les Archives :: RPs terminés-