AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

BOOO!!! [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: BOOO!!! [TERMINÉ] Ven 16 Avr - 11:53

Christopher adorait cette fête qu'est l'Halloween. Il trouvait que l'esprit qui règnait était plus exitante, plus divertissante et plus favorable que celle des autres fêtes. Chaque année, il se préparait plusieurs mois à l'avance pour que tout soit en ordre. Normalement, il décidait son costume en août et commençait à le préparer aussitôt, pour qu'il soit le plus réussi possible, ainsi que le plus remarquable. Normalement, il ne travaillait pas à l'hôtel à temps presque plein. Cette année, il n'avait donc pas eu autant de temps qu'il aurait voulu pour tout mettre en ordre. Il n'avait donc pas non plus le courage de s'inscrire au concours de déguisements, Christo considérait son costume comme étant très bien, mais pas assez pour pouvoir gagner un prix quelconque et préfèrait donc laisser la chance aux vrais beaux costumes.

Christopher était déguisé en cowboy. Il avait pensé à vampire, considérant que cela avait toujours été sa créature fantastique préférée, mais considérant le succès exaggéré qu'avait eu un certain livre et une certaine oeuvre cinématographique traitant de ce sujet, il avait perdu l'intérêt. Il avait en effet pensé qu'il ne serait pas le seul à penser à cela et ne voulait pas en être un parmi tant d'autres. Son costume avait donc pris un autre tournant, celui de ses fantasmes. Étant donné que c'était trop compliqué pour lui de se déguisee en pompier, il avait opté pour le cowboy. Il avait un paire de jeans, un peu serré, pâles, délavés et usés. Il avait aussi des bottes de cowboy totalement véridiques, en cuir beige, avec les étoiles au bout à l'arrière qui font sheriff. *Vive les friperies!* Il avait une chemise à petits carreaux brun, beige et bleus, ainsi qu'un chapeu de cowboy beige. *Vive les vêtements qu'on ne met plus!* Il avait terminé le tout avec un brin de blé dans la bouche. *Vive la nature!*

Lorsqu'il entra dans la pièce, il trouva que la décoration était superbe. Tout avait été pensé et fait en fonction de l'ambiance d'Halloween. Christopher se sentait très bien en ce lieu, considérant justement que la pièce avait l'air d'un repère de créatures plus mystérieuses les une que les autres et ou n'importe quoi pouvait arriver à n'importe qui, et ce, à n'importe quel moment. *Décidément, c'est l'Halloween! On le sent.* Christopher aurait aimé être l'artisan de cette fête. Il faudrait qu'il veille à aller féliciter le responsable dans la soirée, son travail était trop remarquable. Christopher étudia donc les gens qui se trouvaient dans la salle. Il y avait plusieurs clients qui avaient profité de cette occasion pour venir boire et fêter sans payer. Sinon, Christopher avait du mal à reconnaître tout le monde, considérant que tout le monde ici était costumé. Par contre, ce qui attira son attention fut évidemment une personne en particulier, même si elle ne dansait pas. Même qu'au contraire, elle était simplement à l'écart dans un coin de la salle, l'air de surveiller les fêtards monstrueux. Christopher aurait pu le reconnaître n'importe ou, son costume ne le dupa pas. Il avait assez étudié son corps, il s'en rapellait par coeur. Il se dirigea donc vers cette personne d'un pas décidé. Ses bottes faisait un petit bruit métallique à chaque pas, mais la musique entraînante l'enterrait. Il arrivait par son flanc gauche, un peu plus vers l'arrière. Si l'attention de l'autre était ailleurs, il ne s'en apercevrait pas.


-Boo!

Christopher avait parlé dans le creux du cou de l'homme à tout faire, d'une voix plus ou moins convaincante et expressive. Il s'était ensuite reculé et attendait, en souriant, une réaction de Viktor.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Ven 16 Avr - 11:56

Viktor n'était pas un gars de party. Il était timide et il ne savait pas vraiment danser. Donc, dans une fête, il était généralement à l'écart à observer les autres. Souvent, on le remarquait à peine. Bref, il n'était pas l'invité que tous les organisateurs s'arrachaient. Par contre, le jeune homme appréciait l'ambiance qui régnait dans un lieu de réjouissances. Il aimait voir les sourires des gens qui s'amusaient. Les mouvements de ceux qui dansaient l'hypnotisaient toujours un peu en lui donnant envie de faire comme eux. Généralement, Viktor ne buvait pas ou presque pas. Quand il se rendait à une fête, il ne prenait qu'un verre ou deux, ne saisissant pas l'intérêt d'en prendre plus. Il pouvait très bien admirer le plaisir des autres sans boire.

Ce soir-là, Viktor était donc de la fête sans vraiment y prendre part. Il s'était costumé et il avait été se chercher un verre, mais il ne dansait ni ne criait comme les autres fêtards. L'homme à tout faire avait, d'ailleurs, réussi à se fabriquer lui-même un costume. Avec de vieux pantalons qu'il avait déchirés et salis, une chemise blanche qu'il avait mal boutonnée et qui était ouverte sur son torse, une grosse ceinture de chaînes dorées prêtée par Claire, un foulard rouge qu'il s'était mis comme bandeau et un étrange chapeau qu'un client avait oublié plusieurs mois plus tôt, Viktor s'était fait un costume de pirate. Le chapeau ressemblait beaucoup à celui de Jack Sparrow et le jeune homme avait été étonné que quelqu'un puisse en porter un dans la vraie vie lorsqu'il avait été rapporté aux objets perdus. S'il se souvenait bien, le propriétaire du couvre-chef avait une allure assez étrange, comme s'il sortait d'une autre époque. Trouvant que le chapeau complétait bien son costume, Viktor l'avait emprunté pour la soirée et il irait le remettre avec les autres objets égarés dès le lendemain.

L'homme à tout faire ne s'était pas inscrit au concours de costumes, car il trouvait le sien trop ordinaire. Les pirates étaient populaires à l'Halloween et il se doutait bien que quelqu'un aurait le même costume en beaucoup plus sophistiqué. Cela ne le dérangeait aucunement. Ce qui comptait, c'était d'être de la fête et d'avoir un costume qui lui plaisait. En réalité, Viktor était totalement inconscient de son charme dans ce déguisement. Pourtant, les pirates avaient un charisme certain et, de plus, le subtil dévoilement de son torse avait déjà fait tourner plusieurs têtes féminines dont les propriétaires n'osaient pas s'approcher. Nombreuses étaient les demoiselles qui avaient posé un regard d'envie sur le corps du bel homme à tout faire, mais aucune n,avait eu le courage de l'aborder. Après tout, un mec aussi mignon, à l'écart de la foule, devait bien attendre une petite amie aussi séduisante que lui. Personne n'aimait être ridicule et tenter sa chance avec Viktor, ce soir-là, pouvait sembler être une tentative stupide tellement il était adorable. Toutefois, si ses observatrices avaient su que le beau jeune homme était célibataire, elles se seraient probablement jetées sur lui comme sur un sac Louis Vuitton en solde.


-Boo!

Un voix, dans son cou. Un souffle... Viktor eût un frisson et ferma les yeux.. Il avait bien reconnu la voix en question. Et la courte respiration qui avait frôlé la peau de son cou n'en devenait que plus agréable encore. En sentant Christopher se reculer, l'homme à tout faire ouvrit les yeux et se tourna vers lui. *Wow...*

-J'ai eu très peur. Très.

Son sourire amusé montrait bien l'absence de vérité de ses paroles.

-Joli costume.

Viktor essaya de ne pas loucher vers les jeans juste assez serrés de son interlocuteur et il se concentra sur son visage, lequel était aussi agréable à regarder qu'à son habitude.

-Tu viens juste d'arriver?

La fête venait soudainement de perdre son intérêt. La musique? Il s'en moquait bien. Les fêtards sauvages? Il ne les voyait même pas. L'alcool? Il n'en ressentait pas les effets. Il ne voyait que Christopher. Que lui.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Ven 16 Avr - 11:56

Christopher agrandit ses yeux d'on ne sait quelle émotion lorsqu'il remarqua le frisson parcourut dans le corps de Viktor. Il ne comprenait pas trop s'il devait être flatté ou gêné. *Est-ce qu'il l'est ou pas...?* Cette question n'ayant finalement pas vraiment eu de réponse, il ne savait quoi en penser. Évidemment, son imagination s'emporta, puisque c'est toujours le cas dans ce type de situation. Christo vit donc mentalement que Viktor se retourna, lui sourit, puis l'embrassa. Christopher souriait imbécilement et lorsqu'il s'en rendit compte, il retrouva un sourire normal. Au même moment, Viktor se retournait réellement. Christo eut donc un autre petit sourire, celui-là était plutôt pas certain, puisque le réceptionniste se souvenait de cette image assez perverse qui lui avait traversé le crâne. Ce n'était que quelque secondes, mais dans le cas de cette scène, c'était des secondes assez intenses. *Intenses au point de me brûler la rétine par exemple...* Par contre, à sa grande déception, ce ne fut pas la scène qu'il avait imaginée qui se déroula, mais une autre, beaucoup plus conventionnelle.

En fait, elle aurait été réellement conventionnelle si Viktor n'avait pas été aussi beau. En effet, Christo perdit tout contact avec la réalité lorsque l'homme à tout faire se retourna face à lui. Tout se serait passé de manière conventionnelle si Viktor avait boutonné tous ses boutons de chemise. Le réceptionniste ne put faire autrement que de s'enfarger les yeux sur le torse de l'homme à tout faire. Un peu plus il ouvrait la bouche et un bouton de plus et il bavait. *Pourquoi a-t-il fallu que cette fichue chemise ne soit pas boutonnée correctement?* Il laissa son regard vagabonder sur le bout de peau qu'il voyait, en suivant bien toutes les formes et toutes les subtilités du corps de Viktor. Il ne put non plus s'empêcher d'imaginer le reste, ce qui était malheureusement caché sous la chemise. Il ferma les yeux en se mordant une lèvre. Une fraction de seconde, une miliseconde en fait. C'était trop. Ce n'était pas assez. *Pourquoi a-t-il fallu que cette fichue chemise soit boutonnée?* Christopher prit un grande inspiration pour se calmer et revenir à la réalité. Il ne réalisa pas, mais il avait regardé juste assez longtemps le torse de son interlocuteur pour que ça soit louche, donc pour qu'il ait l'air bizarre. Christopher examina le reste du costume de Viktor et apprécia de plus en plus ce qu'il voyait. Ses yeux devenait un peu plus sensuels à mesure qu'il le détaillait, mais c'était minime. Il ne trouvait rien à redire sur la tenue de Viktor. Il toucha délicatement le détail de la ceinture de chaines, donc légèrement la cuisse de l'homme à tout faire, puis caressa doucement le couvre-chef de l'homme à tout faire. S'il avait été juge, il l'aurait fait gagné, mais peut-être que son physique avantageaux l'aurait aidé à gagner des points aussi... *Oui, bon... et si tu suivais la conversation?* Évidemment, Viktor n'avait eu aucunement peur de l'intervention de Christopher. Heureusement, puisque là n'était pas le but. Il voulait simplement attirer son attention au milieu de toute cette cacophonie. Heureusement également, Viktor avait décidé de continuer la conversation...


-J'ai eu très peur. Très.
-Je n'en doute pas!


Christopher rit franchement en faisant un petit clin d'oeil à Viktor, qui lui aussi semblait s'amuser, finalement. Tout en riant, il eut un pensée pour les talents d'orateur de l'homme à tout faire. Il n'avait pas vraiment de facilité pour dialoguer longuement, mais c'était justement une des facettes de lui qui faisaient son charme.

-Joli costume.
-Quoi, ça? Que des bricoles! Rien de bien sophistiqué, mais bon, merci! C'est très gentil. Le tien aussi est assez... réussi.


Christopher avait hésité, il ne savait pas comment bien qualifier le costume de Viktor sans que tout ait l'air étrange. Du moins, plus encore... Ayant déjà fait son inspection, il put se concentrer sur les si beaux yeux de l'homme à tout faire.

-Tu viens juste d'arriver?
-Ouais, il y a à peine quelques minutes. Je t'ai reconnu parmi cette foule, je suis donc venu te parler. Et toi, il y a longtemps que tu es là?


Christopher faisait tout son possible pour avoir l'air le plus naturel et le plus détendu possible. C'était très difficile considérant l'effet que lui faisait Viktor. Heureusement, et même étonnamment, Christopher s'en sortait bien.

-Est-ce que tu vas venir danser avec moi tout à l'heure?

La bouche de Christo s'était emballée. Elle avait décidé de parler, et ce, sans lui demander son avis. Pourtant, il n'avait pas bu encore. Ce serait beau tout à l'heure... Voilà, c'était dit. L'humiliation étant lancée, il n'y avait plus rien à faire. Christopher serait parti en courant. Étrangement, il resta planté debout devant l'homme à tout faire, en souriant comme avant, comme si ce qu'il venait de dire n'avait pas vraiment d'importance ou de sous-entendus. *Décidément, cette soirée risque d'être... particulière...* Pour Christopher qui venait à peine de parler de danser, la musique avait diminué. Il ouvrait tout grand ses oreilles pour la réponse de Viktor.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Ven 16 Avr - 11:57

*Mais c'est quoi ce sourire?* Une fois de plus, Christopher avait un air que Viktor ne pouvait pas déchiffrer. Son sourire avait quelque chose d'étrange que l'homme à tout faire ne parvenait pas à identifier. Il n'eut toutefois pas le loisir de se questionner longtemps sur l'air qu'affichait son interlocuteur car celui-ci changea assez rapidement. Viktor vit les yeux de Christopher vagabonder sur son costume. *J'espère qu'il l'aime...* Une personne normale aurait remarqué l'insistance du regard du jeune homme sur le torse de l'homme à tout faire, mais Viktor était loin d'être une personne normale. Aussi, il ne se douta pas de l'effet qu'il faisait au réceptionniste. De plus, absorbé lui-même par une observation plus détaillée de l'apparence du garçon devant lui, il ne se concentra pas trop sur son attitude. *Pourquoi a-t-il fallu que tu portes ces jeans si serrés?* Viktor se surprit à souhaiter voir Christopher de dos pour voir comment ses jeans tombaient...À cette pensée, le visage de l'homme à tout faire se teinta de rouge et il détourna vivement le regard vers un autre coin de la salle. *Qu'est-ce qui me prend?*

Après quelques secondes pour se redonner une certaine contenance, Viktor regarda à nouveau Christopher. Celui-ci s'était avancé vers lui, comme pour mieux juger de son costume. Lorsque le jeune réceptionniste toucha la ceinture dorée de Viktor, celui-ci sentit tous ses muscles se raidir. C'était comme si tout son corps venait de s'embraser au contact de la main de Christopher sur sa cuisse. *Il faut que je me calme. Il faut que je me calme tout de suite.* Le séduisant cowboy caressa le chapeau du pirate avec un air de connaisseur. *Il est proche...* Viktor avait chaud. Très chaud. Ses joues étaient redevenues plus colorées qu'à l'habitude. Il prit une gorgée de ce qu'il s'était pris au bar. Il ne se rappelait plus tellement quoi et cela n'avait aucune importance. Tout pour se concentrer sur autre chose que la proximité de Christopher.


-Je n'en doute pas!

Heureusement pour Viktor, le clin d'oeil de Christopher ne contenait que de l'amusement. S'il avait fallu qu'il y soit cachée une arrière-pensée...

-Quoi, ça? Que des bricoles! Rien de bien sophistiqué, mais bon, merci! C'est très gentil. Le tien aussi est assez... réussi.

Christopher Beaudoin qui hésitait sur un mot? Cette soirée était pleine de surprises! De tous les gens qu'il connaissait, Christopher était celui que Viktor trouvait le meilleur pour s'exprimer. Ce mec était capable d'aligner des pages de texte sans se perdre et sans se mélanger. Du moins, c'était l'avis de l'homme à tout faire.

-Merci. J'ai fait avec ce que j'avais...et ce que j'ai pu trouver.

Pour n'importe qui, Viktor se serait contenté de Merci. et ç'aurait été fini mais, pour Christo, il faisait des efforts pour allonger ses phrases. Il savait que le jeune homme aimait converser. Viktor aurait aimé expliquer à Christopher que son costume, bien qu'il soit simple et fait seulement avec de vieux trucs, avait ce quelque chose de spécial qui faisait qu'il était bien le sien. Toutefois, il ne savait pas comment lui exprimer son idée sans dire quelque chose de louche. *Si je te dis qu'il te va bien...Est-ce que j'ai l'air d'insister sur les jeans serrés? Je ne veux pas passer pour un obsédé ou je ne sais quoi... Qu'est-ce que j'ai de si étrange pour être incapable de dire quelque chose d'aussi simple?*

-Ouais, il y a à peine quelques minutes. Je t'ai reconnu parmi cette foule, je suis donc venu te parler. Et toi, il y a longtemps que tu es là?

-Un moment.

*Mauvais, très mauvais. Ça ne veut rien dire.* Viktor, s'il peinait à parler beaucoup, devenait de plus en plus doué pour l'autocritique de son élocution. Cela lui servait souvent à se reprendre pour mieux exprimer ce qu'il tentait de dire. Avec les personnes qu'il croisait à l'hôtel, l'homme à tout faire ne se corrigeait que mentalement. Pour Christo, il s'efforçait de préciser ou d'ajouter des mots.

-Je dirais une quinzaine de minutes environ.

*Ouff...Au moins, mes deux phrases ont l'air d'aller ensemble.* Fier de lui, Viktor porta ses lèvres à son verre pour en vider le contenu.

-Est-ce que tu vas venir danser avec moi tout à l'heure?

Ce qui devait arriver arriva. Le contenu en question se montra récalcitrant quant à son passage dans la gorge de Viktor. Ce dernier déglutit avec peine et, lorsqu'il réussit enfin à avoir la gorge libre, il se servit de cet espace chèrement acquis pour tousser violemment. L'alcool a ce don de vous irriter la gorge quand vous vous étouffez. L'étouffement de Viktor aurait pu être pris pour une surprise, voire une réaction outrée à la question de son interlocuteur. Ce n'était pourtant qu'un étouffement très ordinaire d'un jeune homme qui n'avait pas l'habitude de boire. D'ailleurs, le jeune homme en question fit deux pas pour aller s'appuyer sur une poutre qui était près de là. Il toussa encore un peu puis, d'une voix très rauque, il répondit à Christopher qu'il ne voulait pas faire attendre.

-C'est que...je ne sais pas danser et...

*Et quoi, au juste?* Viktor reprenait tranquilement son souffle, appuyé contre la poutre de marbre, la tête légèrement penchée vers le sol, en cherchant ce qu'il pourrait bien dire d'autre. Encore une fois, il n'avait pas su parler correctement. *Il ne me reste qu'à espérer que tu n'aies pas entendu le et.* Viktor soupira et leva les yeux vers son joli Christo.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Ven 16 Avr - 11:59

Christopher observait Viktor tout en lui parlant. Il était important pour lui d'établir un contact visuel avec son interlocuteur. Cela faisait partie de la chaleur humaine qu'il pouvait trouver dans les conversations avec les autres personnes qu'il croisait. Il put donc remarquer toutes les nuances et les subtilités, en plus des changements d'attitudes, les différents regards et surtout, le rougissement de Viktor. Il ne l'avait encore jamais vu réagir autant. À première vue, Viktor semble froid et sans émotions. Christopher avait appris à le connaître un peu plus sur la terasse et avait ainsi pu établir qu'au fond, Viktor était très sensible. Christo aurait aimé pouvoir se glisser à l'intérieur de lui pour savoir ce qu'il pensait en ce moment pour avoir de pareilles idées tellement coupables et répréhensibles. *Quoique, je peut toujours imaginer...* Seulement, on sait ce que ça donne lorsque Christopher imagine, ça finit toujours au lit. Il fallait donc qu'il se calme et qu'il concentre ses émotions et ses pensées sur la conversation.

Christopher remarqua quelque chose dans la conversation et dans les paroles de Viktor qui lui fit énormément plaisir. C'était subtil, c'était infime, mais c'était présent et c'est tout ce qui comptait. Lorsque Viktor répondait à Christo, il semblait tout faire en son pouvoir pour ne pas répondre que quelques mots. Il semblait vouloir essayer du mieux qu'il pouvait de faire des phrases complètes. *Pour me séduire ou pour être gentil?* Christopher ne pouvait pas le dire. Il aurait préféré la première réponse, d'ailleurs. Christopher aurait passé des jours, des semaines et des mois à être en présence de l'homme à tout faire. Il lui parlerait et le regarderait sans cesse. C'était vital, c'était particulier. Christopher se sentait un peu ridicule, mais en même temps aimait tellement l'état dans lequel il se trouvait qu'il ne pouvait pas vraiment se plaindre.

Une fois sa question vitale posée, il avait tendu l'oreille. Il avait donc tout entendu, les moindres étapes de la réaction assez cauchemardesque de Viktor. À partir du premier son louche caractéristique d'un étouffement par alcool, Christopher sentit son coeur se serrer. Il ne pensait pas devoir accuser un refus si radical. Il pensait que Viktor serait galant et aurait la gentillesse de ne pas le ridiculiser et de ne pas le blesser. Il n'avait même pas été en mesure de contrôler sa réaction et avait tout de suite été choqué par cette proposition. *Pourquoi je m'évertue à lui parler si je le dégoûtes tant que ça...?* Christopher avait baissé les yeux, de cette façon, il pouvait cacher plus aisément l'humidité plus qu'anormale dans ses yeux. Il ne voulait pas pleurer, pas encore, pas ici. C'était un cowboy et les cowboy n'ont pas d'émotions. Il fallait qu'il se contrôle. Plus le temps passait, plus Viktor toussait et plus les poings de Christo se serraient. Il sentait également sa mâchoire se serrer et se déplacer légèrement sur le côté. Malheureusement pour Christopher, Viktor enfonça le clou un peu plus profondément en parlant.


-C'est que...je ne sais pas danser et...

*Et...? ET QUOI? Tu ne veux pas me toucher? Tu ne metrouves pas assez bien pour toi? NON MIEUX! Je suis trop répugnant? Tu as peur d'attraper ma maladie? Tu ne veux pas qu'on penses que tu l'es toi aussi?... Pirate!* Christopher était hors de lui. Il avait premièrement rapetisser puis il avait agrandi les yeux. Sa bouche s'était légèrement ouverte. Il avait rougi légèrement sous l'effet de la colère. Il ne savait définitivement plus quoi penser. Il ne voulait pas faire une scène en public et surtout pas en cette soirée. Il eut ensuite une idée de génie. Il prit une grande respiration, se calma, puis décida de changer de tactique, ou plutôt non, de ne pas la changer justement. *Si tu ne veux pas t'assumer en tant qu'homophobe, c'est ton problème. Moi, j'ai décidé que je n'avais justement pas de problème avec ça...*

-Et... tu veux que je te donne des cours! Parfait, sans problème! C'est quand tu veux! Si tu as finis ta boisson, on y vas tout de suite, ça serait super!

La voix de Christopher était dure au début, mais elle s'était adoucie avec les mots. Le ton lui restait le même. Il n'y avait pas d'équivoque. C'était clair. Viktor ne pourrait pas s'en sortir cette fois. Sauf s'il s'officialisait... Christo fit un petit sourire satisfait qui passait aisément, aux yeux extérieurs comme un sourire ravi d'enseigner la danse à un débutant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Ven 16 Avr - 12:02

Viktor avait l'habitude de boire de l'alcool à petites gorgées. Il ne savait pas pourquoi il avait décidé de finir son verre d'un coup. Généralement, il ne finissait pas son verre, point. Il se contentait souvent de n'en boire que la moitié et de laisser traîner son verre quelque part sans le terminer. Il aurait peut-être dû le faire ce soir-là.

Tout essouflé de sa quinte de toux (bien méritée!), Viktor reprenait tranquilement une respiration qui se voulait normale. Heureusement que le jeune homme s'était appuyé sur la poutre près de lui car, lorsqu'il releva la tête vers Christopher, il sentit le sol se dérober sous lui. *Qu'est-ce que j'ai encore fait?* Christopher semblait dans une colère intense. Pourtant, l'homme à tout faire n'avait pas l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. Comment un seul *et* avait-il pu facher le beau Christo? Viktor sentait comme une vague d'une douleur inconnue le secouer. *Je gâche toujours tout...*

Avec ses yeux pleins de rage, Chistopher ne ressemblait plus au jeune homme que Viktor aimait tellement. Il lui faisait peur et mal en même temps. L'homme à tout faire aurait préféré des cris ou même des coups à ce regard presque haineux. Il aurait eut besoin d'explications. Toutefois, Christo était plutôt le genre de personne à garder pour lui ses sombres pensées. Viktor avait appris à le connaître et il savait que, pour le faire sortir ses émotions néfastes, il fallait un talent qu'il ne possédait pas. Alors, dans cette situation, tout ce qu'il pouvait faire, c'était tenir son verre à deux mains pour que son léger tremblement ne soit pas trop évident.

Viktor peinait à trouver quoi faire pour apaiser Christopher. Devait-il s'approcher de lui pour essayer de le calmer? *Si tu me repousses, je ne sais pas ce que je vais faire...et je n'ai pas envie de le savoir...* Fallait-il qu'il s'éloigne pour le laisser en paix? *Et si tu ne veux plus jamais me revoir?* Et s'il lui demandait carrément ce qui n'allait pas? *Je vais avoir l'air de celui qui fait semblant de ne pas savoir...et ça va le fâcher...* Aucune action ne semblait être convenable.


-Et... tu veux que je te donne des cours! Parfait, sans problème! C'est quand tu veux! Si tu as finis ta boisson, on y va tout de suite, ça serait super!

L'homme à tout faire était figé dans son incompréhension. *Pourquoi ce subit changement d'attitude? Qu'est-ce que j'ai manqué?* Viktor ne pouvait tout simplement pas faire comme si de rien n'était. Bien sûr, il aurait été beaucoup plus facile pour lui de se taire, mais il ne se serait pas pardonné d'avoir donné plus d'importance à une joie apparente qu'aux réelles émotions de Christo.

-Euh je...tu...

Viktor prit une inspiration, pour se donner une chance de mettre des mots en place dans sa tête. Il ne voulait pas empirer la situation.

-Tu n'étais pas...fâché, il y a quelques secondes? J'ai vu dans tes yeux que...tu avais l'air vraiment en colère.

L'homme à tout faire essayait d'avoir l'air le plus normal possible, mais il n'arrivait pas à cacher son air intensément triste. Il se détestait d'avoir fait quelque chose qui déplaisait à ce point à la seule personne qui lui témoignait un réel intérêt. *Je t'en prie...explique-moi sans trop m'en vouloir.* Viktor en savait si peu sur les relations avec les autres.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Ven 16 Avr - 16:02

Le réceptionniste jubilait lorsqu'il vit le malaise de Viktor. Cela l'amusait beaucoup de voir à quel point cette proposition dérangeait l'homme à tout faire. Pourtant, cela l'inquiétait en même temps. Puisqu'en effet, jamais Christo ne s'était amusé du malheur des autres. *C'est pourtant tout le contraire qui m'arrive en ce moment...* Christopher pensa que cela devait être la meilleure idée qu'il avait eu, à vie. Si Viktor avait vraiment un problème avec son orientation sexuelle, il n'aurait pas le choix de le lui dire. Si jamais, il ne lui disait finalement même pas, il devrait endurer des cours de danse privés avec Christopher, devant tout le monde. Peut-être également que Christo ne se gênrait pas pour le mettre mal à l'aise. *On verra bien...*

Christopher avait fait tout ce qu'il pouvait pour que son ton enjoué prenne le dessus sur la vague de colère qui l'avait envahi l'espace de quelques instants. Il ne voulait pas avoir à s'expliquer ou à se justifier. C'était déjà assez compliqué pour lui de se comprendre, alors imaginez s'il devait en plus extérioriser toutes ces émotions tourbillonnantes en lui. Il se sentait pris au piège. Il aurait voulu faire mal à l'homme à tout faire et le serrer dans ses bras en pleurant, en même temps. Il faudrait qu'il finisse par se décider s'il le déteste ou s'il l'aime, parce que tout ça finirait par lui faire sérieusement mal. *Ça commence déjà, d'ailleurs...* Malheureusement pour lui, tout ces efforts, toutes ces belles paroles, ce n'était pas suffisant. Christopher aurait du s'en douter d'aileurs: Viktor ne se laissait pas berner facilement. Il en fallait beaucoup pour tromper sa vigileance. C'est donc avec un énorme regret que Christopher entendit les paroles de Viktor.


-Tu n'étais pas...fâché, il y a quelques secondes? J'ai vu dans tes yeux que...tu avais l'air vraiment en colère.

Christopher ne répondit pas sur le coup. Il perdit sa fausse joie de vivre, pour retrouver son visage fermé. Il n'était pas aussi enragé qu'il y a quelques instants, mais on sentait facilement l'émotion qui le traversait. Christopher ne savait pas comment en parler à l'homme à tout faire sans être méchant. Il fallait qu'il aille puiser au fond de lui pour retrouver sa maitrise de soi, ce fut long et fastidieux, mais il parvint par la sortir du tréfon de ses entrailles.

-Oui, j'étais fâché. Je dois t'avouer que je le suis encore un peu. Je ne passerai pas par quatre chemins, ce n'est pas mon style... Je n'ai pas beaucoup apprécié la façon dont tu as réagi lorsque je t'ai proposé de danser. J'ai été insulté et blessé!

Christopher dut arrêter sa phrase parce qu'il sentait que son ton de voix montait de plus en plus et qu'il gesticulait peut-être un peu trop par-dessus le marché. S'étant juré de ne jamais se faire honte ou de ne jamais faire honte à quelqu'un en s'engueulant avec lui en public, il prit de grandes respirations pour se calmer, puis reprit finalement le fil de sa propre conversation.

-Si tu ne veux pas danser avec moi, dis-moi le simplement! Ce qui m'as mis en colère c'est ta réaction, tout simplement beaucoup trop exagérée pour le propos. Tu n,as rien à craindre de moi ou de mon orientation sexuelle! Je ne voulais pas te brusquer ou te manquer de respect, seulement je me demandais ça... comme ça... parce que moi j'en avais envie... c'est tout...

Christopher s'était finalement calmé. Il avait retrouvé sa respiration et un ton de voix normal. Par contre, les dernières parties de la dernière phrase ont été dites avec le regard par terre et les mains dans les poches. Christopher était gêné de parler de ce type de sentiments avec Viktor. *Mais pourquoi...?* Il s'était pourtant fait la promesse de ne plus aimer...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:07

Viktor avait très peur de la réaction de Christopher à sa question. Allait-il se fâcher encore plus? De plus, il avait remarqué quelque chose d'étrange dans son regard depuis qu'il avait commencé à afficher son air de gars faussement heureux. On aurait dit que Christo était réellement fier de faire du mal à l'homme à tout faire, un peu comme s'il appréciait le désarroi dans lequel il le plongeait avec ses attitudes contradictoires. Viktor chassa cette pensée. *Il n'est pas comme ça...*

Pas une seule seconde le jeune homme n'avait considéré comme vrais l'air et le ton joyeux que son interlocuteur avait pris. Il se demandait, d'ailleurs, pourquoi il s'était mis à lui jouer cette comédie. Il n'arrivait pas à saisir les raisons du jeu de l'autre jeune homme. Après la soirée sur la terrasse durant laquelle Christo avait pleuré dans ses bras, Viktor avait crû s'être mérité le droit à la vérité. Il s'était encore trompé... *Quand vais-je finir par comprendre le genre humain? N'est-il fait que de mensonges et de faux-semblants? Si oui, je devrais peut-être rester seul...*

Les paroles de Viktor eurent l'effet d'un seau d'eau lancé sur un maquillage de cirque. La représentation était terminée. Christopher avait cessé de jouer. Il avait pris un air fermé auquel l'homme à tout faire n'était pas habitué. *Mais qu'est-ce que j'ai fait?* Viktor sentait Christo tellement éloigné de lui. Il avait l'impression que l'autre jeune homme se tenait de l'autre côté d'un gouffre et que, pour s'approcher de lui, il fallait marcher sur une corde raide au-dessus du vide. Viktor avait peur de tomber et il craignait que Christopher se sauve avant qu'il n'ait traversé le gouffre.


-Oui, j'étais fâché. Je dois t'avouer que je le suis encore un peu. Je ne passerai pas par quatre chemins, ce n'est pas mon style... Je n'ai pas beaucoup apprécié la façon dont tu as réagi lorsque je t'ai proposé de danser. J'ai été insulté et blessé!

*Insulté...et blessé?* Décidément, Viktor ne comprenait vraiment rien. Christopher, lui, semblait trouver tout ce qu'il avait dit complètement logique, tellement logique qu'il en avait même haussé le ton de frustration.

-Je...Je ne comprends pas. Je n'ai rien fait pour te blesser...Je ne voudrais pas te faire de mal.

Une fois de plus, l'homme à tout faire avait ses grands yeux cherchant l'affection et le pardon pour une faute qu'il n'avait, au fond, pas vraiment commise. S'il avait été un petit animal, on l'aurait adopté sur-le-champ tellement il était attachant. Le pire, c'était qu'il ne faisait pas exprès. Viktor voulait tellement toujours bien faire.

-Si tu ne veux pas danser avec moi, dis-moi le simplement! Ce qui m'as mis en colère c'est ta réaction, tout simplement beaucoup trop exagérée pour le propos. Tu n'as rien à craindre de moi ou de mon orientation sexuelle! Je ne voulais pas te brusquer ou te manquer de respect, seulement je me demandais ça... comme ça... parce que moi j'en avais envie... c'est tout...

Viktor haussa un sourcil et perdit totalement son air abattu. *Alors là, c'en est trop.* Plus il se repassait la scène dans sa tête, plus il comprenait ce qui était arrivé et plus il voyait qu'il n'avait rien à se reprocher, sinon d'avoir bu trop rapidement, ce qui n'était pas un crime, en soi. Christo s'imaginait-il que la terre entière tournait autour de son orientation sexuelle? Cela semblait justifier de faire une crise à Viktor qui, en réalité, ne se souciait pas vraiment de ce genre de choses chez les autres. Même pour sa propre personne, en fait. À 23 ans, le pauvre garçon n'était toujours pas persuadé de quel sexe il préférait. Il fallait avouer qu'il n'avait pas tenté d'expériences, limitant sa vie à l'entretien de l'hôtel, trop timide pour aller vers les gens.

-Je n'ai fait que m'étouffer en buvant. Si tu n'avais rien dit, je me serais tout de même étouffé... C'est vrai que ça pouvait avoir l'air d'une réaction à ta demande, mais ce n'en était pas une. Il n'y avait aucun lien avec tes paroles.

L'homme à tout faire se devait de rassurer l'autre jeune homme. Il avait donc parlé doucement en le regardant dans les yeux pour que Christo sache qu'il ne lui mentait pas. Toutefois, il ne pouvait pas s,empĉher de mettre une chose au clair, même s'il savait que cela risquait de fâcher le cowboy.

-Et, Christopher, sérieusement, tu ne trouves pas que tu en mets un peu trop? Je veux dire...Le monde ne tourne pas autour du fait que tu aimes les hommes plutôt que les femmes. On dirait que tu as toujours peur qu'on te déteste ou je ne sais quoi à cause de cela...Je t'ai déjà dit que je n'avais aucun problème avec ça. Je n'aimerais pas avoir à me justifier de chaque accident à cause que tu ne me crois pas... Quand je dis quelque chose, c'est la vérité.

Voilà, c'était sorti. Le ton de Viktor, doux au début, pour que Christopher ne se sente pas attaqué, s'était durci vers la fin. Le jeune homme n'appréciait pas qu'on ne lui fasse pas confiance, qu'on croie qu'il mentait. Il voulait qu'avec Christo, ce soit clair. S'il ne pouvait pas le croire sur un point aussi simple, il ne pourrait pas lui faire confiance. Viktor avait besoin de quelqu'un qui avait une vraie confiance en lui, quelqu'un qui serait prêt à voir en lui plus que le simple homme à tout faire avec lequel on peut avoir une conversation pour passer le temps en attendant quelqu'un d'autre, quelqu'un de plus important. Viktor était lui-même étonné d,avoir réussi à dire autant de choses de manière aussi claire. Visiblement, parler de choses sérieuses avec Christo avait un effet positif sur son aptitude à s'exprimer. Pourvu que l'autre jeune homme ne s'emporte pas encore...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:08

Christopher était satisfait de lui-même. Il avait réussi à dire tout ce qu'il voulait, et ce, d'une manière tout de même gentille. Il se sentait libéré. Il y avait un bon bout de temps que ce fait le hantait, mais n'avait pas eu la chance d'avoir une preuve ou bien un prétexte de lui en parler. Il avait enfin réussi à mettre des mots sur ce qui le tracassait et avait fini par dire à l'homme à tout faire toute sa hargne en se qui concerne son homophobie. Christopher n'aimait pas que les gens ne s'assument pas, surtout s'ils n'avaient pas de véritables raisons. Par contre, sa joie et sa fierté firent rapidement place à de l'incompréhension. Viktor n'avait levé qu'un seul sourcil et semblait complètement en désaccord avec ce que Christopher venait de dire. *Ne me dis pas que ce n'est pas vrai, je ne sais pas ce que je vais te faire...* Selon Christopher, toutes les preuves étaient contre Viktor et celui-ci n'avait pas d'autre choix que d'approuver. Christopher commençait donc à redouter la réponse de Viktor, il ne voulait pas se faire du mal ou faire du mal à Viktor...

-Je n'ai fait que m'étouffer en buvant. Si tu n'avais rien dit, je me serais tout de même étouffé... C'est vrai que ça pouvait avoir l'air d'une réaction à ta demande, mais ce n'en était pas une. Il n'y avait aucun lien avec tes paroles.

Christopher trouvait que Viktor avait raison. Il se repassa la scène dans sa tête et trouvait que cela avait du sens finalement. Il sortit ses mains d'à l'intérieur de ses poches et se les passa dans le visage. *Même si c'est une drôle de coincidence...* Christopher sourit de sa bêtise et retrouva son bonheur. Quoique, à force d'y réfléchir, Christopher donnait le bénéfice du toute à l'homme à tout faire, en fait, il lui aurait accordé n'importe quoi...

-Et, Christopher, sérieusement, tu ne trouves pas que tu en mets un peu trop? Je veux dire...Le monde ne tourne pas autour du fait que tu aimes les hommes plutôt que les femmes. On dirait que tu as toujours peur qu'on te déteste ou je ne sais quoi à cause de cela...Je t'ai déjà dit que je n'avais aucun problème avec ça. Je n'aimerais pas avoir à me justifier de chaque accident à cause que tu ne me crois pas... Quand je dis quelque chose, c'est la vérité.

Christopher perdit toute son euphorie. Il n'en revenait pas. Il sentit comme une grande vague de froideur le parcourir, à force que la rage voulait monter. Christo dût faire le plus d'efforts possible pour se contenir et ainsi ne pas exploser devant Viktor. *Il n'a rien compris!* Christopher sentit ensuite les larmes vouloir faire leur chemin vers la surface de ses yeux. Il baissa la tête pour le cacher à Viktor. Son chapeau fit donc une ombre qui cacha justement ses yeux. Il croyait que ce qui se passait entre lui et Viktor était sincère, il s'était trompé. Il ne faisait que revivre toujours la même histoire, mais avec des acteurs différents. Christopher commençait à en avoir assez. Il pensait de plus en plus à simplement se terrer dans un coin sombre et de ne plus se laisser approcher par personne. Cela lui faisait trop mal. Pendant que Christopher réfléchissait, les larmes continuaient de monter. Il n'y en a qu'une qui réussit par couler, et Christopher l'essuya du revers de la main, avec rage. Il releva ensuite la tête et plongea ses yeux dans ceux de l'homme à tout faire. Il eut quelques instants de doute, il ne savait plus. C'est comme s'il ne pouvait pas lui en vouloir. Il aurait voulu se blottir dans les bras de Viktor pour pleurer, encore. il était tellement bien la dernière fois...

-Je m'excuse d'avoir grimpé dans les rideaux aussi rapidement... tu devrais avouer que c'est tout de même une drôle de coincidence et que j'avais quelques raisons de m'imaginer ce que j'ai fait...

Christopher hésitait à répondre à l'autre partie de ce que Viktor lui avait dit. C'était un sujet délicat pour lui. Il n'aimait pas parler de ses sentiments et aimait encore moins qu'on les ridiculise ou qu'on essaie de les faire paraître innocents. Ce qu'il ressentait était réel, il en parlait de la sorte parce qu'il en avait besoin. Il ne s'ouvrait pas facilement aux autres et cela le blessait que Viktor ait réagi de la sorte. En même temps, Christo ne comprenait pas pourquoi cela l'affectait autant. Il ne voulait pas perdre Viktor, mais il ne voulait pas laisser toute cette histoire en suspend et faire semblant. Il avait besoin de vérité. Il avait besoin de lui...

-Et... non.... non je ne penses pas que j'en fait trop. On parle de mes sentiments en ce moment, je ne sais pas si tu réalises. C'est significatif pour moi de m'ouvrir ainsi à toi... Mes sentiments, normalement, je les garde pour moi, mais là je te les exprime et je ne penses pas que ça soit trop que de vouloir un minimum de considération pour ce que je te racontes... Et... encore désolé d'ailleurs de m'être exprimé à se sujet...

Christopher rebaissa la tête et remit ses mains dans ses poches. Une fois ses mains cachées, il serra les poings jusqu'à sentir ses ongles dans sa peau. Il se demandait s'il résisterait à d'autres paroles volontairement ou même involontairement méchantes de la part de Viktor. Christo se demandait s'il devait partir ou non, s'il devait fuir ou pas...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:10

Lorsque Christopher se remit à sourire, Viktor recommença à respirer plus normalement. Il avait eu peur, tellement peur que l'autre jeune homme continue à lui en vouloir. Christo était la seule personne qui semblait accorder une importance réelle à Viktor, le seul à le considérer comme une vraie personne, pas seulement comme celui qui vient ramasser les dégâts dans l'hôtel. De plus, avec lui, l'homme à tout faire se sentait différent. Il avait l'impression que l'autre jeune homme le rendait plus spécial simplement en le regardant, comme si son regard, à lui seul, avait le pouvoir de faire ressortir le meilleur en lui. Près de Christo, il avait chaud, il était bien comme avec personne d'autre. N'importe qui lui accordant de l'attention aurait noté à quel point ses yeux devenaient plus brillants quand Christopher était là. Le jeune homme était, pour Viktor, une sorte de lumière et, pour qu'elle continue de l'éclairer, il se sentait prêt à tout. D'ailleurs, il était plutôt fier d'avoir réussi, pour une fois, à dire quelque chose d'aussi clair. Il avait réussi à arranger les choses et le soleil était revenu dans les yeux de Christopher. Rien n'avait autant de valeur.

Viktor avait hésité à dire sa manière de penser à Christopher, mais le besoin de vivre dans la vérité la plus claire avait été plus fort que celui de lui faire garder son sourire. Il avait conscience d'avoir pris un grand risque en exposant à l'autre jeune homme son avis sur la manière qu'il avait à se sentir attaqué aussi excessivement. Toutefois, il devait lui dire clairement qu'il ne voulait pas que Christo prenne à la légère ce qu'il disait et qu'il ne devait pas tout remettre en question pour un détail.

L'homme à tout faire avait parlé et, maintenant, il payait. Le sourire de son cher Christopher n'était plus qu'un souvenir effacé par un air totalement froid. *Non...Ne m'en veux pas...* L'autre jeune homme baissa la tête, laissant l'ombre couvrir une trop grande partie de son visage. *Ne me cache pas tes yeux. Je t'en prie...* Viktor ne pourrait pas constater l'étendue des dégâts si Christo l'empêchait de voir son regard. Une larme vint étendre un silence imaginaire sur la musique entraînante qui s'évertuait à essayer de dédramatiser la situation. *Non...* Viktor sentit une douleur fantôme envahir tout son corps. Il s'approcha légèrement de Christopher pendant que celui-ci essuyait la fuyarde qui avait quitté ses yeux. Devait-il s'approcher encore et essayer de le consoler? Il en avait tellement envie. Toutefois, il se savait coupable de la peine de l'autre jeune homme, ce qui le retenait de tenter un quelconque contact.


-Je m'excuse d'avoir grimpé dans les rideaux aussi rapidement... tu devrais avouer que c'est tout de même une drôle de coincidence et que j'avais quelques raisons de m'imaginer ce que j'ai fait...

-Je comprends et je ne t'en veux pas. Je voulais seulement que ce soit clair que je ne t'ai pas menti et que je veux que tu me croies...


Viktor n'avait pas pris une seule seconde de réflexion, ce qui était stupéfiant. Il mettait tellement de volonté à essayer de rendre Christo moins triste qu'étrangement, les mots lui étaient venus tous seuls, comme poussés par la douceur de son intention.

-Et... non.... non je ne penses pas que j'en fait trop. On parle de mes sentiments en ce moment, je ne sais pas si tu réalises. C'est significatif pour moi de m'ouvrir ainsi à toi... Mes sentiments, normalement, je les garde pour moi, mais là je te les exprime et je ne penses pas que ça soit trop que de vouloir un minimum de considération pour ce que je te racontes... Et... encore désolé d'ailleurs de m'être exprimé à ce sujet..

Viktor Graham exaspéré et découragé? C'était presque le cas. S'était-il si mal exprimé? Christopher lui parlait comme s'il avait compris tout de travers ce qu'il avait essayé de lui dire. *Qu'est-ce que je peux faire pour que tu comprennes à quel point tout ce que tu ressens est important?* Viktor sentit que Christopher était totalement crispé, comme si tous ses muscles étaient tendus. *On dirait que tu es constamment sur la défensive. Pourtant, je ne veux pas te faire de mal...* Viktor prit une inspiration, s'avança encore un peu et mit une main sur l'épaule de Christo.

-Je suis touché que tu me confies tes sentiments et je ne veux pas que tu te sentes mal de le faire, surtout pas, mais je veux juste que tu comprennes que, quand je te dis quelque chose, c'est vrai. Ça me fait de la peine que tu remettes en question quelque chose qui a déjà été mis au clair. Tu...tu comptes beaucoup pour moi.

L'homme à tout faire était parvenu à exprimer l'essentiel de sa pensée sur le sujet sans trop de difficulté. Il avait un peu accroché sur la dernière phrase, car elle avait quelque chose d'encore plus personnel que le reste. Il y avait longtemps que personne n'avait eu une importance spéciale pour lui et l'exprimer rendait la chose d'autant plus officielle. *J'espère que ça va au moins te faire sourire un tout petit peu...*

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:11

Christopher se sentait de plus en plus mal. Il avait l'impression véritable d'être une petite bombe à retardement. Les paroles de Viktor l'avaient vraiment dérangées, à un point inimaginable. Christo pouvait littéralement sentir sa rage monter, il pouvait suivre sa pregression au travers son corps. Elle était partie de l'estomac et était maintenant au niveau de la gorge. Si Christopher ouvrait la bouche et parlait, ce serait de la rage qui sortirait et non pas des mots. Si la rage monte, son niveau de nervosité et de tensions aussi et donc Christo pouvait sentir également ses poings se serrer. Si on avait vu ses mains, on aurait vu que ses jointures étaient déjà blanches et Christopher aurait paniqué. La dernière fois que la rage l'avait autant habité l'histoire s'était mal finie. La dernière personne qui l'avait mis dans cet état était son frère. Lorsqu'il lui avait souri de toutes ses dents lorsque Christopher lui avait demander en pleurant pourquoi il avait fait ça, Christopher avait senti la rage monter comme maintenant. Ce soir-là, Christo n'avait pas réussi à se retenir et avait frappé en plein milieu du visage de son frère, ce qui lui avait cassé le nez. Heureusement pour tout le monde, Christo avait une meilleure maîtrise de lui, du moins pour le moment. Il fallait encore attendre de voir comment évoluerait la conversation.

Le réceptionniste releva la tête et refixa son regard dans celui de l'homme à tout faire. *Je m'y perdrais si facilement...* Ces yeux indescriptibles exerçaient une sorte de fascination chez Christopher, qui n'avait jamais rien vu d'aussi beau. Ils étaient pour lui comme des bouées de sauvetage. Au milieu de la rage et de l'angoisse totale, c'étaient les yeux de Viktor qui le ramenait à la réalité. Cela faisait deux fois que Christo relevait son regard vers celui de l'homme à tout faire et les deux fois, il y avait eu un effet magique de calme soudain dans le corps de Christo. Il se sentait fondre. Il avait l'impression que dans le noir quasi total, il ne verrait tout de même que ces yeux. Si brillants, si grands et si beaux. Christo descendit légèrement les yeux vers la bouche de Viktor et la trouva parfaite également. *Mais ô combien attirante...* C'était dangereux de regarder les lèvres de Viktor, elles étaient associées à trop de souvenirs... Christopher étant perdu dans sa contemplation et n'entendit pas la première phrase de Viktor.


-Je suis touché que tu me confies tes sentiments et je ne veux pas que tu te sentes mal de le faire, surtout pas, mais je veux juste que tu comprennes que, quand je te dis quelque chose, c'est vrai. Ça me fait de la peine que tu remettes en question quelque chose qui a déjà été mis au clair. Tu...tu comptes beaucoup pour moi.

S'il restait une seule parcelle de rage dans le coeur, le corps ou l'âme de Christopher, elle venait de disparaître. Désintégrée par de belles paroles dîtes par un dieu grec. Christopher releva la tête en affichant un sourire franc. Quelqu'un qui se joindrait tout de suite à la conversation penserait que Christopher était comme ça depuis le début de la soirée, il n'y avait plus aucune trace de méchanceté ou de rage dans ses yeux. Il était serein. Si les yeux de Viktor lui faisait du bien, ce n'était rien en comparaison de ses paroles. Pas nécessairement toutes les paroles, non, mais celles-ci oui. Cela impliquait tellement pour Christo que de savoir ça. Il se ferma les yeux quelques instants et il eut l'impression qu'il venait de se boucher les oreilles. Il n'y avait plus de musique bruyante, juste le silence et une voix masculine qui lui répètait qu'il comptait pour lui... C'était le paradis. Christo était tellement heureux qu'il se croyait être capable de voler.

-Je suis vraiment désolé de ma réaction. Je ne comprends pas ce qui m'a pris. Mon imagination m'a jouée des tours...

Christopher marqua une pause et rougit. Il baissa la tête et se retrouva encore une fois avec de l'ombre sur les yeux à cause de son chapeau, mais cette-fois c'était de la gêne et non pas de la rage ou de la peine qu'il tenati de dissimuler. Christopher se sentait vraiment étrange. Il ne voulait pas s'attacher à l'homme à tout faire, mais c'était comme si une force supérieure décidait de tous ces mouvements pour lui. C'est donc dans cette optique que Christopher releva la tête et ouvrit la bouche pour articuler des paroles.

-Je... tu... tu comptes beaucoup pour moi aussi, tu sais...

Christopher rebaissa la tête aussitôt, comme si la personne qui tenait les ficelles de sa marionette avait soudainement lâché le fil de sa tête. Il était vraiment mal-à-l'aise. Il ressemblait à un petit garçon ayant été découvert entrain de commettre un mauvais coup. *Il a beau ne pas être homophobe, il faudrait peut-être pas trop pousser Christo...* Il avait l'impression de paraître comme étant un pauvre petit gai en manque qui sautait sur le premier joli garçon qui lui donnait de l'attention. Alors que ce n'était pas le cas. Alors qu'il faisait tout pour ne pas s'attacher justement... Il ne comprenait plus rien. Il devait changer de sujet. Il était à une fête d'Halloween, c'était pour s'amuser. *Et... un pirate et un cowboy ça devrait bien danser ensemble...*

-Alors... t'es prêt pour la danse ou pas...?

Un autre sourire franc et un nouveau clin d'oeil pour effacer définitivement ce nuage d'horreur en cette soirée d'Halloween...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:13

Viktor n'avait connu que très peu de choses aussi insupportables qu'être la cause de la douleur de Christopher. Si l'homme à tout faire était, d'avance, assez porté sur le sentiment de culpabitlité, sentir qu'il faisait du mal à l'autre jeune homme intensifiait son malaise jusqu'à l'intolérable. Il se sentait étouffé de remords, écrasé de tristesse. Pourquoi avait-il fallu qu'il fasse passer son besoin de vérité avant le besoin de réconfort de Christo? Il aurait dû se contenter de le rassurer, mais Viktor n'avait pas pu s'empêcher de lui exprimer comment il préférerait que l'autre jeune homme le prenne au sérieux. *Et maintenant, tu te sens mal à cause de moi...*

Christopher releva son regard et le planta dans celui de l'homme à tout faire. Viktor sentit une vague glacée lui broyer l'âme. Les yeux de Christo étaient pleins de rage et de douleur. Le jeune homme avait envie de se jeter sur lui et le serrer contre lui en lui murmurant sans cesse qu'il s'excusait, qu'il ne lui ferait plus de peine. En même temps, il ne pouvait pas se permettre de risquer d'empirer les choses sur un coup de tête.

Heureusement, le regard de Christo s'éclaira aux paroles de Viktor. Il se mit même à sourire. Le monde recommençait à tourner. Une personne normale aurait été bouleversée par les changements d'états d'âme du réceptionniste. Il était tellement instable. Christopher, en l'espace de seulement quelques répliques, passait de la joie à la tristesse, puis à la colère et encore à un bonheur presque parfait. Il changeait d'émotion en suivant des variations presque illogiques. Le jeune homme était excessif et on aurait presque pu le qualifier de paranoïaque. Sérieusement, Christopher Beaudoin aurait fait un cas d'étude fascinant pour un colloque de psychologie. Toutefois, l'homme à tout faire n'était nullement de cet avis. Pour lui, Christo était seulement un être très sensible, une personne qui avait été blessée trop de fois.


-Je suis vraiment désolé de ma réaction. Je ne comprends pas ce qui m'a pris. Mon imagination m'a joué des tours...

Viktor, ce grand bavard(!), n'eût pour seule réaction qu'un petit sourire. Il comprenait et il n'était pas fâché. On pouvait même dire qu'il rayonnait de voir l'autre jeune homme avec une bonne humeur retrouvée. C'était tout ce qu'il demandait: le bonheur du seul humain qui le considérait comme une vraie personne.

-Je... tu... tu comptes beaucoup pour moi aussi, tu sais...

L'homme à tout faire sentit une douce chaleur l'envahir tout entier. Les paroles de Christo lui faisaient un bien incroyable. En dehors de sa mère, personne ne lui avait clairement dit qu'il comptait vraiment. Viktor avait deviné qu'il avait une certaine importance pour l'autre jeune homme, mais il ne pensait pas qu'il le lui dirait directement. Pour une raison que l'homme à tout faire ne parvenait pas à saisir, la majorité des gens préférait garder secrets leurs sentiments envers les autres. Grâce à son intuition, Viktor devinait qui aimait qui et qui détestait qui, mais il avait remarqué que les paroles sur le sujet étaient plutôt rares. Il en avait donc déduit qu'on ne disait que très peu ce genre de choses. Les dernières paroles de Christo prenaient donc un sens très important aux yeux de Viktor.

Viktor s'approcha encore de Christopher et, doucement, il releva le menton de l'autre jeune homme qui venait de baisser la tête pour le regarder dans les yeux. Pendant plusieurs secondes, il oublia totalement ce qu'il allait lui dire, perdu dans son regard si magnifique. *Tu es tellement beau...* Les images de leur baiser sur la terrasse lui revinrent en rafale et, pour un peu plus, il se serait encore approché pour goûter les lèvres de Christo une fois de plus. *Je ne peux quand même pas me jeter sur toi comme ça...* Avec un espèce de petit sourire d'excuses, Viktor se recula un peu, enlevant lentement sa main du visage de Christopher.


-Euh...Merci...Tu n'as pas à avoir l'air si gêné. Après tout, je suis le premier à l'avoir dit.

Si ce n'avait été du début de la phrase et du long silence la précédant, Viktor aurait presque eu l'air de ne pas trop chercher ses mots. Manqué. L'homme à tout faire croyait atténuer le malaise de Christopher en se désignant comme *coupable* de ce genre d'aveux qui doivent rester secrets.

-Alors... t'es prêt pour la danse ou pas...?

Viktor eût un bref moment d'hésitation qui fût vite effacé par le clin d'oeil de Christo. *Je ne peux pas me permettre de te faire encore de la peine ce soir.* Tant pis s'il ne savait pas danser: l'autre jeune homme lui apprendrait. De toute façon, l'homme à tout faire ne se souciait pas tellement de l'avis des autres. Il ne craignait donc aucunement les commentaires que les autres danseurs pourraient avoir en le voyant.

-Je vais essayer, mais je ne te garantis pas que je pourrai éviter d'être une catastrophe sur la piste de danse.

*J'espère quand même ne blesser personne...*

[HJ: À suivre avec Jason.]

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:18

Chistopher était assez perturbé, par rapport à ses sentiments et aux évènements. Il ne savait plus comment agir avec Viktor. Il était mal à l'aise et avait peur de fair quelque chose qu'il ne fallait pas, qui pourrait le faire fuir. Il sentait uqe la tension qui s'était montrée le bout du nez tout à l'heure était encore légèrement présente entre eux. *J'espère que ce ne sont que des fabulations encore...* Ces quelques paroles, qu'il veanit tout juste d'échanger avec l'homme à tout faire le plongeaient dans un état assez particulier. Il ne savait, par contre, pas trop quoi en penser. Cela voulait dire beaucoup pour Christo de s'être autant ouvert à Viktor. Il ne comprenait pas pourquoi lui, pourquoi maintenant et pourquoi ainsi. Il y avait tant de questions et de non-dits dans toute cette histoire. Le réceptionniste aurait aimé être en mesure de trouver des réponses et de tout mettre au clair, là, tout de suite, maintenant. Par contre, il devrait se contenter de son incompréhension. De plus, avec leur baiser échangé sur la terasse, Christo était aux anges, même s'il se sentait tout de même balancé au bout d'une corde que ces dits anges menaçait de couper d'un instant à l'autre. Ce sentiment qui l'habitait, Christopher n'était pas convaicu de l'apprécier. N'étant pas capable de l'identifier, il ne savait quoi en penser.

Lorsque l'homme à tout faire mis sa main contre sa peau pour remonter son visage, Christo sentit en lui un décharge de haut-voltage lui parcourir tout le corps. Il avait envie que la main de Viktor descende dans son cou puis parcourre tout son corps, mais il avait surtout l'envie irrésistible de l'embrasser. Ses lèvres étaient si douces et goûtaient si bonnes la dernière fois, cela ne pouvait pas avoir changé... *Une chance que mes jeans sont trop serrés et qu'ils bloquent ainsi la circulation dans mon entre-jambe, sinon je serais gêné...* L'homme à tout faire finit par retirer sa main de sur sa peau et Christo sentit une morsure glacée à l'endroit ou se trouvait la main de Viktor, il y a quelques secondes à peine. Christopher fut satisfait de voir que l'homme à tout faire semblait autant, sinon plus même, troublé de ce qui venait de se passer. Sa façon de chercher ses mots avant de parler lui confirma ses doutes sur son sentiment présent, sans toutefois lui confirmer le reste.


-Euh...Merci...Tu n'as pas à avoir l'air si gêné. Après tout, je suis le premier à l'avoir dit.
-Ouais... c'est vrai... mais quand même... Alors... t'es prêt pour la danse ou pas...?


Christopher sentit son coeur se serrer lorsque Viktor sembla hésiter à accepter de venir danser avec lui. *Et si je m'étais trompé depuis le début?* Il ne voulait pas perdre la face encore une fois. C'est donc instinctivement qu'il se préparait déjà un moyen de s'enfuir sans s'attirer la honte ou les quolibets. Il ne savait pas quelle excuse choisir, mais cela lui viendrait avec la réponse de l'homme à tout faire.

-Je vais essayer, mais je ne te garantis pas que je pourrai éviter d'être une catastrophe sur la piste de danse.

Christopher sourit franchement. C'était sa première grande victoire. Il était vraiment ravi de ce qu'il venait d'entendre. Tous ses doutes et ses soupçons s'étaient évanouis aussi vite qu'ils étaient apparus. Il sentait que son sourire ne pourrait pas s'effacer. Tout était trop beau.

-Fais-moi confiance, je vais te surveiller pour limiter les dégats.

Un autre clin d'oeil complice. Celui-ci avait été un mécanisme naturel et complètement inconcient. Si quelqu'un lui demandait pourquoi ce clin d'oeil, il ne pourrait pas répondre, car il ne s'en était même pas aperçu. Christopher prit ensuite la main de Viktor dans la sienne. *Ce qu'elle est douce!* Christo ne put s'empêcher de caresser le dessus de la main avec son pouce. Cela ne dura que quelques instants, mais ces instants furent de pur bonheur pour le réceptionniste. Jamais une simple main lui avait fait autant d'effet... Christopher avança ensuite vers la piste de danse, exerçant une pression suffisante sur la main du dieu grec déguisé en pirate pour ne pas se faire reconnaître pour lui faire comprendre qu'il devait le suivre.

Il y avait désormais pas mal plus de monde à la fête et c'est donc en se faufilant parmi les autres créatures fantastiques et diverses que Christopher et Viktor se dirigèrent vers la piste de danse. C'est justement à cause du nombre de personnes présentes que les corps de Christo et de Viktor ne pouvait pas être autrement que collés l'un sur l'autre la majorité du temps... *Où pourrait-on aller pour ne pas être trop près des gens pour lui faciliter les choses?* Christopher repéra un bout de la piste de danse un peu moins fréquenté par les fêtards. C'était un peu plus au fond, près du bar. Christopher trouvait que c'était parfait pour eux...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

* * * * * * * * * * * *
Invité


MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:20

(Si ça manque de clarté, c'est la faute du déménagement de RPs...)

Il avait passé totalement innaperçu, comme un courant d'air ou alors une balle de foin dans un film western. Il avait beau avoir fait irruption en pleine conversation entre Marek et Lou, ceux-ci ne semblaient pas avoir porté attention à lui, pas comme il l'aurait voulut du moins. On ne lui avait point répondu et Jason, dans sa grande générosité si exploitée et utilisée ce soir, était disparu assez rapidement de leur champ de vision à chacun. Après tout, quant à devoir endurer le mécontentement de deux personnes, il préférait de loin servir les deux nouveaux clients qui étaient venus s'installer pas trop loin. Deux beaux spécimens, de très jolies dames avec une personnalité qui se dégageait de leur attitude.

Il s'en approcha et les servit de la même façon qu'il l'avait fait avec les autres, mais avec peut-être un petit plus dans la voix, dans l'attitude et dans la générosité des portions dans le breuvage. Il ne s'était pas non plus gêné pour les complimenter et elles mordaient très bien commes des petits poissons. Il n'avait même pas besoin de son pouvoir, comme si son charme naturel agissait à sa place. Il discuta avec elles pendant un bon moment, quelques minutes jusqu'à ce qu'il coupe violemmment la discussion. Il se sentait mal, très mal. Ce n'était pas une migraine, ni un mal physique, mais il eut comme réaction de toucher ses tempes, comme s'il pouvait se guérir de cette façon. Il commença à avoir chaud, trop chaud au point qu'il s'obligea à sortir du bar pour aller immédiatement dans les salles de bain. Une fois entré, il poussa la porte d'une des cabine et s'asseya sur la toilette, une main dans le front et l'autre sur le couvercle comme s'il voulait se retenir pour ne pas tomber. Sa vision devenait floue, son équilibre était absent et son corps tremblottait. Il se donna quelques coups dans le front, ne trouvant rien d'autre à faire, espérant que tout se replace. La douleur était telle qu'il se recroquevilla sur son siège et cacha sa tête entre ses genoux, les yeux fermés. Puis la chaleur devenait de plus en plus intense et il ne put rester ainsi. Il réouvrit les yeux et au même moment une image le frappa de plein fouet. La première vague d'images lui montra une scène, se déroulant dans un lieu fermé qui lui rappellait bizarrement les chambres de l'hôtel. Il apperçu aussi un iris, parsemé de couleurs ternes, vieilles et faibles. Ces images disparurent pour laisser place à une autre vague qui frappa Jason encore plus violemment. Le feu, c'était la première chose qu'il remarqua. Il était dans un des couloirs de l'hôtel à courir, essayant de trouver une sortie parmi toutes les flammes présentes autour de lui. Puis quelqu'un apparût devant lui, brûlé vif et tomba à ses pieds. À son tour, la vague d'images arrêta pour laisser la première refaire surface. L'iris observait la scène du même point de vue que Jason. Une jeune femme, les cheveux noirs, très svelte et enchantresse se tordait de douleur tout comme Jason quelques secondes avant. La vision s'écourta et la femme était morte d'un meurtre violent. Jason pu enfin réouvrir les yeux dans le monde réel, constatant que tout autour de lui était normal. Il se releva pour sortir de sa cabine mais en fût incapable, une autre vision l'harcela. Il vit pleins de corps brûlés, l'hôtel lui-aussi. Puis quelques secondes, une jeune fille blonde, le regard à la fois passif et diabolique, d'apparence naïve mais si complice à la fois. Elle lui faisait peur, anormalement peur. Puis une lumière aveuglante lui passa devant les yeux, une lumière qui s'échappait des mains d'un jeune garçon et s'approchant dangereusement d'une autre fille qui lui était inconnue, une blonde... une des héritières?

Revenant enfin à lui pour de bon, le serveur retomba contre son siège et y resta plusieurs minutes à respirer du mieux qu'il le pouvait. La douleur avait disparue, la chaleur aussi. Il ne comprenait pas tout ce qui s'était passé mais en jugeait comme ayant été victime d'une pré-prémonition et d'une vision dans laquelle il s'était projetée. Non seulement tout ce qu'il avait vu lui faisait énormément peur, même cet oeil étrange, il ne pouvait s'empêcher de penser à ses pouvoirs. Depuis quelques temps, ils devenaient incontrôlables et terriblement puissants. Il était toujours capable de commander ses vision, de manipuler à sa guise, mais il était maintenant victime de ses visions pouvait se projeter dans le corps des autres personnes, ces derniers points sans le désirer. Il essaya toutefois de ne pas paniquer pour cela. Tant qu'il ne devenait pas dangereux, tout allait bien.

Il put enfin sortir de son refuge, ayant manqué plusieurs minutes de la soirée, une bonne vingtaine au moins. Il revint dans la salle, toujours aussi bondée de personnes costumées Il vérifia rapidement que tout allait bien, que rien ne brûlait et qu'il n'y avait pas d'oeil volant dans la salle. Il s'imaginait demander aux autres s'ils avaient vu un oeil voler... il se l'imaginait très mal. Il alla donc faire un tour très rapide de toute la salle et revint vers le bar sans pour autant prendre position derrière. Il resta devant, sans aucun but précis que celui de surveiller. Il balaya la salle du regard encore une autre fois mais ne se rendit pas jusqu'au bout. Son regard stoppa sur quelqu'un, un jeune homme bien charmant, intelligent, naîf, stupide, idiot, malhonnête et coicé: Viktor. Il avait beau être déguisé en pirate, il trouvait le moyen de faire son agace encore une fois en se montrant un peu trop, un peu trop pour quelqu'un d'aussi coincé. Mais Viktor n'était pas seul, il était accompagné de... de... oh... de l'homme qui brûle et qui tombe à ses pieds. Le médium resta là, à le regarder sans ne savoir comment réagir. Il se rappellait très bien ce qu'il avait vu et le revoyait tomber à ses pieds, mais il ne pouvait rien y faire. Dans ses vision, personne n'était costumé... il ne s'agissait donc pas de ce soir. Et il n'y avait pas que le cowboy qui était impliqué dans l'incendie, plusieurs personnes avaient périent par le feu. Puis son regard croisa celui du cowboy. Peut-être lui ne l'avait-il pas remarqué, mais Jason oui. Robotiquement, il s'approcha du jeune couple. En passant près de Viktor, très près, un sourire très franc, trop franc apparut sur ses lèvres. Il le fit partager à Viktor, passant sa main dans le dos de l'homme à tout faire, juste pour avoir un contact physique, juste pour le dégoûter d'avantage.


-Tient, cher Viktor. Quel plaisir de te revoir!

Puis il cessa tout contact, autant physique que visuel avec son adversaire pour regarder le futur brûlé. Il lui souria du même sourire qui se voulait si beau et honnête, malgré que l'intention était très différente. Pour Viktor, c'était pour l'énerver et pour l'inconnu, c'était pour attirer son attention. Il se contenta de le regarder quelques secondes, droit dans les yeux.

-Alors Viktor, tu me présentes à ton nouvel ami?

Il ne porta aucune attention visuelle à Viktor. Après tout, celui-ci en avait bien l'habitude? Ce n'était que l'homme à tout faire, celui que tout le monde ignore, presque autant que le concierge. Il ne faisait allusion à Viktor que pour avoir un contact avec la nouvelle personne devant lui. Il dévia le regard à peine une demie-seconde, son regard étant attiré par le bar où il semblait y avoir beaucoup de monde, mais il revint sur l'inconnu. Il avait une nouvelle cible et n'allait certainement pas la laisser aller aussi facilement. Il attendit donc de se faire présenter, le regardant droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:21

[HJ: Jason, j'ai adoré ta *fidèle* description de mon personnage. XD Christo, je m'excuse pour un certain terme dans mes dernières lignes, mais tu connais mon avis sur le sujet. :P]

Depuis quelques temps, Viktor trouvait qu'il avait beaucoup d'émotions qu'il n'avait jamais ressenties auparavant. Tout d'abord, il y avait Christo. L'homme à tout faire ne comprenait pas pourquoi, mais celui-ci prenait de plus en plus de place dans ses pensées. Très souvent, il était distrait, car il pensait à lui pour des raisons plus ou moins claires. Dès que l'autre jeune homme se trouvait dans la même pièce que lui, Viktor devenait plus distrait et il ne cessait de regarder dans sa direction. Si Christopher lui faisait un sourire, Viktor ne pouvait s'empêcher de lui en faire un plus grand et il lui arrivait même de perdre totalement le fil de ce qu'il avait à faire. Personne ne l'avait jamais déstabilisé de cette façon.

Jason aussi lui faisait ressentir des choses qu'il ne connaissait pas avant de le rencontrer. La colère était la principale. Viktor ne se souvenait pas de s'être fâché durant ses vingt-trois années de vie avant de connaître ce mec. Toutefois, la simple évocation du souvenir du séducteur maléfique arrivait à lui faire perdre sa bonne humeur. Quelqu'un qui connaissait l'homme à tout faire depuis longtemps n'aurait jamais pu envisager qu'il se mette en colère. Même Viktor ne comprenait pas ce qui lui était arrivé quand il avait perdu le contrôle de lui-même à la piscine. Jamais il n'avait été aussi hors de lui.

Entre toutes ces émotions contradictoires, Viktor ne savait plus où donner de la tête. Il ne se comprenait plus et il n'avait pas d'ami assez proche pour se confier. Bien sûr, il avait envie d'en parler à Christo, mais ce dernier était trop au centre de toutes ses préoccupations pour qu'il lui confie à quel point ce torrent d'émotions le bouleversait. Une fois de plus, Viktor se sentait seul.


-Fais-moi confiance, je vais te surveiller pour limiter les dégats.

Le bonheur de Christo lorsque Viktor accepta d'aller danser avec lui fit sourire l'homme à tout faire. Il n'eut pas le temps de répondre à l'autre jeune homme, car celui-ci lui coupa toute faculté de parler quand il prit sa main dans la sienne. Son sourire se fit soudainement plus timide. Puis, en moins de temps qu'il n'en faut à Viktor pour ne rien dire, Christo l'entraîna vers la piste de danse.

Un frisson traversa Viktor quand il sentit une présence trop près de lui. Même avec les yeux fermés, il aurait su que c'était Jason. Toutefois, ses yeux étaient ouverts et ils avaient perdu un très grand pourcentage des étincelles de joie que Christo y avait laissé. Lorsque Jason passa sa main dans son dos, Viktor sentit tellement de frustration monter en lui qu'il dut arrêter d'avancer pour la contrôler. *Arrête de jouer avec moi. Je ne joue plus.*


-Tient, cher Viktor. Quel plaisir de te revoir!

-J'aimerais pouvoir en dire autant.


La réponse était sortie toute seule et Viktor fût troublé, car il peina à se reconnaître dans le ton de voix glacial et tranchant qu'il avait utilisé. Les paroles elles-mêmes ne faisaient pas partie du répertoire des répliques habituelles de l'homme à tout faire. Ce Jason avait un don certain pour réduire au silence le côté doux et gentil de Viktor en laissant la liberté à une froideur que personne ne lui connaissait.

-Alors Viktor, tu me présentes à ton nouvel ami?

*Je ne pense pas que ce soit nécessaire.* Puisque Jason avait arrêté de le regarder et, surtout, puisqu'il avait retiré sa main de sur lui, l'homme à tout faire devait faire un peu moins d'efforts pour se retenir de tirer Christo plus loin. Il était poli, au fond, et quitter une personne au milieu d'une discussion et en forcer une autre à le suivre n'était pas trop son style.

-On allait danser alors...ce sera pour une autre fois.

Encore une fois, la stupide gentillesse de Viktor avait pris le dessus sur son envie de donner à Jason ce qu'il méritait: une réponse aussi désagréable que sa présence l'était pour Viktor. D'ailleurs, plutôt que lancer à l'importun un regard meurtrier, l'homme à tout faire implorait silencieusement du regard son beau Christo de comprendre qu'ils devaient s'éloigner de l'autre jeune homme en espérant que Christopher ne suivrait pas ses habitudes paranoïaques. *Je t'en prie...Ne sois pas fâché...* Viktor ne voulait pas se détester une nouvelle fois d'avoir blessé Christo; il était si fragile...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:23

Christopher Beaudoin était aux anges. Il ne pensait pas que cette soirée puisse être mieux que ce qu'elle était en ce moment. Il était tellement heureux d'avoir vu Viktor, de lui avoir parlé et finalement, d'aller danser avec lui. Le contact de sa main dans la sienne lui était si doux et réconfortant, il aurait pu pleurer d'en être séparé. Christo ne savait pas trop comment il voulait que cette soirée se termine, mais il espèrait que ce serait aussi bien que comment elle avait commencé. *En fait, je crois que je préfèrerais qu'elle ne se termine jamais...* Il avait l'image de lui, dans les bras de Viktor, dansant tranquillement et doucement une danse plus lente. Ils étaient seuls au milieu de la piste de danse, mais ils étaient si bien ensemble. Leurs deux corps étaient serrées l'un contre l'autre et se complètaient. Christopher aurait aimé que cette illusion devienne la réalité. Il aimerait pouvoir aller plus loin avec Viktor. Il sentait qu'il y avait définitivement quelque chose de particulier qui les unissait. Christo ne s'était jamais senti aussi bien qu'en la présence de Viktor. Même avec son ex, c'était différent comme sentiments. En fait, le réceptionniste aimerait un peu d'intimité avec l'homme à tout faire. Le même type de rencontres que sur la terrasse, mais sans que ce ne soit le hasard. Christo aimerait un rendez-vous, une rencontre prévue, un moment préviligié. Il voulait encore plus de discussions, mais aussi encore plus de rapprochements physiques avec Viktor.

Christopher ne comprit pas tout de suite ce qui se passait lorsque Viktor avait cessé d'avancer, il continua donc, lui, d'avancer pour trouver une place plus appropriée pour la danse. Une fois rendu au bout de leurs deux bras, Christopher dut se retourner, pour demander à Viktor ce qui se passait. Ce qu'il vit le déchira. Il y avait un autre jeune homme, assez séduisant, qui avait la main dans le dos de Viktor. Ce dernier ne bougeait pas, mais avait été parcouru d'un frisson. Le réceptionniste avait senti tous les muscles de son corps se raidir. Christopher savait reconnaitre lorsque deux amants se retrouvaient au hasard dans une foule. Il se serait crevé les yeux plutôt que de devoir assister à ces retrouvailles entre Viktor et ce mec dont il se fichait éperdumment. Il aurait fallu que Christo se rapproche un peu plus pour bien discerner leurs expressions respectives, du à la pénombre, mais il ne voulait pas le faire. Il n'avait qu'une envie, c'était de lâcher la main de Viktor et de courir au dortoir. Des paroles qu'il ne pouvait s'empêcher d'écouter, le retenait encore dans la salle de bal.


-Tiens, cher Viktor. Quel plaisir de te revoir!
-J'aimerais pouvoir en dire autant.


*Quoi Viktor? Ce n'était pas bon?* Cette amertume lui était toute nouvelle. Il ne pensait pas que cela le dérangerait autant. Il ne savait plus quoi penser. Il avait abandonné tout espoir de lutte contre l'autre jeune homme, son bras était retombé, mais sa main était toujours soudée à celle de Viktor, comme une dernière tentative de le récupérer. Christopher sentait ses paupières picoter, comme lorsqu'il est sur le point de pleurer et il baissa le regard. Par contre, il le releva assez rapidement, car le jeune homme mystère parlait de lui. Christo avait le regard dur et la mâchoire serrée. Il lui aurait craché au visage tellement il lui répugnait. En fait, Christopher ne savait pas trop à qui, entre Viktor et l'autre jeune homme, il en voulait le plus.

-Alors Viktor, tu me présentes à ton nouvel ami?
-On allait danser alors...ce sera pour une autre fois.
-Euh... ouais.. t'as raison...


Christopher avait déserrée la mâchoire, mais son regard peinait à retrouver sa légèreté d'il y a quelques instants à peine. Christopher avait comme une boule de prise dans la gorge. Il ne savait pas trop ce que cette boule signifiait ou ce dont elle contenait, mais il ne voulait pas que tout explose trop rapidement. De toute façon, même si Christopher avait voulu discuter plus longuement avec le super-héros, une jeune femme assez séduisante vint s'immiscer dans leur conversation et leur vola cet être que Christo aurait préféré ne pas connaître l'existence.

- Vous m'excuserez mais je vous l'emprunte. Allez viens chéri.

Christopher les regarda s'éloigner et se rendre jusqu'à la piste de danse, puis retourna son attention sur l'homme à tout faire. il voulait lui parler, il voulait comprendre, mais ce n'était ni le moment, ni le lieu pour le faire.

-Alors, pas trop décu d'avoir perdu ton ami? Dis... on va toujours danser?

Christopher connaissait déjà la réponse, mais il voulait l'entendre de la bouche de Viktor. Il avait BESOIN de l'entendre dire ces mots... Christopher avait serré encore un peu plus la main de Viktor dans la sienne et il sourait sincèrement, mais d'un sourire un peu timide cette-fois. Il ne voulait pas avoir tout gâché encore une fois. Il voulait s'amuser et tout simplement oublier cette histoire, même si le réceptionniste peinait à croire qu'il y parviendrait...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:26

Viktor, malgré sa timidité, avait été heureux que Christo l'invite à danser. Jamais il n'aurait osé le faire et ce, pour plusieurs raisons. Le bel homme à tout faire n'avait pas beaucoup dansé dans sa vie. Il n'était donc pas tellement à l'aise sur une piste de danse. De plus, Viktor avait encore peur de décevoir Christopher. Il avait peur de faire un mouvement de travers ou n'importe quoi dans le même genre. L'homme à tout faire craignait même que, malgré son avertissement, Christo s'attende à ce qu'il soit un meilleur danseur qu'il ne l'était vraiment et qu'il soit déçu. Viktor pensait toujours de cette manière: peu importaient les efforts qu'il faisait, les risques de ne pas atteindre les attentes des autres étaient toujours grands, toujours menaçants, comme des portes ouvertes sur un hiver de tempêtes. C'était une des raisons qui qui expliquaient que l'homme à tout faire était, la plupart du temps, assez tendu. Il paraissait serein, mais il s'en faisait continuellement, car il connaissait l'ampleur de sa facilité à ennuyer ou décevoir les autres.

Depuis l'incident à la piscine avec Jason, Viktor était encore plus préoccupé par l'étrangeté de sa personne. Il sentait en lui, depuis ce jour, une énergie qu'il n'avait jamais soupçonnée. C'était comme si la colère qu'il avait ressentie à cause de lui avait brisé une barrière qui retenait une partie de lui que l'homme à tout faire ne connaissait pas. Parfois, il sentait une espèce de houle le secouer. La froideur ne revenait jamais complètement, mais elle restait comme en suspens. Elle n'était pas repartie complètement et Viktor doutait qu'elle ne le fasse jamais. D'ailleurs, quand Jason avait osé venir le provoquer, Viktor avait ressenti, une fois de plus, un sentiment glacial monter en lui.

Heureusement, l'ignoble séducteur avait été harponné par une charmante demoiselle. *C'est ma cliente préférée à vie.* Jason avait été joliment tiré parmi les danseurs par une magnifique blonde que Viktor vénérerait à jamais.

Durant l'échange avec le séduisant monstre, Christo n'avait pas semblé adorer follement la situation. Viktor, occupé à chercher comment se débarrasser de l'intrus, n'avait pas pu rassurer l'autre jeune homme. Il avait, cependant, gardé sa main dans la sienne, pour qu'il soit clair qu'il ne le laisserait pas partir. Christo, une fois le désagréable Jason parti, avait posé son regard sur Viktor, lequel cherchait vraiment quoi dire, une fois de plus. *Des mots...Il me semble que c'est peu demander...* Viktor détestait totalement son inaptitude à exprimer ce qu'il pensait et ce qu'il ressentait. Son beau Christopher avait les yeux pleins de questions qui ne sortiraient probablement pas de sa bouche et l'homme à tout faire se devait de l'empêcher de s'en faire, même s'il ne comprenait pas pourquoi il s'en faisait encore.


-Alors, pas trop décu d'avoir perdu ton ami? Dis... on va toujours danser?

Viktor avait manqué son tour. Christo avait parlé avant lui. Il avait serré un peu plus la main de l'homme à tout faire et celui-ci le lui avait bien rendu. Au sourire timide de Christo, Viktor répondit d'un demi-sourire encore plus hésitant. Il savait que Christopher se tracassait encore pour un mystère duquel il sentait qu'il était l'origine. Toutefois, il ne trouvait pas comment expliquer cette impression à Christo sans lui faire de la peine en le laissant croire qu'il sous-estimait encore ses émotions. Viktor se contenta donc de répondre à l'autre jeune homme.

-Non, aucunement déçu...Ce n'est pas tellement une personne que j'apprécie.

Viktor détourna le regard une seconde, sentant une espèce de haine incontrôlable monter en lui à l'évocation de Jason. *Mais qu'est-ce qui m'arrive encore?* L'homme à tout faire reprit vite ses esprits et il planta un regard assez joyeux dans les yeux du joli Christo.

-Bien sûr qu'on va danser. Tu ne t'en tireras pas ausi facilement.

Le pirate d'un soir fit un clin d'oeil à son cowboy et il le tira vers la piste de danse en priant mentalement pour ne pas faire une autre bêtise. Ou deux. Ou... Il voulait s'amuser avec un Christopher souriant. Viktor savait que les discussions sérieuses viendraient bien assez tôt, mais pas ce soir-là. Après tout, c'était l'Halloween et il était à une fête avec un garçon fabuleux. Il repéra donc un coin un peu à l'écart où il serait libre de danser avec un peu moins de talent sans offenser les véritables danseurs et il y s'y dirigea avec Christo.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

* * * * * * * * * * * *
Invité


MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:28

Voilà, comme toujours, Jason avait décidé de faire des siennes, de jouer un peu à l'agace et d'aller déranger le futur ex-couple qui n'était pas trop loin de lui. Il les avait repéré de là où il était, voyant tout d'abord Viktor qui avait très rapidement attiré son attention puisqu'il était assez dur de manquer quelqu'un avec qui il y a eu tant de problèmes et de passion en même temps. Mais ce qui l'avait poussé à aller le rejoindre, à donner le coup de grâce, c'était son compagnon. Oh oui, cet homme qui paraîssait, il faut l'avouer, quand même bien, mais qui était avant tout et par dessus tout en compagnie de Viktor. Rien de mieux que d'aller lui voler, ou alors attirer son attention, ou alors créer un gros malaise assez immense pour que leur relation soit en péril.

Il se l'avouait lui-même, le cowboy n'était pas nécessairement l'être le plus extraordinaire ou le plus beau de toute la place (surtout parce que Jason était là), mais il était la meilleure cible que l'archer vert pouvait se donner en se moment. Après tout, quelle est la pire chose pour un Viktor que de se faire piquer son mec, lui qui a tant de mal avec les relations? Cette seule idée faisait presque jouir le justicier qui s'approchait dangereusement du futur ex-couple, la mine bien décidée à avoir ce qu'il voulait.

Dès qu'il arriva, il s'installa à côté de Viktor, proposant même un toucher physique question de le dégoûter le plus possible. Avec un peu de chance, peut-être Vikto vomirait-il sur le cowboy. Malheureusement, ceci n'arriva pas et le pirate s'essaya même à l'insulter. Évidemment, pour quelqu'un comme Jason, cette tentative d'insulte lui passa au moins vingt-cinq pieds par dessus la tête et il concentra son attention au complet sur la nouvelle victime de son charme.

Malgré la pénombre, Jason était capable de remarquer qu'il ne laissait pas l'inconnu totalement indifférent. En fait, celui semblait avoir perdu une joie de vivre d'un seul coup, dès qu'il s'était reotourné vers eux. C'était évident, le cowboy avait obtenu ce qu'il voulait et maintenant que le justicier était arrivé, il avait peur de perdre son jouet et ne savait pas comment lutter, comme un enfant gâté. Pauvre pirate qui devait se sentir si mal en ce moment.

Alors qu'il obligeait presque Viktor à les présenter, chose qu'il faisait dans le cas contraire, la réponse de l'homme-pas-très-très-content-de-voir-Jason le surpris. Tient donc, il était rendu méchant ce garçon? Décidément, Jason lui faisait beaucoup plus d'effet qu'il ne l'aurait imaginé. Dommage que ce n'était pas aussi réciproque, ce aurait pu être amusant. Mais c'était sûrement parce que Viktor était si naïf et inexpérimenté qu'il était si fâché. Pauvre petit homme sans défense.


-Bon alors dans ce cas... moi c'essssttt....

*T'es qui toi?*

Et voilà qu'une femme, oui oui, une femme venait s'imicer dans le triangle des trois hommes. Soit elle était complètement perdue, soit elle était une amie de Viktor, soit elle était vraiment conne ou alors en chaleur. Il y avait ces choix, ces choix plutôt dégradants, mais qui ne pouvaient être que ceux-ci, le pire choix étant d'être l'amie de Viktor. Vous imaginez un peu? Être une connaissance proche de cet être si peu... si peu... si peu, voilà. C'est exactement ce qui se passait, l'homme à tout faire était Si Peu!


-Hey chérie, tu peux m'emprunter aussi longtemps que tu veux!

Eh voilà, il était reparti! Au revoir Viktor et la future victime, bienvenue chérie! Il n'hésita pas une seconde à la suivre, voulant profiter au maximum de cette nouvelle compagnie. Après tout, peut-être finirait-elle dans son lit? Il ne pouvait quand même pas manquer cette occasion, en particulier parce qu'elle semblait plutôt jolie, décidée et provocante, comme il les aimait! Il se laissa guider à travers la foule. Une fois arrivé au milieu, il la laissa faire ce qu'elle avait à faire et fit à son tour ce qu'il avait à faire. Il dansait plutôt bien, même très bien pour un mec. Il savait comment se servir de l'autre partenaire, contrairement à tous les autres. Mais quelque chose le gêna, son soulier qui collait par terre. Il arrêta sa danse assez subitement, obligeant sa nouvelle partenaire à arrêter elle aussi.

-Nah c'est pas ça, j'ai de la bière de coller sous le soulier... peu importe

Il la regarda à nouveau, lui fit son sourire ravageur et recommença sa danse, l'entraînant à nouveau à se dandiner. Ils étaient très près et les intentions étaient plutôt claires. Ils se plaisaient, et ils ne dansaient que pour aguicher l'autre, l'attirer, le draguer. Jason n'hésita même pas à la toucher, sachant que ça ne la dérangerait sûrement pas puisqu'elle même n'hésitait pas à le toucher. Une fois plusieurs chansons écoulées, il se détacha légèrement, montrant à nouveau ses intentions.

-Bon, je veux pas être rabajoie, mais je dois bientôt aller clôre le party.

Puis il la regarda droit dans les yeux, utilisant de son petit air sexy pour l'inciter et avoir ce qu'il avait envie. Il n'utilisa pas son pouvoir, n'ayant pas besoin de le faire et ne voulant pas la forcer non plus. Mais quelle gentillesse de sa part! Attention, une vague d'humanité!

-Alors Chérie, tu m'attends ou je te laisse à d'autres hommes inintéressants et sans expérience?

Pour lui, l'invitation était lancée. Si elle l'attendait, il l'emmenait dans sa chambre, sinon, tant pis, une de perdue, dix de retrouvées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Christopher Beaudoin

* * * * * * * * * * * *
Le névrosé sympathique

Messages : 96
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:30

Christopher avait décidé de tout faire pour oublier la venue inutile et enrageante de l'autre mec déguisé en super héros. Il ne voulait pas que cet énergumène vienne gâcher sa soirée de presque rêve avec le pirate de service. Bien que Christo se sentait encore sur la défensive et agressif sur les bords, il ne voulait pas que tous ces sentiments négatifs prennent le dessus sur lui. Il voulait recommencer la soirée, comme au début. Il voulait retrouver sa joie et son intimité avec Viktor. Bien qu'il ne soit pas totalement convaincu qu'il parviendrait à faire comme si rien ne s'était passé bien longtemps, il décida de tout faire pour que cette fausse impression dure le plus longtemps possible. Il avait alors commencer à focuser son attention sur la main de Viktor qui était chaude et surtout, qui était dans la sienne. Ce simple contact lui donnait l'impression que Viktor s'accrochait à lui pour ne pas le laisser partir et c'était suffisant pour le calmer et le rassurer. Il savait qu'il ne devrait pas autant s'en inventer et autant s'attacher à l'homme à tout faire, mais c'était plus fort que lui. Pour une fois que quelqu'un lui témoignait une réelle attention, il se devait de tout faire pour que cela dure. Le cowboy se fit sortir de ses pensées et de ses fabulations par la douce voix de Viktor.

-Non, aucunement déçu...Ce n'est pas tellement une personne que j'apprécie.

Christopher ne comprenait rien, mais ne voulait pas poser trop de questions. Il voulait oublier toute cette histoire et s'amuser, pour une fois. Même s'il savait que les images de la soirée et les paroles de Viktor le hanterait et qu'il devrait alors surement finir par revenir sur cet incident, il ne voulait pas le faire aujourd'hui. Lorsque son regard et celui de Viktor s'étaient croisés, il avait cru fondre. *Pourquoi ces yeux me font chavirer plus que les autres? Pourquoi il faut qu'il soit si beau? Pourquoi je m'amouraches toujours des mauvais garçons? Pourquoi il ne m'embrasse pas? Pourquoi je ne l'embrasse pas? Pourquoi est-il si loin de moi? Pourquoi j'ai l'impression que sa main me brûle soudainement? Pourquoi je ne peux pas détacher mon regard du sien? Pourquoi je...*

-Bien sûr qu'on va danser. Tu ne t'en tireras pas ausi facilement.

Les pensées de Christopher avait été forcées de s'interrompre, pour faire place aux paroles de Viktor, puis à ses mouvements. Christo était encore un peu dans les vapes et ne comprenait pas tout ce qui se passait. Il se sentait tiré vers un coin plus tranquille, puis il sentit que sa main dans celle de Viktor bougeait au rythme de la musique... ou plutôt essayait. Christo regarda alors Viktor danser et dut se retenir pour ne pas rire. *Il n'avait pas menti...* Viktor n'était pas très doué pour la danse, mais il en devenait mignon. En effet, ce n'était pas un danseur étoile, mais il faisait des efforts visibles pour sortir son talent au maximum, ce qui limitait les dégâts et lui attirait la sympathie du cowboy. *Il avait menti: il n'est vraiment pas si pire que ce qu'il croit!* Celui-ci retira sa main de dans la main du pirate et mit ses deux mains sur les hanches de Viktor, puis en suivant la musique et son propre mouvement de corps, il lui indiqua la manière de bouger. Une fois que Christopher jugea que Viktor avait saisi la maneouvre et que le rythme lui était maintenat assimilé, il retira ses mains de sur ses hanches et les rapprocha de sa propre poitrine, question de mieux danser.

La musique choisie par le DJ de la soirée était très bien. Elle était juste assez endiablée pour ne pas que les danseurs ne s'essoufflent trop vite. Christopher avait fermé les yeux et bougeait son corps le plus harmonieusement possible sur la musique. Il se laissait de plus en plus porter par les différentes notes et se rapprochait, sans vraiment s'en rendre compte, de Viktor. Lorsqu'il réouvrit les yeux, il remarqua qu'il était vraiment très près de lui. Il planta son regard dans celui du pirate et il sut qu'il n'aurait jamais dû. Il se sentit absorbé dans un tourbillon. C'était comme si, soudain, il n'y avait plus qu'eux deux sur la piste de danse, comme dans son hallucination de tout à l'heure. Christopher avança donc ses mains vers le corps de Viktor, une sur sa nuque, l'autre sur sa hanche. Le cowboy s'avança ensuite légèrement, dans un mouvement de danse habilement exécuté et il embrassa Viktor. Pour un oeil extérieur, cela pouvait paraître comme un accident, mais si cet oeil extérieur regardait plus que quelques secondes, il verrait que ce baiser était tout sauf un hasard. Christopher se sentait mieux que jamais, les lèvres de Viktor lui faisait un bien fou. Il sentait diverses vagues de diverses émotions monter en lui en diverses sensations. Il exerçait une pression de plus en plus forte sur les lèvres, la nuque et la hanche de Viktor, au même rythme que la passion grimpait en lui. Il finit, par contre, par se ressaisir. Au total, cela n'avait duré que quelques secondes, mais pour Christopher, cela avait été trop et pas assez en même temps. Il se recula donc et recommença à danser tranquillement.


-Oups...

Christopher fit un clin d'oeil complice à Viktor, puis recommença à se laisser porter par la musique, sérieusement cette fois. Il devait se contrôler pour ne pas être trop près du pirate et ne pas recommencer à l'embrasser. Il décida donc de chanter à tue-tête la chanson qui jouait en même temps qu'il dansait, pour se changer les idées...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viktor Graham

* * * * * * * * * * * *
Homme à tout faire tellement trop gentil

Messages : 165
Date d'inscription : 15/04/2010


Feuille de personnage
Liens:
MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ] Sam 17 Avr - 13:32

[HJ: Jason, te lire me vanter ainsi est toujours un plaisir. Comme tu pourras le remarquer, je parle aussi affectueusement de ta merveilleuse personne. :P]

S'il y avait bien une seule personne pouvant faire enrager Viktor, c'était bien Jason Badley. Ce mec avait quelque chose d'incroyablement insupportable. Au fond, il fallait bien qu'il soit excessivement désagréable pour réussir à fâcher le généralement trop gentil homme à tout faire. Jason avait comme une aura d'épines qui écorchaient doucement mais sûrement la nature sympathique de Viktor. Qui aurait crû que ce dernier pouvait ressentir de la haine envers quelqu'un? Certainement pas lui. D'ailleurs, il n'aurait jamais prévu être capable de se sentir aussi mal avec Christo pour une autre raison que la culpabilité. Pourtant, Jason avait réussi à altérer considérablement sa bonne humeur même avec la proximité de Christopher. Viktor essayait de ne pas y penser, mais il sentait qu'il changeait, qu'il n'était plus le même que quelques semaines auparavant, alors qu'il débordait de douceur envers tout et tout le monde.

Viktor aurait aimé tout mettre au clair avec Christopher. Il savait que celui-ci s'inventait certainement quelque chose au sujet de Jason: il était si doué pour s'imaginer que l'univers entier lui voulait du mal. L'homme à tout faire devait se battre constamment pour l'aider à avoir moins peur de tout le monde et c'était une tâche assez hardue. Toutefois, il n'avait pas envie d'abandonner. Christo vallait la peine qu'on essaie de lui faire du bien et de lui montrer que la vie n'était pas aussi horrible qu'elle semblait l'être. Le jeune homme représentait déjà beaucoup pour Viktor et celui-ci était prêt à presque tout pour lui arracher la peine qui semblait le dévorer dans presque toutes les situations.

Après avoir commencé à danser non sans peine, Viktor remarqua l'air amusé de Christopher. L'homme à tout faire eût envie de se prendre les pieds dans le sol *accidentellement* et tomber sur Christo juste pour lui montrer qu'il pouvait être encore pire. Toutefois, il aimait le voir s'amuser. L'autre jeune homme eût la charité de l'aider un peu en mettant ses mains sur ses hanches, geste fort apprécié par Viktor pour plusieurs raisons. L'aide en question permit à l'homme à tout faire de danser à peu près convenablement malgré la difficulté qu'il éprouvait à se concentrer sur autre chose que les mains de Christo sur son corps. Ce dernier retira ses mains et, même sans son aide, Viktor fût capable de continuer à danser aussi normalement que l'autre jeune homme le lui avait montré.

Concentré sur la musique, Viktor se rendit à peine compte que Christo s'était rapproché en dansant. Sans que l'homme à tout faire ne réalise comment c'était arrivé, il se retrouva, pour la deuxième fois, la bouche sur celle de Christopher. En réponse à l'évidente passion de l'autre jeune homme, Viktor n'eût d'autre choix que de répondre au baiser. Il passa donc ses bras autour de la taille de Christo qu'il serra contre lui tout en l'embrassant. Il ne comprit pas pourquoi, mais l'autre jeune homme se dégagea subitement et se remit à danser.


-Oups...

*Tu parles d'une explication...* Viktor, qui s'était, sans subtilité, arrêté de danser, recommença à bouger au rythme de la musique avec un air plutôt incertain. Il ne comprenait pas vraiment ce qui venait de se passer. Le clin d'oeil que Christo lui fit lui laissa croire qu'au moins, l'autre jeune homme ne partageait pas son trouble. Cette constatation le détendit et l'homme à tout faire décida qu'il n'avait pas à s'en faire. Christopher se mit à hurler chanter à tue-tête et Viktor leva les yeux au ciel avec amusement. Ce garçon arriverait toujours à le surprendre. Les deux secondes nécessaires au retour de son regard sur l'autre danseur furent suffisantes pour faire naître une idée malicieuse dans l'esprit de Viktor. Il regarda Christopher danser pendant quelques secondes en essayant de résister, mais l'idée était trop invitante. Entre deux lignes de la chanson, Viktor se jeta sur Christo pour lui donner un baiser bref mais enflammé. Rapidement, il reprit sa place et recommença à danser.

-Oups...

Viktor avait pris un air totalement innocent et il avait même poussé jusqu'à faire un clin d'oeil à Christopher. Finalement, la soirée n'avait pas été gâchée par Jason. Elle finissait même plutôt bien.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

* * * * * * * * * * * *



MessageSujet: Re: BOOO!!! [TERMINÉ]

Revenir en haut Aller en bas

BOOO!!! [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union Life :: Hors-Jeu! :: Les Archives :: RPs terminés-